Hongrie : le Parlement renonce à un amendement encourageant la délation des personnes LGBT+

Publié le 29/05/2023 à 16:45 - Édité le 29/05/2023 à 16:56
Hongrie : le Parlement renonce à un amendement encourageant la délation des personnes LGBT+
Vous aimez cet article ? Partagez-le:
  • Le Parlement hongrois a révoqué une section controversée d'une loi ciblant la communauté LGBT+ le mardi 23 mai.
  • Cette section, introduite en avril, permettait la dénonciation anonyme de contestations de la définition constitutionnelle du mariage, de la famille et du genre.
  • L'amendement, apporté à une loi de 2014 sur les lanceurs d'alerte, avait pour objectif déclaré de "préserver le style de vie hongrois".
  • Depuis 2018, la Hongrie a modifié sa législation, reflétant la vision du Premier ministre Viktor Orban pour une "nouvelle ère illibérale", qui a abouti à des restrictions sur les études de genre, le changement de genre à l'état civil, et l'adoption par les couples homosexuels.
  • Une loi de 2021 interdit d'aborder le changement de genre ou l'homosexualité avec les mineurs, une politique qui a entraîné une procédure d'infraction initiée par la Commission européenne et soutenue par 15 pays de l'UE.

En Hongrie, le Parlement a révoqué une section controversée d'une loi qui visait spécifiquement la communauté LGBT+ (cf : Hongrie : Une nouvelle loi pour dénoncer les familles LGBT. Cette section, ajoutée en avril, permettait l'incrimination anonyme de toute contestation de la définition constitutionnelle du mariage, de la famille et du genre. Cette décision historique a eu lieu le mardi 23 mai.

Introduit comme un amendement à une loi de 2014 relative aux lanceurs d'alerte, ce texte élargissait les domaines où les citoyens pouvaient signaler des violations présumées. L'intention déclarée était de "préserver le style de vie hongrois". Notamment, l'amendement sanctionnait la contestation de la définition du mariage, définie depuis 2019 dans la Constitution comme l'union d'un homme et d'une femme. En outre, il incitait à la dénonciation de ceux qui niaient "le droit des enfants à une identité correspondant à leur sexe à la naissance".

Des organisations de défense des droits de l'homme avaient vivement condamné le texte, l'accusant d'ajouter à un ensemble de lois alimentant l'animosité envers les minorités sexuelles et de genre. La présidente hongroise, Katalin Novak, avait opposé son veto à la loi, la renvoyant au Parlement pour réexamen. Elle avait jugé que cette "disposition, formulée de manière vague, ne garantissait pas adéquatement les valeurs inscrites dans la Constitution". Suite à ces critiques, une version révisée a été approuvée par les députés ce mardi.


Acharnement du pouvoir local sur les LGBT depuis 5 ans

Depuis 2018, la Hongrie modifie progressivement sa législation, guidée par la vision sociétale du Premier ministre Viktor Orban, qui aspire à instaurer une "nouvelle ère antilibérale". Ces modifications ont notamment conduit à l'interdiction des études de genre, l'impossibilité d'inscrire un changement de genre à l'état civil et l'interdiction pour les couples homosexuels d'adopter.

De plus, la loi de 2021 interdit désormais d'aborder le changement de genre (hommes et femmes transgenres) ou l'homosexualité avec les mineurs. En réponse à cette restriction, une procédure d'infraction a été initiée par la Commission européenne, soutenue par 15 pays de l'UE, pour contester cette politique restrictive.

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Football : Des joueurs toulousains refusent de porter le maillot LGBT
Football : Des joueurs toulousains refusent de porter le maillot LGBT

15/05/2023 - Pourquoi des joueurs du Football Club Toulousain ne souhaite pas se vêtir d'un maillot aux couleurs arc-en-ciel ? Quelles sanctions ont été prises contre eux ? Pourquoi est-ce si important ?

Daphné Bürki : Je ne supporte plus le mot enc*lé. C'est une insulte homophobe
Daphné Bürki : Je ne supporte plus le mot enc*lé. C'est une insulte homophobe

20/06/2023 - Daphné Bürki clarifie avec fermeté à Dechavanne et Ardisson dans l'émission « Quelle Époque » que le terme « enculé » est une insulte homophobe. Un rappel qui en dit long sur l'homophobie ordinaire...

Jane Birkin et la cause LGBT
Jane Birkin et la cause LGBT

18/07/2023 - Jane Birkin, militante de la cause LGBT : retrouvez son parcours d'artiste engagée. Son soutien indéfectible et son impact sur la communauté évoqués en détail dans notre article. #JaneBirkin #Birkin #CauseLGBT



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr