Jean-Christophe Gruau acquitté : Les raisons qui choquent la communauté LGBT+

Publié le 11/01/2024 à 14:09 - Édité le 11/01/2024 à 14:27
Jean-Christophe Gruau acquitté : Les raisons qui choquent la communauté LGBT+
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

C'est un jugement qui a déclenché une onde de choc et de questionnements dans la communauté LGBT+. En effet, le mardi 9 janvier 2024, l'accusé Jean-Christophe Gruau, ancien membre du parti Rassemblement National à Laval, initialement condamné à une peine de six mois avec sursis pour avoir proféré des insultes homophobes à l'encontre de Bruno Bertier, le premier adjoint de la ville, a été acquitté par la cour d'appel d'Angers.

Dans cette affaire largement débattue dans le domaine public, la cour d'appel a finalement libéré M. Gruau de toute action publique et civile. Cette mesure annule la décision précédemment rendue par le tribunal de première instance en janvier 2023, qui avait déclaré M. Gruau coupable d'injure publique.


Dilemme de liberté d'expression : Quelles sont les raisons de l'acquittement ?

Les accusations portées contre M. Gruau étaient basées sur une série de tweets publiés entre 2020 et 2022, qui contenaient des commentaires injurieux voir diffamatoires à l'égard de M. Bertier. Voici un petit extrait :

"Tata Bertier", "Laval le fion", "Ta gueule Bertier, on en peu plus de tes histoires de tdc..."
Cependant, la cour d'appel ne les a pas jugés assez offensants pour constituer un délit. Par ailleurs, une clause de prescription de la loi sur la presse a été appliquée aux tweets de 2020.

Pour justifier son verdict, la cour d'appel d'Angers s'est référée à l'article 10 de la Convention Européenne des Droits de l'Homme, qui garantit la liberté d'expression et interdit l'intervention des autorités publiques.


Réactions et perspectives d'avenir

L'incompréhension de Bruno Bertier face à la décision est manifeste, ce dernier y voyant une interprétation politique du texte de loi. La communauté LGBT+ s'interroge également sur la légitimité de telles décisions judiciaires, l'homophobie étant officiellement condamnée en France.

M. Bertier prévoit de poursuivre l'affaire devant la Cour de cassation. Les informations actuelles indiquent qu'il a jusqu'au 15 janvier pour procéder à cette démarche.

De son côté, Jean-Christophe Gruau accueille favorablement le jugement de la cour et se considère comme une "victime de la justice politique de Laval".

Ce cas continue de susciter des questions et d'encourager la réflexion sur les représailles homophobes et la liberté d'expression. Pour beaucoup, il symbolise un combat encore en cours pour la reconnaissance et le respect des droits des personnes LGBT+ en France.

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Emmanuel Macron réaffirme l'engagement de la France pour les Droits LGBT+
Emmanuel Macron réaffirme l'engagement de la France pour les Droits LGBT+

12/12/2023 - Lors du 75e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'Homme, Emmanuel Macron a mis en lumière la lutte pour les droits LGBT+, affirmant l'engagement inébranlable de la France envers cette cause.

L'homophobie dans le football français ça continue....
L'homophobie dans le football français ça continue....

02/04/2024 - Le football français confronté à l'homophobie : entre chants déplacés et silence complice, un match entre Lille et Lens soulève des interrogations.

Nantes : Le Petit Marais cible d'attaques homophobes à cause de sa soirée 'Ma sœur'
Nantes : Le Petit Marais cible d'attaques homophobes à cause de sa soirée 'Ma sœur'

11/05/2024 - Face à une vague de haine, le bar-club 'Le Petit Marais' reconvertit un événement drag intercepté en une soirée luttant pour les droits LGBTQIA+



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr