Iran : La communauté LGBT se soulève

Publié le 26/04/2023 à 10:13 - Édité le 26/04/2023 à 10:28
Iran : La communauté LGBT se soulève
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Selon la BBC (https://www.bbc.com/news/world-middle-east-64864132), des jeunes iraniens appartenant à la communauté LGBT ont bravé l'interdiction du régime en matière de démonstration d'affection et d'intimité entre personnes du même sexe, en enlevant leur voile et en s'embrassant en public pendant les manifestations de contestation en Iran.

Certains ont également brandi des panneaux aux couleurs du drapeau arc-en-ciel, avec des slogans tels que "Queer, Life, Freedom" (traduction : Queer, Vie, Liberté), en référence au mouvement "Woman, Life, Freedom" (traduction : Femme, Vie, Liberté).

Une jeune Iranienne bisexuelle, qui a été arrêtée plusieurs fois et interrogée par la BBC, a déclaré que la visibilité de la communauté LGBT+ dans le mouvement de contestation était normale. Elle a ajouté que ce mouvement, mené par les jeunes générations, est caractérisé par un "courage sans précédent" et que la lutte pour les droits humains est une revendication commune à l'ensemble du mouvement.

Le mouvement de protestation a commencé après le décès en détention de Mahsa Amini, une jeune Kurde iranienne, le 16 septembre dernier. Elle avait été arrêtée par la police des mœurs pour avoir enfreint le code vestimentaire de la République islamique. Après des mois de répression violente, le mouvement de masse a finalement diminué.


La communauté LGBT+ iranienne est courageuse

Le courage dont font preuve les homosexuels et les transgenres en Iran est d'autant plus admirable qu'ils risquent des peines parmi "les plus sévères" au monde. Pour plus d'informations, consultez notre article sur ces pays qui criminalisent l'homosexualité.

En effet, de nombreux femmes et hommes homosexuels et hommes et femmes transgenres ont été condamnés à la peine capitale dans ce pays. Selon le Code pénal iranien, l'homosexualité - masculine ou féminine - manifestée par "un comportement sexuel... comme des baisers ou des attouchements lubriques" est passible de 31 à 74 coups de fouet. Cette peine peut même s'appliquer aux mineurs.


Arrestations, peine de mort, violences psychologiques...

Beaucoup membres de la communauté LGBT sont régulièrement arrêtés en Iran. Selon une jeune bisexuelle citée de manière anonyme par la BBC, lors d'un interrogatoire, un officier de police est tombé sur des conversations avec sa petite amie dans son téléphone. Il l'a interrogée en lui demandant : “C’est quoi, ces discussions ? Es-tu une dégénérée ? ”. Elle a tenté d'expliquer qu'il s'agissait de “blagues que l'on fait souvent entre filles”, et a finalement été libérée sous caution. Cependant, d'autres membres de la communauté LGBTQIA n'ont pas eu cette chance. 

illustration Bill Tompkins/Getty Image

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

République tchèque : le Président Pavel fait avancer les droits des couples LGBT+
République tchèque : le Président Pavel fait avancer les droits des couples LGBT+

30/04/2024 - Historique : en République tchèque, nouvelle loi signée par le président Pavel en faveur des couples LGBT+. Quels nouveaux droits sont promulgués ?

Yémen : 13 condamnations à mort pour homosexualité font l'objet d'inquiétudes mondiales
Yémen : 13 condamnations à mort pour homosexualité font l'objet d'inquiétudes mondiales

09/02/2024 - Répression des houthis au Yémen : Des peines de mort pour homosexualité, alerte pour les droits LGBT+. Détails à l'intérieur.

Erdogan déconcerté par les couleurs de l'ONU : Une confusion à la limite du ridicule
Erdogan déconcerté par les couleurs de l'ONU : Une confusion à la limite du ridicule

26/09/2023 - Recep Tayyip Erdogan se ridiculise et confond les couleurs de l'ONU avec le drapeau LGBT et dévoile une fois de plus son aversion pour la communauté LGBT+.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr