Le conflit entre la nageuse transgenre Lia Thomas et World Aquatics

Publié le 29/01/2024 à 13:07 - Édité le 29/01/2024 à 16:10
Le conflit entre la nageuse transgenre Lia Thomas et World Aquatics
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Dans le monde sportif, l'ondulation causée par le conflit entre la nageuse reconnue Lia Thomas et la fédération internationale de natation, World Aquatics est palpable. Le litige tourne autour de la question des politiques de la fédération soupçonnées de marginalisation des athlètes transgenres, menaçant leur participation aux Jeux Olympiques.

Le protagoniste principal dans cette scène est Lia Thomas, une voix puissante qui a décidé de défier la fédération. Le cas est porté devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Pour les non-initiés, le TAS est une institution suisse qui prend en charge les litiges sportifs à l'échelle mondiale. Excitant depuis septembre, cet affaire a été jusqu'à maintenant laissé dans l'ombre en raison de la confidentialité du TAS.


Zoom sur les politiques controversées

Le cœur du sujet tourne autour des règles mises en place par World Aquatics. Selon Lia Thomas, ces règles excluraient une grande partie des athlètes transgenres et intersexuées des compétitions féminines internationales de natation. Cela inclut des événements d'envergure tels que les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de natation. En d'autres termes, les athlètes concernés seraient contraints de concourir dans une catégorie "ouverte", récemment pénible d'apprécier en raison du manque de participants.

Il y a seulement quelques années, les nageuses transgenres pouvaient concourir si leur taux de testostérone respectait certaines normes. Par contre, un vent de changement souffle il y a deux ans. World Aquatics décide alors d'interdire aux femmes trans de participer à des courses féminines d'élite si leur puberté a atteint une certaine étape définie.


Réactions contrastées

Du côté des avocats de Lia Thomas, ce qu'ils voient c'est une politique à la teinte de discrimination, particulièrement contre les femmes trans. Ces dernières sont déjà plus exposées à la violence et à la discrimination. Par contre, Brent Nowicki, directeur exécutif de World Aquatics, croit énormément en l'équité de ces politiques. Il affirme que les régulations sont établies en collaboration avec des experts médicaux et juridiques, afin de maintenir l'intégrité du sport féminin.

Le conflit entre Lia Thomas et World Aquatics continue de faire des vagues. L'avenir des athlètes transgenres dans les sports élites demeure incertain. Cependant, le fait que le débat se situe maintenant devant le TAS pourrait marquer un tournant significatif dans l'histoire des droits des athlètes transgenres. Sur le bord de notre siège, nous sommes tous impatients de voir comment ce bras de fer pour l'inclusion et l'égalité dans le sport va évoluer.

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Un détenu transgenre à Saint-Martin-de-Ré bouscule les préjugés
Un détenu transgenre à Saint-Martin-de-Ré bouscule les préjugés

28/09/2023 - Un détenu transgenre à Saint-Martin-de-Ré remporte une victoire juridique partielle pour le droit à l'identité de genre en prison. Le tribunal de Poitiers éclaire la notion de "liberté fondamentale".

Transgenres et PMA : le gouvernement reste muet sur l'exclusion des hommes trans
Transgenres et PMA : le gouvernement reste muet sur l'exclusion des hommes trans

03/08/2023 - L'inclusion des hommes trans dans la 'PMA pour toutes' reste un débat non résolu. Un article détaillé sur la nouvelle proposition de loi de LFI et la réaction du gouvernement. #transidentité #pma #pga #gouvernement

Les déceptions continuent : J.K. Rowling soutient une organisation anti-trans
Les déceptions continuent : J.K. Rowling soutient une organisation anti-trans

19/02/2024 - J.K. Rowling choque la communauté transgenre en soutenant l'organisation anti-trans 'For Women Scotland'. Quel impact sur son héritage littéraire ?



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr