La Pink Dot, une manifestation pour les droits LGBTQ à Singapour.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une actualité

La Pink Dot, une manifestation pour les droits LGBTQ à Singapour.

En France nous connaissons la marche des fiertés contrairement à Singapour où les droits LGBTQ ne sont pas reconnus. Les hommes ayant des relations homosexuelles sont mêmes passibles de peines de prison mais pas les relations homosexuelles entre femmes, selon l'article 377 du code pénal Indien.  Malgré cela, le gouvernement n'était pas contre l'idée de l'organisation Pink Dot et de leur manifestation.


Les religions dans ce pays ont une grande place et beaucoup ignorent que l'homosexualité existent bel et bien. La haute cour ne cède pas à abroger la loi qui criminalise les rapports sexuels entre hommes ainsi que d'autres requêtes pour d'autres droits se déclinant aussi.


Après le succès de Pink Dot 2011, de nombreuses organisations et individus du monde entier ont été inspirés pour organiser des événements de points roses. Les événements de différentes présences ont été organisées à Hong Kong, Montréal, Toronto, New York, Okinawa et de l'Utah. Les petits rassemblements ont également été organisés dans des endroits comme Anchorage, Londres, la Malaisie et Taiwan. Commune à tous les évènements a été la formation de mise en évidence d'un point rose.


Pink Dot : Huitième édition


Pink Dot a commencé en 2009 afin de sensibiliser et de soutenir la communauté LGBTQ et depuis grandit chaque année après année. En juin 2015, ils étaient plus de 28 000.


En 2012, il y'avait 17 groupes communautaires, en 2013 - 22 groupes, en 2014 - 19 groupes, en 2015 - 22 groupes. Cette année, ils comptent 25 groupes communautaires à leurs côtés.


Ce 4 juin 2016 alors les personnes ont défilé sur la pelouse du Hong Lim Park, transformant l'espace vert en un camaïeu de fuchsia.


La presse, les chaînes de télé et de radio doivent modérer leur propos lorsqu'on parle des homosexuels.


Cette édition faisait l'éloge des "Everyday Heroes", des héroes du quotidien se sont donc rassemblés à travers l'acte d'aimer et de se soutenir. Les organisateurs ont distribés des grandes pancartes roses aux participants qui résident à Singapour, avec des messages d'amour et de soutien. Selon les organisateurs, tous leur 5000 affiches on été remis. Le porte parole de Pink Dot Paerin Choa, partage que l'évènement déplace l'attention au grand nombre de participants et au message de chaque individu qui veut l'envoyer au public. Alors que les années précédentes, les participants ont été conviés à allumer des lanternes roses.


Les festivités ont donc commencé vers 15 h, des concerts gratuit vers 17 h. Comptant la vingtaine des groupes communautaires LGBTQ participaient également.


Cette année encore l'événement a vu grandir un nombre de sponsors. Facebook, Apple, Microsoft ou bien Google, Barclays et bien d'autres ont été en ce jour spécial comme soutien.


Le Hong Lim Park n'est pas aussi grand qu'on peut l'imaginer, c'est alors que nous espérons que le monde à Singapour pourra comprendre et célébra avec les manifestants également.


<iframe src="//www.youtube.com/embed/TrOmnlbfK_M" width="425" height="350"></iframe>


 


Informations

Date de publication : 17/06/2016 à 00:26



photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

En France nous connaissons la marche des fiertés contrairement à Singapour où les droits LGBTQ ne sont pas reconnus. Les hommes ayant des relations homosexuelles sont mêmes passibles de peines de prison mais pas les relations homosexuelles entre femmes, selon l'article 377 du code pénal Indien.  Malgré cela, le gouvernement n'était pas contre l'idée de l'organisation Pink Dot et de leur manifestation.


Les religions dans ce pays ont une grande place et beaucoup ignorent que l'homosexualité existent bel et bien. La haute cour ne cède pas à abroger la loi qui criminalise les rapports sexuels entre hommes ainsi que d'autres requêtes pour d'autres droits se déclinant aussi.


Après le succès de Pink Dot 2011, de nombreuses organisations et individus du monde entier ont été inspirés pour organiser des événements de points roses. Les événements de différentes présences ont été organisées à Hong Kong, Montréal, Toronto, New York, Okinawa et de l'Utah. Les petits rassemblements ont également été organisés dans des endroits comme Anchorage, Londres, la Malaisie et Taiwan. Commune à tous les évènements a été la formation de mise en évidence d'un point rose.


Pink Dot : Huitième édition


Pink Dot a commencé en 2009 afin de sensibiliser et de soutenir la communauté LGBTQ et depuis grandit chaque année après année. En juin 2015, ils étaient plus de 28 000.


En 2012, il y'avait 17 groupes communautaires, en 2013 - 22 groupes, en 2014 - 19 groupes, en 2015 - 22 groupes. Cette année, ils comptent 25 groupes communautaires à leurs côtés.


Ce 4 juin 2016 alors les personnes ont défilé sur la pelouse du Hong Lim Park, transformant l'espace vert en un camaïeu de fuchsia.


La presse, les chaînes de télé et de radio doivent modérer leur propos lorsqu'on parle des homosexuels.


Cette édition faisait l'éloge des "Everyday Heroes", des héroes du quotidien se sont donc rassemblés à travers l'acte d'aimer et de se soutenir. Les organisateurs ont distribés des grandes pancartes roses aux participants qui résident à Singapour, avec des messages d'amour et de soutien. Selon les organisateurs, tous leur 5000 affiches on été remis. Le porte parole de Pink Dot Paerin Choa, partage que l'évènement déplace l'attention au grand nombre de participants et au message de chaque individu qui veut l'envoyer au public. Alors que les années précédentes, les participants ont été conviés à allumer des lanternes roses.


Les festivités ont donc commencé vers 15 h, des concerts gratuit vers 17 h. Comptant la vingtaine des groupes communautaires LGBTQ participaient également.


Cette année encore l'événement a vu grandir un nombre de sponsors. Facebook, Apple, Microsoft ou bien Google, Barclays et bien d'autres ont été en ce jour spécial comme soutien.


Le Hong Lim Park n'est pas aussi grand qu'on peut l'imaginer, c'est alors que nous espérons que le monde à Singapour pourra comprendre et célébra avec les manifestants également.


<iframe src="//www.youtube.com/embed/TrOmnlbfK_M" width="425" height="350"></iframe>


 


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

En France nous connaissons la marche des fiertés contrairement à Singapour où les droits LGBTQ ne sont pas reconnus. Les hommes ayant des relations homosexuelles sont mêmes passibles de peines de prison mais pas les relations homosexuelles entre femmes, selon l'article 377 du code pénal Indien.  Malgré cela, le gouvernement n'était pas contre l'idée de l'organisation Pink Dot et de leur manifestation.


Les religions dans ce pays ont une grande place et beaucoup ignorent que l'homosexualité existent bel et bien. La haute cour ne cède pas à abroger la loi qui criminalise les rapports sexuels entre hommes ainsi que d'autres requêtes pour d'autres droits se déclinant aussi.


Après le succès de Pink Dot 2011, de nombreuses organisations et individus du monde entier ont été inspirés pour organiser des événements de points roses. Les événements de différentes présences ont été organisées à Hong Kong, Montréal, Toronto, New York, Okinawa et de l'Utah. Les petits rassemblements ont également été organisés dans des endroits comme Anchorage, Londres, la Malaisie et Taiwan. Commune à tous les évènements a été la formation de mise en évidence d'un point rose.


Pink Dot : Huitième édition


Pink Dot a commencé en 2009 afin de sensibiliser et de soutenir la communauté LGBTQ et depuis grandit chaque année après année. En juin 2015, ils étaient plus de 28 000.


En 2012, il y'avait 17 groupes communautaires, en 2013 - 22 groupes, en 2014 - 19 groupes, en 2015 - 22 groupes. Cette année, ils comptent 25 groupes communautaires à leurs côtés.


Ce 4 juin 2016 alors les personnes ont défilé sur la pelouse du Hong Lim Park, transformant l'espace vert en un camaïeu de fuchsia.


La presse, les chaînes de télé et de radio doivent modérer leur propos lorsqu'on parle des homosexuels.


Cette édition faisait l'éloge des "Everyday Heroes", des héroes du quotidien se sont donc rassemblés à travers l'acte d'aimer et de se soutenir. Les organisateurs ont distribés des grandes pancartes roses aux participants qui résident à Singapour, avec des messages d'amour et de soutien. Selon les organisateurs, tous leur 5000 affiches on été remis. Le porte parole de Pink Dot Paerin Choa, partage que l'évènement déplace l'attention au grand nombre de participants et au message de chaque individu qui veut l'envoyer au public. Alors que les années précédentes, les participants ont été conviés à allumer des lanternes roses.


Les festivités ont donc commencé vers 15 h, des concerts gratuit vers 17 h. Comptant la vingtaine des groupes communautaires LGBTQ participaient également.


Cette année encore l'événement a vu grandir un nombre de sponsors. Facebook, Apple, Microsoft ou bien Google, Barclays et bien d'autres ont été en ce jour spécial comme soutien.


Le Hong Lim Park n'est pas aussi grand qu'on peut l'imaginer, c'est alors que nous espérons que le monde à Singapour pourra comprendre et célébra avec les manifestants également.


<iframe src="//www.youtube.com/embed/TrOmnlbfK_M" width="425" height="350"></iframe>


 


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit