L'Université Toulouse 3 face à l'homophobie en plein cours à la faculté de médecine

Publié le 29/03/2024 à 07:43 - Édité le 29/03/2024 à 07:51
L'Université Toulouse 3 face à l'homophobie en plein cours à la faculté de médecine
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Points clés à retenir :

  • L'université Toulouse 3 - Paul Sabatier a été récemment le théâtre d'actes homophobes graves.
  • Un étudiant de licence, le 25 mars dernier, s'est rendu coupable de propos injurieux à l'encontre de la communauté LGBT.
  • Face à de tels actes, incompatibles avec son éthique, l'établissement a réagit promptement avec une enquête interne et une commission disciplinaire pour sanctionner l'auteur de ces propos.
  • Philippe Pomar, Doyen de l'établissement, a fait preuve d'une détermination sans faille dans la lutte contre l'homophobie.
  • Hélas, ce n'est pas le premier incident majeur que connaît l'université : un incident antisémite s'est produit en novembre 2023, où une étudiante a découvert une croix gammée parmi ses affaires personnelles.


Une université en proie à l'homophobie et à l'antisémitisme

C'est dans un climat de consternation que la faculté de santé de l'université Toulouse 3 - Paul Sabatier se retrouve sous les projecteurs. Le 25 mars dernier, un étudiant de licence s'est rendu coupable de propos virulents, clairement orientés contre les personnes homosexuelles.

Incidents révoltant désormais gravé dans les annales de l'établissement et regrettablement dénoncé par la direction deux jours plus tard, le 27 mars. Écrasante réalité de notre époque, ces actes homophobes réaffirment leur présence dans les enceintes censées promouvoir l'éducation et la compréhension mutuelle.

Inacceptable et clairement contraire aux principes éthiques de cette établissement reconnu, pire encore, ces paroles sont franchement illégales et tombent sous le joug de la loi.


En réaction, une enquête interne et une ferme condamnation

Dans l'optique de lutter contre ces manifestations d'intolérance et dans l'obligation de protéger ses étudiants, l'université a inauguré une enquête interne.

Le but ? Identifier clairement le coupable de ces injures et le traduire devant la commission disciplinaire. La direction de l'université a tenu un discours sans équivoque, exprimant sa détermination et sa volonté de sanction dur l'endroit de ce type de comportement.

Des agissements contraires à toute forme de respect et qui touchent, je cite, "notre condition humaine". Pour Philippe Pomar, Doyen de cette vénérable institution, la lutte contre la haine est un combat du quotidien.

Suite à l'incident, Monsieur Pomar a manifesté ouvertement sa déterré Néanmoins, cet acte homophobe n'est désormais qu'un triste chapitre dans une série d'incidents émaillant l'histoire récente de l'université.

En novembre 2023, la communauté étudiante a été ébranlée par un incident antisémite aussi révoltant qu'incompréhensible : une étudiante a découvert, dans ses affaires personnelles, une croix gammée et une insulte d'une gravité incontestable. Des actes graves qui, souhaitons le, souligneront l'urgence d'une prise de conscience collective.

Source : france3 régions

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

avatar de Phèdre
Phèdre
29/03/2024 à 23:08

Et ce genre d'incident n'arrive pas qu'en université, dans les lycées et collèges, le même problème se pose. La jeunesse se laisse emporter par des discours d'extrême droite ou fréristes et exprime sans retenue des théories nauséabondes simplement parce que ces discours circulent librement dans les médias. On a de plus en plus de mal à leur faire comprendre que certaines théories ne relèvent pas de la liberté d'expression mais du délit pénal.


Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Tracts Néonazis à Maimbeville : le village sous le choc, la haine et la LGBTphobieà la porte
Tracts Néonazis à Maimbeville : le village sous le choc, la haine et la LGBTphobieà la porte

10/10/2023 - Le village de Maimbeville dans l'Oise est sous le choc après la distribution de tracts néonazis. Un acte qui soulève des questions sur la montée de l'extrémisme et la sécurité des communautés vulnérables.

Seniors LGBT+ : découverte du futur habitat inclusif à la Croix-Rousse
Seniors LGBT+ : découverte du futur habitat inclusif à la Croix-Rousse

21/01/2024 - Détails du nouvel appel à candidatures au sein de la Maison de la Diversité. Une opportunité unique de cohabitation pour le public LGBTQIA+ français de plus de 65 ans.

Découvrez le pourcentage inattendu de français bisexuels !
Découvrez le pourcentage inattendu de français bisexuels !

30/01/2024 - Plongez dans les méandres de la bisexualité en France : comprendre sa représentation, sa visibilité croissante et s'attarder sur les chiffres révélateurs.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr