La Bulgarie forcée de reconnaître les couples de même sexe par la Cour Européenne

Publié le 07/09/2023 à 11:16 - Édité le 07/09/2023 à 11:17
La Bulgarie forcée de reconnaître les couples de même sexe par la Cour Européenne
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Ah, la Bulgarie! Ce pays de l'Est européen, longtemps un bastion des "valeurs traditionnelles", a subi un réveil brutal. La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) vient de statuer en faveur de Darina Koilova et Lilia Babulkova, un couple de même sexe dont le mariage au Royaume-Uni avait été constamment ignoré par les institutions bulgares. En d'autres termes, le pays est désormais obligé de créer un cadre juridique pour la reconnaissance et la protection adéquate des couples homosexuels. Imaginez le choc pour un pays où la Constitution définit le mariage comme une union entre un homme et une femme !

Ce qui est essentiel dans cette décision, c'est qu'il n'y a pas de délai spécifique pour mettre en œuvre ce cadre, mais l'État est tenu de passer par ce processus en collaboration avec le Conseil de l'Europe,” a déclaré Denitsa Lyubenova, militante pour les droits humains et membre du collectif LGBTIQ+ Deystvie.

Sept années d'une bataille épique

Ne pensez pas que cette décision ait été facile à obtenir. Koilova et Babulkova ont été ensemble pendant plus de 14 ans et ont mené une bataille juridique de sept ans pour cette reconnaissance. En 2017, la municipalité de Sofia a refusé de reconnaître leur mariage, arguant que leur constitution l'interdisait. Une position qui a été ensuite confirmée par la Cour administrative et la Cour suprême bulgares. Ah, l'injustice institutionnalisée ! Rien de tel pour galvaniser un mouvement.


Des répercussions au-delà du mariage

Mais ne vous y trompez pas, ce n'est pas seulement une histoire de reconnaissance de mariage. Ce jugement marque également un pas important pour les droits des hommes et femmes trans en Bulgarie, une catégorie de citoyens largement non protégée. Rappelons que la Cour suprême bulgare a récemment décidé que les personnes transgenres ne seraient plus autorisées à changer leurs documents conformément à leur identité. 

À quand une autre claque judiciaire? Les répercussions de ce jugement vont bien au-delà du simple cadre bulgare. Dans une région où l'Église orthodoxe règne souvent en maître sur les questions de droits de l'homme, cette décision éclaire comme un phare dans la nuit. En bref, cette décision historique, tant attendue, contribuera non seulement à prévenir le problème des couples existant dans un "vide juridique", mais elle ouvrira également la voie à une protection plus large des droits LGBTIQ+ en Bulgarie et, espérons-le, dans toute l'Europe. Ah, la douceur du progrès ! 

Merci la Cour Européenne des droits de l'Homme. Qui sait, peut-être que d'autres bastions de l'intolérance suivront le mouvement ? On peut toujours rêver.

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Ouganda : Jeune homme de 20 Ans risque la peine de mort pour homosexualité aggravée
Ouganda : Jeune homme de 20 Ans risque la peine de mort pour homosexualité aggravée

29/08/2023 - Un jeune de 20 ans en Ouganda risque la peine de mort pour "homosexualité aggravée," en vertu d'une loi récemment adoptée. L'Ouganda s'enfonce dans une homophobie ambiante et inquiétante.

Hamtramck : Le conseil municipal à majorité musulman trahit ses électeurs LGBTQ+
Hamtramck : Le conseil municipal à majorité musulman trahit ses électeurs LGBTQ+

20/06/2023 - Une ville américaine, Hamtramck, connue pour son esprit libéral et sa diversité culturelle, est confrontée à des tensions après une décision controversée du conseil municipal majoritairement musulman concernant les drapeaux LGBTQ+.

Le centre LGBT de Pékin cesse ses activités
Le centre LGBT de Pékin cesse ses activités

16/06/2023 - Décryptez la fermeture du Centre LGBT de Pékin, un bastion de soutien pour la communauté LGBTQ+ en Chine. Quelles sont les conséquences et les réactions à cette perte majeure ?



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr