Le thème de l’homosexualité dans la musique classique

Jstophe
Publiée le 24/01/2020 à 13:52
Auteur du sujet

Bonjour chers ami(e)s betolérandien(ne)s,

Il n’y aucune raison pour que l’homosexualité ne soit pas partout. Aussi, je vous soumets quelques indices :

Jean-Baptiste Lully, Georg Friedrich Haendel, Franz Schubert, Modeste Moussorgski, Karol Szymanowski, Piotr Ilitch Tchaikowsky, étaient homosexuels, avérés ou supposés.

On pourrait y ajouter (je parle au conditionnel) Camille Saint-Saëns, Reynaldo Hahn, Erik Satie, Maurice Ravel, Henri Sauguet, Manuel de Falla, George Gershwin, John Cage, Samuel Barber, Leonard Bernstein, Aaron Copland.

Benjamin Britten, homo lui aussi, a composé un opéra Death In Venice d’après la nouvelle de Thomas Mann, qui lui aussi était … bon bref. On se souvient du film Mort à Venise de Luchino Visconti, lui aussi homo.

Mozart (non pas lui aussi) a composé un opéra de jeunesse intitulé Apollo et Hyacinthus. Vous connaissez peut-être la légende de ces deux tourtereaux, avec le vent Zéphyr et la fleur devenue jacinthe.

Marc-Antoine Charpentier a composé un opéra David et Jonathas. Haendel a composé un oratorio Saül.

Il est à noter que l’orientation ou les désirs intimes ne transparaissent pas systématiquement dans les œuvres.

N.B. : Ces infos sont personnelles, mais complétées par d’autres puisées sur Internet.

Il existe sans doute d’autres exemples que j’oublie ou que j’ignore.

J’ouvre la voie pour vos commentaires ou vos compléments.

Cordialement.


#322450

Zeugma
Publiée le 24/01/2020 à 14:27

De fait Jstophe, si la sensibilité marque le pas sur l’additionnel labeur et sur l’évidente inventivité des compositeurs et autres interprètes de la musique dites classique, il suit que d’avoir comme nous autres cette orientation naturelle qui tient du masculin et du féminin en part respective, puisse stimuler la créativité puisqu'elle requière non seulement un grand désir de communiquer mais aussi une réjouissance de réjouir autrui…ce que réalise la musique n’est-il pas ?


 0 vote #322453
Membre désinscrit
Publiée le 24/01/2020 à 16:22 - modifié par PhilPhil le 24/01/2020 - 16:24:23

Bonjour Jstophe,

Certains compositeurs cités étaient probablement homosexuels, mais il ne faut pas non plus tomber dans le travers qui consiste à voir des homosexuels partout, travers courant chez certains gays militants, notamment. Cela dit, la mythologie gréco-romaine comporte de nombreux mythes où l'amour homosexuel est explicite, puisque les dieux antiques étaient semblables aux hommes et que l'homosexualité était assez bien tolérée chez les Antiques. Il est certain que l'on peut interpréter le traitement artistique de certains mythes comme allant au-delà du simple récit du mythe. Cependant, le message de second ordre n'est pas toujours celui de l'amour homosexuel, loin de là ! Il ne faut pas oublier que certaines oeuvres étaient aussi des commandes de propagande politique, quelle soit politique ou religieuse. De toute façon, la sensibilité homosexuelle d'un compositeur peut-elle transparaître dans ses oeuvres, je n'en suis pas sûr.

#322458
LouRrr
Publiée le 24/01/2020 à 18:25

Bonjour,

Je pense qu'il ne faut pas confondre homosexualité et homosensibilité,

Par exemple je connais un gars, musicien, hétero, mais qui sait néenmoins par quels gars il serait attiré SI (et seulement si) il était homo, il pourrait donc à mon avis composer une musique réferant à un amour homosexuel sans l'ètre, tout comme un écrivain peut imaginer un personnage homo sans l'ètre, c'est d'ailleurs le propre de l'écrivain, du comédien, QUE DIS je, de l'Artiste, d'arriver à se mettre dans la peau de ce qu'il n'est pas!

J'ai aussi oui dire d'un homosexuel ne dessiant que des femmes nue, comme quoi ça va dans les deux sens, on peut aussi ètre homo et très héterosensible (peut ètre et ce justement là que ce situe la différence entre Nature et Culture? à creuser ahah).

Enfin, je m'y connais peu en musique classique, j'adores juste le "Die Moldau" de Smetana, donc je suis mal placé pour te contredire sur l'orientation de tous ces auteurs, en plus tu as mis réels ou supposés et "au conditionel" donc je réagit la un peu gratuitement mdr


 0 vote #322464
Mimoza
Publiée le 24/01/2020 à 18:30 - modifié par mimoza le 24/01/2020 - 18:40:09

Bonne remarque Jstophe.

Toute perturbation plus ou moins profonde chez quelqu'un de sensible va marginaliser cette personne, l'isoler, l'empecher de se réaliser dans une vie sociale classique et par là-meme favoriser sa création artistique. Beaucoup d'oeuvres proviennent de gens perturbés voire torturés, que ce soit en musique, peinture, littérature, etc.. Un certain nombre étaient bien-sur, surtout entre le 17eme et le 20eme siècle, perturbés et isolés par leur homosexualité. Les exemples foisonnent et la proportion d'homo est superieure à la moyenne dans tous les milieux dits "artistiques".

@Lourr, certains homo aiment la féminité et la plastique féminine (a laquelle ils n'ont pas accés). Cela transpirent dans leur création. Voir des exemples comme Almodovar, jean_paul Gauthier, le chanteur Christophe (feeling perso) et bien d'autres encore.


 0 vote #322465
Jstophe
Publiée le 24/01/2020 à 20:49
Auteur du sujet

Merci pour vos remarques judicieuses et pertinentes. Il est sans doute vrai que certains artistes soient sensibles à une certaine homosensibilité, sans laisser transpirer leur propre intimité, surtout par rapport à des épisodes mythologiques.

Merci à vous, vous êtes super-sympas d'avoir réagi à mon thème de débat. Je précise que j'ai peut-être le tort d'être un peu trop obsédé par tout ce qui touche, de près ou de loin, à l'homosexualié. Ce pan de ma personnalité tient une très grande place, non pas forcément dans ma vie de tous les jours, mais dans mon esprit quotidien.


 2 votes #322479
Membre désinscrit
Publiée le 24/01/2020 à 21:13

Je te rassure, Mimosa, les artistes masculins homosexuels peuvent avoir accès sans aucune difficulté à la plastique féminine, s'ils veulent bien s'en donner la peine, notamment avec des modèles prenant la pose.

#322488
LouRrr
Publiée le 24/01/2020 à 22:00

C'est un thème interressant, pas polémique (ca aussi ça fait du bien de temps en temps...), donc te bile pas trop pour ton obession ;)


 0 vote #322499