En Floride, les personnes trans ne peuvent plus changer de genre sur leurs permis

Publié le 31/01/2024 à 16:36 - Édité le 31/01/2024 à 16:48
En Floride, les personnes trans ne peuvent plus changer de genre sur leurs permis
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Les règles de changement de sexe sur les permis de conduire en Floride ont été récemment modifiées, suscitant une large controverse. Selon un nouveau mémo du Département de sécurité routière et des véhicules motorisés de Floride (FLHSMV), ledit changement ne serait désormais plus autorisé.

Le document a été rédigé par Robert Kynoch, le directeur adjoint du FLHSMV. Cette modification réglementaire a été révélée par NBC News.

Comme le déclare Kynoch, le fait de permettre à une personne de modifier son identité de genre sur son permis de conduire "mine l'objectif d'un document d'identité".

Le critère invoqué repose sur le caractère non immuable et non vérifiable objectivement du sentiment interne de rôle ou d'identité de genre.

Le chemin de la mise en œuvre pratique de ces nouvelles règles reste incertain, notamment en raison d'une apparente contradiction : la Floride autorise toujours les personnes transgenres à changer de sexe sur leur acte de naissance, à condition d'avoir une lettre de leur médecin attestant du suivi d'un traitement d'affirmation de genre.

De plus, il n'a pas été clarifié si les personnes trans en Floride qui ont déjà changé l'indicateur de genre sur leurs documents recevront une nouvelle licence.


Conséquences possibles de cet amendement

Selon le mémo de Kynoch, une "présentation erronée de son genre, compris comme le sexe, sur un permis de conduire" pourrait être considérée comme une fraude, susceptible d'entraîner des sanctions pénales, telles que l'annulation du permis.

Cette mesure a été critiquée, notamment par la représentante démocrate, Anna Eskamani. Elle déclare que les agences de l'État sont utilisées comme des armes contre la communauté trans.

Nadine Smith, directrice exécutive d'Equality Florida, a également réagi en soulignant que "des dizaines de milliers de personnes [dans l'État] ont légalement actualisé leur marqueur de genre sur leur permis de conduire ou leur carte d'identité".


L'essor des législations anti-trans aux États-Unis en 2024

Il est à rappeler que ce mémo du FLHSMV s'inscrit dans un contexte plus large de propositions de lois restreignant les droits des hommes et femmes trans. Plus de 250 propositions de ce type ont été recensées dès les premières semaines de 2024.

L'Union américaine pour les libertés civiles suit actuellement 11 de ces projets en Floride, dont une loi limitant l'utilisation des pronoms corrects des individus transgenres par les origanisations gouvernementales. Ceci démontre clairement que la majorité de ces projets de loi ciblent spécifiquement la communauté transgenre.

Source : Thepinknews

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Plus de 10 000 personnes ont marché contre la transphobie, ce dimanche 5 mai 2024
Plus de 10 000 personnes ont marché contre la transphobie, ce dimanche 5 mai 2024

06/05/2024 - Manifestations massives contre la transphobie en France, un signe d'espoir pour la communauté trans. Pourquoi sont-ils dans la rue ?

Rip Curl : Tempête sur le surf avec la nomination d'une ambassadrice transgenre
Rip Curl : Tempête sur le surf avec la nomination d'une ambassadrice transgenre

31/01/2024 - Bethany Hamilton se sépare de Rip Curl suite à leurs divergences sur les sportifs transgenres. Qui est la nouvelle recrue de la marque ?

L'athlète Halba Diouf, femme trans, privée des Jeux Olympiques 2024
L'athlète Halba Diouf, femme trans, privée des Jeux Olympiques 2024

20/06/2023 - L'histoire bouleversante d'Halba Diouf, une athlète transgenre exclue des JO de Paris 2024. Malgré les discriminations, elle refuse de renoncer à son rêve. Plongez dans son combat pour la reconnaissance et la tolérance.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr