Seulement 39% Britanniques ont une image positive des personnes trans selon une récente étude

Publié le 11/08/2023 à 13:57 - Édité le 11/08/2023 à 14:02
Seulement 39% Britanniques ont une image positive des personnes trans selon une récente étude
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Une récente étude de YouGov, publiée le vendredi 11 août, dévoile un constat alarmant : seulement 39% des Britanniques perçoivent les personnes trans sous un jour positif. En y regardant de plus près, 33% restent neutres et 4% optent pour le fameux "je ne sais pas". Et là où le bât blesse, c'est ces 25% affichant clairement des sentiments négatifs. 

Petite mise en perspective : on parlait de 16% en 2021. Mais attendez, ce n'est pas tout. L'année dernière, une grande partie des sondés (49% pour être précis) s'inquiétait de la discrimination envers cette communauté. Mais il semble que les attaques croissantes de certains politiciens et médias ont quelque peu "refroidi" cette empathie.


Politique et médias : complices du recul ?

Le Premier ministre Rishi Sunak s'est illustré, grâce à une vidéo, en se moquant ouvertement des femmes transgenres. Cerise sur le gâteau, son gouvernement a carrément bloqué la réforme de la Loi de Reconnaissance du Genre adoptée démocratiquement en Écosse, tout en envisageant de réviser la Loi sur l'Égalité pour exclure les protections dédiées aux personnes trans. Ah, l'ironie! Quant à nos chers médias, certains journaux comme le Daily Telegraph, The Times ou encore The Guardian semblent avoir une prédilection pour les discours anti-transgenres. Et n'oublions pas cette perle de Channel 4 : le documentaire Gender Wars qui, selon les critiques, ne fait qu'attiser les flammes.


Perceptions et décalages

Les résultats sont clairs : 54% des hommes homosexuels et lesbiennes pensent que le public les voit positivement. Ce chiffre chute à 31% pour les bisexuels et à 14% pour les personnes transgenres. Mais, surprise, la population britannique semble plus ouverte que ce que la communauté LGBTQ+ craignait. Pour finir, quelques chiffres croustillants de cette enquête YouGov : alors que 54% de la population a une vision positive des gays et lesbiennes, et 50% des hommes et femmes bisexuels, seuls 39% en disent autant des transgenres. 

 Ah, la belle époque de 2021 où l'intolérance semblait en baisse. Que s'est-il passé, Britanniques? 

Cet article est inspiré de thePinkNews.com

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

USA Boxing autorise les personnes transgenres à combattre avec des restrictions
USA Boxing autorise les personnes transgenres à combattre avec des restrictions

03/01/2024 - USA Boxing, l'organisme de gouvernement de la boxe américaine, impose une politique pro transgenre, soulevant un débat passionné sur l'équité sportive.

Comment la Cour Suprême des États-Unis soutient les étudiants transgenres ?
Comment la Cour Suprême des États-Unis soutient les étudiants transgenres ?

17/01/2024 - La Cour suprême américaine soutient les droits des étudiants transgenres, marquant un pas en avant pour l'égalité des droits dans le domaine de l'éducation.

Béatrice Denaes : Récit courageux d'une transition et d'un coming-out à l'âge de 63 ans
Béatrice Denaes : Récit courageux d'une transition et d'un coming-out à l'âge de 63 ans

28/11/2023 - Suivez le parcours inspirant de Béatrice Denaes, une femme transgenre en France, qui, à 63 ans, entreprend une transformation profonde de son identité.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr