Le rêve brisé de Gwen et Olivier, quand l'homophobie ferme le seul commerce d'un village du Finistère

Publié le 04/10/2023 à 12:02 - Édité le 04/10/2023 à 12:13
Le rêve brisé de Gwen et Olivier, quand l'homophobie ferme le seul commerce d'un village du Finistère
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Gwen et Olivier avaient tout pour réussir. Ils avaient ouvert La P'tite Bedaine, un bar-épicerie dans la petite commune de Plougar, près de Landivisiau, dans le Finistère. Leur établissement était le seul commerce du village, et ils étaient soutenus par un dispositif municipal appelé SOS-Villages. Mais ce qui aurait dû être une belle histoire de revitalisation rurale s'est transformé en un cauchemar d'homophobie.


De l'attraction locale à la cible de haine

Le couple pensait avoir trouvé un havre de paix en milieu rural. Au lieu de cela, ils sont devenus la cible de harcèlement et de discrimination. Des insultes telles que "bande de phoques" ont été lancées contre eux sur les réseaux sociaux. Pire encore, leur numéro de téléphone a été malicieusement partagé dans une fausse annonce sur Le Bon Coin, les inondant d'appels. Ils ont même été obligés d'installer une caméra de surveillance car d'après certains villageois ils été devenus l'attraction du coin.

portrait du couple gay gwen et olivier Portait de Gwen et Olivier; illustration : Florence Malesieux/France Télévisions

Les conséquences d'un climat toxique

Face à cette hostilité, Gwen et Olivier ont pris la difficile décision de fermer leur commerce. Ce n'est pas parce que leur entreprise ne fonctionnait pas, mais parce que le climat social était insupportable. Leur départ est une perte pour la communauté, mais aussi un rappel brutal que l'homophobie est loin d'être éradiquée, même en 2023. Le maire de Plougar, Laurent Le Borgne, a exprimé sa déception et la mairie est maintenant à la recherche d'un repreneur pour le seul commerce du village.

La fermeture de La P'tite Bedaine n'est pas seulement une tragédie personnelle pour Gwen et Olivier, mais aussi un échec collectif. Cela montre que malgré les avancées en matière de droits LGBT+, il reste beaucoup à faire pour combattre l'homophobie et la discrimination. Le couple a déposé plainte et les auteurs des actes homophobes devraient passer devant la justice. Mais le mal est fait. Gwen et Olivier ont décidé de tourner la page et de chercher un nouvel endroit où ils pourront vivre leur vie sans être la cible de haine et de préjugés.

Leur histoire est un rappel que le combat pour l'égalité et l'inclusion est loin d'être terminé. Et pour ceux qui pensent que l'homophobie est un problème du passé, l'histoire de Gwen et Olivier prouve le contraire. Leur expérience souligne la nécessité de rester vigilant et de continuer à lutter pour un monde où chacun peut vivre librement, sans peur de persécution ou de discrimination.

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Vitry-sur-Seine : Comment l'amour de deux hommes défie l'homophobi
Vitry-sur-Seine : Comment l'amour de deux hommes défie l'homophobi

03/02/2024 - Laurent et Lionel, un couple gay à Vitry-sur-Seine, subissent un calvaire de harcèlement homophobe. Rencontre avec ces deux hommes en quête de justice.

Football : Adieu au maillot Arc-en-Ciel en Ligue 1, une décision incompréhensible
Football : Adieu au maillot Arc-en-Ciel en Ligue 1, une décision incompréhensible

17/10/2023 - La Ligue 1 pourrait dire adieu aux maillots arc-en-ciel, symboles de la lutte contre l'homophobie. Est-ce un recul pour les droits LGBT+ ou une stratégie renouvelée ? Lisez pour comprendre les enjeux.

Rennes : Procès de l'Oriflamme, groupuscule intolérant contre des drag queens
Rennes : Procès de l'Oriflamme, groupuscule intolérant contre des drag queens

11/09/2023 - Un regard incisif sur le procès imminent à Rennes, où l'organisateur d'une manifestation anti-drag-queen sera jugé. Quels sont les enjeux, les faits et les faux-semblants? Un éclairage sur la rhétorique de la 'défense de la moralité' face à la diversité et l'inclusion.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr