Irak : Les autorités remplacent le mot « homosexualité » par « déviance sexuelle »

Publié le 09/09/2023 à 10:02 - Édité le 09/09/2023 à 17:49
Irak : Les autorités remplacent le mot « homosexualité » par « déviance sexuelle »
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Il semble que l'Irak ait décidé d'écrire un nouveau chapitre dans le manuel de la discrimination institutionnelle. Selon la Commission des médias et de la communication (CMC) du pays, il est maintenant recommandé de remplacer le terme "homosexualité" par le charmant euphémisme de "déviance sexuelle" dans les médias. Parce que, évidemment, pourquoi appeler une chose par son nom quand on peut la stigmatiser un peu plus?

"L'interdiction par la Commission des médias et de la communication du terme 'homosexualité' et le fait qu'elle insiste pour que les médias emploient 'déviance sexuelle' à la place est une mesure dangereuse, susceptible d'alimenter les discriminations et les violences contre les membres de la communauté LGBT+."

C'est une attaque non seulement contre la communauté LGBT+, mais aussi contre la liberté d'expression. Le tout, bien sûr, est vendu comme une mesure destinée à préserver les "bonnes mœurs". Ah, les bonnes mœurs, cette couverture pratique pour toutes sortes de transgressions éthiques.


Une autre "déviance": le genre

Si réduire l'homosexualité à une "déviance" ne suffisait pas, la CMC a également pris pour cible le terme "genre". Cette diabolisation de la langue va bien au-delà de la simple stigmatisation. Elle révèle un mépris total pour les luttes en cours contre les violences basées sur le genre. A une époque où les crimes contre les femmes et les filles sont en augmentation, on pourrait penser que les autorités auraient d'autres préoccupations.


Une offensive contre la liberté sous couvert de "bonnes mœurs"

Mais il ne s'agit pas seulement de s'attaquer à la communauté LGBT+. Les partis politiques en Irak s'adonnent aussi à des actes délicieusement absurdes, comme brûler des drapeaux arc-en-ciel et prétendre que l'homosexualité est la cause de la propagation de maladies. Entre janvier et juin 2023, une campagne contre les "contenus indécents" en ligne a conduit à des poursuites contre 20 personnes ayant simplement exercé leur droit à la liberté d'expression.

Amnesty International a souligné que deux projets de loi sont en cours d'examen qui, s'ils étaient adoptés, porteraient gravement atteinte aux droits à la liberté d'expression et de réunion pacifique de la population en Irak. Mais, bien sûr, ces restrictions sont probablement conçues pour "protéger" la société. Protéger de quoi exactement ? De la diversité ? De la compassion ? De l'égalité ?

Le moment est venu pour les autorités irakiennes de réviser ces décisions dangereuses. C'est une manœuvre qui ne fait que perpétuer un cycle de violence et de haine, tout en piétinant les droits humains fondamentaux. Ainsi, sous couvert de "bonnes mœurs", on ne fait que déshumaniser un peu plus ceux qui ont déjà du mal à vivre leur vie authentiquement.

Source : https://www.amnesty.org/fr

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

En Pologne, la télévision publique adresse des excuses officielles à la communauté LGBT+
En Pologne, la télévision publique adresse des excuses officielles à la communauté LGBT+

14/02/2024 - Changement d'ère en Pologne : la communauté LGBT+ reprend enfin la parole à la télévision publique après huit ans de silence.

Une affiche du Christ trop « queer » fait polémique en Espagne
Une affiche du Christ trop « queer » fait polémique en Espagne

29/01/2024 - Médaillée de la polémique ! La Semaine Sainte andalouse s'embrase autour d'une affiche, avec pour cible un Christ jugé trop séduisant. La résistance s'organise.

Comment une virgule a-t-elle libéré la littérature LGBT+ en Hongrie ?
Comment une virgule a-t-elle libéré la littérature LGBT+ en Hongrie ?

19/02/2024 - Victoire inédite pour la librairie Líra en Hongrie : un pas de géant pour la communauté LGBT+. Une erreur de ponctuation au cœur d'un bouleversement juridique.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr