Le filtre trans et non-binaire de Grindr : Inclusivité ou discriminations ?

Publié le 09/02/2024 à 08:00 - Édité le 09/02/2024 à 08:10
Le filtre trans et non-binaire de Grindr : Inclusivité ou discriminations ?
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Discutons d’un sujet qui fait grand bruit en ce moment : le filtre inclusif pour les personnes trans et non-binaires de l'application de rencontres Grindr. En effet, cette démarche, bien que engagée dans l'optique d'inclusivité maximale, a suscité des réactions mitigées.


Le choix du filtre

Grindr, bien connu comme une plateforme de rencontres privilégiée, offre à ses utilisateurs la possibilité de choisir qui ils souhaitent rencontrer. Elle propose trois "groupes de genre parapluie", à savoir : les hommes, les femmes et les non-binaires. (Oui oui des femmes sur Grindr, j'en avais jamais vu personnellement).

Ainsi, le filtre ne permet pas explicitement de rechercher des personnes cisgenres, c'est-à-dire des personnes dont l'identité de genre correspond à leur sexe assigné à la naissance, hommes ou femmes.

Grindr justifie ce choix par une volonté de ne pas perpétuer de discrimination ou de préjudice envers la communauté trans et non-binaire.

Les réactions à cette approche ne se sont pas fait attendre.

Fred Sargeant, militant des droits homosexuels, a questionné publiquement ce choix sur X (anciennement Twitter), critiquant notamment le fait que filtrer pour les hommes gays soit perçu négativement, tandis que le filtre pour les personnes trans ou non-binaires ne l'est pas. Même plus, certaines voix sur les réseaux sociaux ont accusé l'application d'homophobie.


Position de Grindr

Faisant face à ces accusations, Grindr a réaffirmé, par le biais d'un porte-parole, sa volonté de favoriser un environnement sûr pour ses utilisateurs trans. Le développeur de l'application travaille ainsi avec le National Center for Transgender Equality pour garantir une expérience sécurisée et positive à tous les utilisateurs, qu’ils soient trans ou cisgenres.

La F.A.Q. du site précise par ailleurs que le filtre pour les cisgenres a été modifié en "homme/femme", en partie pour réduire la discrimination envers les personnes trans et non-binaires.


Personnalisation du profil

Cette volonté d'inclusivité se traduit également à travers les paramètres de profil. Les utilisateurs peuvent en effet définir leur genre et leurs pronoms dans les réglages de l'application, permettant ainsi d'être recherchés (et trouvés) en accord avec leur identité de genre.

Grindr propose d’ailleurs, après consultation avec des experts linguistiques, une liste de plus de 50 identités de genre parmi lesquelles les utilisateurs peuvent choisir, déclinée en 20 langues. Le débat autour de la pertinence et de l'impact de cette politique de filtre sur Grindr reste vif.

Tandis que certains y voient une avancée pour l’inclusivité des personnes trans et non-binaires, d'autres y voient une prise de position controversée. Dans ce climat de tensions, le dialogue et la pédagogie semblent plus que jamais nécessaires pour faire avancer la cause de l'égalité.

Source : Thepinknews

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

avatar de Grise.larme
Grise.larme
10/02/2024 à 09:07

J’admets ne pas comprendre pourquoi une application normalement faite exclusivement pour les hommes gays/bi devient aussi inclusive jusqu’à accueillir des femmes. Je peux comprendre l’agacement de certains utilisateurs. Il y a la même problématique sur Her. Ces deux applications sont à la fois qualifiées d’inclusives et d’homophobes. Et au vu de certaines pratiques sur Her, on peut comprendre pourquoi cette application se prend un flot de critiques de la part d’un certain nombre de lesbiennes.


Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Témoignage : À 50 ans, je découvre les sites de rencontres et c’est l’enfer, sur Betolerant c'est différent!
Témoignage : À 50 ans, je découvre les sites de rencontres et c’est l’enfer, sur Betolerant c'est différent!

04/08/2023 - Rencontres en ligne : une expérience diverse. Betolerant.fr, une alternative de qualité qui valorise le respect, la tolérance et l'inclusion. Trouvez l'amour dans un environnement sûr et respectueux.

La séduction avant les sites de rencontres par Arte
La séduction avant les sites de rencontres par Arte

17/06/2023 - Comment les LGBT faisaient pour séduire avant internet ? Code foulard, tenues vestimentaires découvrez les stratégies de séduction avant l'arrivée des sites de rencontres !

Covid : Les applications de rencontres pour Antivax en plein boom
Covid : Les applications de rencontres pour Antivax en plein boom

06/08/2023 - Les applications de rencontres pour antivax connaissent un essor fulgurant. Découvrez comment le refus de la vaccination façonne l'identité et les relations amoureuses.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr