Lyon : Passage Piéton symbolisant la fierté LGBT+ vandalisé

Publié le 07/06/2024 à 10:32 - Édité le 07/06/2024 à 10:36
Lyon : Passage Piéton symbolisant la fierté LGBT+ vandalisé
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Points clés à retenir :

  • Le passage piéton aux couleurs diverses du quartier de Guillotière à Lyon, peint pour marquer le début du Mois des fiertés LGBT+, a fait l'objet d'actes de vandalisme.
  • Cet acte a eu lieu deux jours après la peinture du passage et avant même son inauguration officielle.
  • L'espace, qui devait symboliser l'ouverture et l'acceptation, a été marqué par des tags dénués de signification claire, mais au message provocateur.
  • Le silence prédomine de la part de la mairie de Lyon à ce jour, ce qui a soulevé des attentes d'une réaction officielle parmi les résidents locaux et la communauté LGBTQ+.
  • Les fonctionnaires de la ville de Lyon ont assuré que le passage sera de nouveau recouvert de son manteau multicolore le 7 juin.
  • L'incident n'a pas réussi à atténuer l'esprit du Mois des fiertés LGBT+, mais souligne l'importance du dialogue, l'acceptation de la diversité et respect mutuel.
  • Incidemment, Bruno Bernard, Président de la Grand Lyon et du Sytral, a souligné une vague de commentaires homophobes suite à l'annonce d'un tramway portant également, fièrement, les couleurs arc-en-ciel.

Deux jours à peine après sa mise en couleur, l'emblématique passage piéton arc-en-ciel du quartier de Guillotière à Lyon a subi un acte malvenu de vandalisme. Prévu pour signaler le début du Mois des fiertés LGBT+, sa mise en lumière imminente devait constituer un tournant symbolique pour la lutte en faveur de l'inclusion et la diversité dans la Cité des Gaules.


Une hache dans le symbole

Proclamant audacieusement la fierté LGBT+ à la rencontre des rues Pasteur et Bonald, ce passage piéton était devenu, même avant son inauguration officielle, la cible de discours polarisés en ligne, suscitant un tollé d'opinions tranchées à la fois de la part des partisans et adversaires.

L'onde de choc a frappé ce jeudi 6 juin, lorsque des tags cryptiques ont été découverts sur ce qui aurait dû être un espace public invitant à la collaboration et à l'acceptation. Bien que les graffiti paraissent pour la plupart dénués de signification claire, leur message provocateur est néanmoins évident.


Réaction et recouvrement

Pour l'instant, la mairie de la Ville de Lumière est restée muette sur cet incident. Les résidents locaux et la communauté LGBTQ+, déçus par cet affront austère à la liberté sociale, attendent fermement une riposte officielle.

Fort heureusement, les fonctionnaires de la ville de Lyon ont indiqué que le passage piéton sera repeint le 7 juin. Le vandalisme n'a pas réussi à étouffer la voix vibrante de la pride, mais a servi de ruban de rappel continu à une réalité indéniable : la nécessité de la communication, de la tolérance et de l'apprentissage réciproque.

À noter que, parallèlement à cet incident, Bruno Bernard, Président de la Grand Lyon et du Sytral, a déploré un déferlement de commentaires homophobes suite à l'annonce d'un tramway affichant fièrement les couleurs arc-en-ciel.

Ce mois est synonyme de fierté LGBT+ et ces deux incidents interpellent sur l'importance d'un dialogue constructif. Sous ce camouflage intimidant se cache un pont aux teintes vives, qui, une fois de plus, priorise la lumière sur l'ombre, l'inclusion sur l'exclusion, l'amour sur la haine.

Et vous, que pensez-vous de ces incidents ? Est-ce une provocation immature ou le révélateur d'un malaise sociétal plus profond ? 🤔 Encore du chemin à faire, mais ensemble, construisons un futur coloré et inclusif. 🌈 Échangez, discutez, transmettez votre voix : on lira avec intérêt vos pensées. ✍️💌

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

avatar de DamienLge
DamienLge
08/06/2024 à 19:04

mouais... autant les réactions face au tram, ça ça passe pas chez moi.. autant là, surtout vu les grafitis.. à part le plaisir de marquer son empreinte sur un truc "sensé" histoire de faire parler de soi...; Perso pour moi ça ressemble bien plus à une totale immaturité qu'à une "acte" ayant un sens quelconque... Alors oui: ben on va repeindre.... parce que face à ce genre de petits cons y a que ça à faire, et puis voilà.... Mais faire un lien "anti LGBT.... ".. bof.... perso je ferais comme la mairie.. Parce que c'est stupide, gamin, et le plaisir de déteriorer...


Un modérateur contrôlera votre commentaire.

L'Île-de-France renforce ses actions contre l'homophobie et la transphobie à travers sa campagne 'Fiertés'
L'Île-de-France renforce ses actions contre l'homophobie et la transphobie à travers sa campagne 'Fiertés'

18/05/2024 - Les couleurs de la diversité s'emparent du réseau de transport parisien. Entre formation, sécurité et dignité, comment Paris se bat pour l'égalité lors de vos déplacement. #paris #francilien

Jérémy agressé à Nancy pour son orientation sexuelle
Jérémy agressé à Nancy pour son orientation sexuelle

15/04/2024 - Jérémy, tout comme à Lyon, a subi une agression extrêmement violente à Nancy en raison de son orientation sexuelle.  #homophobie #nancy

Une femme transgenre attaque McDonald's pour discrimination de genre
Une femme transgenre attaque McDonald's pour discrimination de genre

16/04/2024 - Syntia, femme transgenre, éclaire une histoire inédite de prétendu préjugé chez McDonald's. Quel sera le verdict du conseil de prud'hommes ?



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr