Ouganda : Désespoir, le parlement valide sa loi anti-LGBT

Publié le 05/05/2023 à 11:30 - Édité le 05/05/2023 à 11:36
Ouganda : Désespoir, le parlement valide sa loi anti-LGBT
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

C'est une bien triste nouvelle pour le monde LGBT Ougandais. La loi réprimant l'homosexualité en Ouganda a été votée une seconde fois par le Parlement, malgré les pressions internationales et le refus initial du président Yoweri Museveni de la signer. Les mesures les plus controversées, telles que les peines de prison pour les relations homosexuelles et la "promotion" de l'homosexualité, ont été maintenues dans la nouvelle version du texte.

Bien que le président ait exigé des modifications, telles que la précision que "le fait d'être homosexuel" n'était pas un crime, mais que seules les relations sexuelles l'étaient, les modifications ne sont pas considérées comme suffisantes par les défenseurs des droits humains.


Peine de prison pour les homosexuels Ougandais

L'homosexualité est illégale en Ouganda, et les actes homosexuels sont passibles de peines allant jusqu'à la prison à perpétuité. Bien que la nouvelle version de la loi ne pénalise plus le simple fait de s'identifier comme membre de la communauté LGBT, la peine de mort reste en vigueur dans certains cas dits "d'actes homosexuels aggravés", tels que la récidive. De plus, la promotion de l'homosexualité est passible de 20 ans de prison, ce qui pourrait également avoir des répercussions sur les associations de défense des droits des LGBT.

Malgré les critiques, les parlementaires ont maintenu la disposition faisant de "l'homosexualité aggravée" un crime capital, ce qui signifie que les récidivistes pourront être condamnés à mort. Cette loi est considérée par le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme Volker Türk comme "le pire texte discriminatoire au monde en son genre". Bien que les pressions économiques de la Maison Blanche n'aient pas eu l'effet escompté, il est important que la communauté internationale continue de faire pression sur l'Ouganda pour garantir le respect des droits des LGBT.


L'homophobie en Afrique est une triste réalité

L'Ouganda est un pays où l'homophobie est largement répandue, tout comme dans le reste de l'Afrique de l'Est. Bien que ces dernières années il n'y ait pas eu de poursuites pour actes homosexuels, les homosexuels sont confrontés à des harcèlements et à des intimidations quotidiennes, dans un contexte où le christianisme évangélique s'est développé avec une hostilité particulièrement virulente envers la communauté LGBT.

Le nouveau projet de loi contre l'homosexualité a été adopté en seulement quelques heures, avec un seul député qui a voté contre. Cela témoigne de la popularité de ce texte anti-LGBT auprès de la population ougandaise et de ses représentants.

Force est de constater que les réactions d'opposition ont été rares dans ce pays où le président Yoweri Museveni dirige d'une main de fer depuis 1986. La répression contre la société civile, les avocats et les militants s'est d'ailleurs accrue ces dernières années, selon de nombreuses organisations de défense des droits humains.

Source : France24

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Michigan : Interdiction des thérapies de conversion pour les mineurs LGBTQ+
Michigan : Interdiction des thérapies de conversion pour les mineurs LGBTQ+

28/07/2023 - L'interdiction de la thérapie de conversion pour les mineurs LGBTQ+ au Michigan signe une avancée majeure pour l'égalité. #Michigan #ThérapiesDeConversion #LGBTQi #Religion

Comment la Géorgie utilise la cause LGBT+ pour servir ses intérêts géopolitiques avec la Russie ?
Comment la Géorgie utilise la cause LGBT+ pour servir ses intérêts géopolitiques avec la Russie ?

15/07/2023 - Géorgie et son jeu géopolitique : instrumentalisation des droits LGBT+ et relations avec la Russie. Comment ces éléments impactent-ils l'aspiration européenne du pays ? #Georgie #Russie #Géopolitique

Marseille : Nouvelle date reprogrammée pour la marche des fiertés 2023
Marseille : Nouvelle date reprogrammée pour la marche des fiertés 2023

27/07/2023 - La Marche des Fiertés 2023 à Marseille fait peau neuve avec une nouvelle date : le 30 septembre. En dépit des défis, l'événement promet un rassemblement solidaire pour l'égalité. Préparez-vous à marcher ! #marcheDesFiertés #Marseille



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr