Agression d'un ado gay de 15 ans à Grenoble : l'homophobie non prise en compte

Publié le 17/04/2024 à 08:28 - Édité le 17/04/2024 à 08:42
Agression d'un ado gay de 15 ans à Grenoble : l'homophobie non prise en compte
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Points clés à retenir :

  • Un adolescent de 15 ans, ouvertement gay, a été violemment agressé à Grenoble le 4 mars dernier par un groupe de cinq mineurs.
  • L'agression n'a pas seulement été physique mais aussi à travers les réseaux sociaux où ils ont partagé sans son consentement des photos et vidéos personnelles.
  • Les blessures ont résulté en une incapacité totale de travail pour quatre jours. Toutefois, la qualification de "motivation homophobe" n'a pas été retenue par le parquet.
  • Le procureur de la République, Éric Vaillant, s'est engagé à reconsidérer cette caractérisation lors du procès.
  • Les agresseurs seront jugés en juin pour des charges liées à des violences commises en réunion.
  • La DILCRAH et Aurore Bergé, ministre en charge de la lutte contre les discriminations, ont exprimé leur soutien à la victime.
  • Laura Pfister, adjointe à l'Égalité des droits à la mairie de Grenoble, a souligné l'accroissement des actes violents envers la communauté LGBTQIA+.


Grenoble : Violente agression homophobe envers un adolescent gay

Un fait malheureux s'est produit à Grenoble le 4 mars dernier. Un adolescent de 15 ans, ouvertement gay, a été la cible d'une agression perpétrée par un groupe de cinq mineurs âgés de 14 à 16 ans.

Brutalisé, dépossédé de son téléphone mobile tout en subissant des insultes à caractère homophobe, ce jeune homme a vécu un véritable cauchemar. Mais l'acharnement ne s'est pas arrêté à cette agression physique.


Les cicatrices invisibles de l'homophobie

En effet, l'humiliation a continué de plus belle après l'incident. Des photos et vidéos personnelles ont été partagées sans son consentement sur divers réseaux sociaux par ces mêmes agresseurs.

Ces derniers n'ont pas hésité à contacter également la famille de la victime, rendant l'épreuve encore plus traumatisante. Ses blessures physiques ont mené à une incapacité totale de travail de quatre jours.

Malgré les caractéristiques semblant indiquer une motivation homophobe derrière cette agression, le parquet n'a pas jugé utile de retenir cette caractérisation à ce stade de l'enquête. Éric Vaillant, le procureur de la République, s'est toutefois engagé à reconsidérer cette qualification lors du procès.

Les assaillants seront entendus devant le juge en juin, pour des charges liées à des violences commises en réunion. Le principal suspect est actuellement sous couvre-feu en attendant son procès.


Soutien des pouvoirs publics

La Délégation Interministérielle de Lutte Contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Haine anti-LGBT+ (DILCRAH) ainsi que la ministre en charge de la lutte contre les discriminations, Aurore Bergé, ont exprimé leur soutien à la victime. Laura Pfister, adjointe écologiste à l'Égalité des droits à la mairie de Grenoble, a également apporté son soutien en rappelant l'augmentation inquiétante des violences à l'endroit de la communauté LGBTQIA+ en France.

Pensez-vous que la justice devrait systématiquement considérer l'homophobie comme un motif d'agression ? 🤔💡

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

avatar de DamienLge
DamienLge
17/04/2024 à 13:33

Il y a enquète, la Justice est en cours, le principe de l'innocence DOIT être respecté, et vous nous demandez de déjà "juger" ???? Sans rien connaitre du dossier???

avatar de Al&Al
Al&Al
17/04/2024 à 12:19

Non mais ils ont juste "oublié"... Y'a une petite épidémie d'Alzheimer quand même chez la police et la "Justice" en moment... Faudrait faire passer la médecine du travail pour un check-up.


Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Évreux : L'association Le Refuge à la recherche de visibilité et de bénévoles
Évreux : L'association Le Refuge à la recherche de visibilité et de bénévoles

04/06/2024 - L'association nationale Le Refuge intensifie sa présence à Évreux, dans l'espoir de lutter plus efficacement contre l'intolérance LGBT+. #evreux #lerefuge

Chemsex : Est-ce le nouveau fléau de la communauté gay ?
Chemsex : Est-ce le nouveau fléau de la communauté gay ?

10/04/2024 - Troisième tragédie à Bordeaux par le 'chemsex': autopsie en cours pour éclaircir le dernier incident. Que révéleront les analyses ?

Seniors LGBT+ : découverte du futur habitat inclusif à la Croix-Rousse
Seniors LGBT+ : découverte du futur habitat inclusif à la Croix-Rousse

21/01/2024 - Détails du nouvel appel à candidatures au sein de la Maison de la Diversité. Une opportunité unique de cohabitation pour le public LGBTQIA+ français de plus de 65 ans.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr