Drag Race France : Les candidates dénoncent le cyberharcèlement

Publié le 27/07/2023 à 11:03 - Édité le 27/07/2023 à 11:17
Drag Race France : Les candidates dénoncent le cyberharcèlement
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Face à une recrudescence de commentaires haineux en ligne, les concurrentes de la deuxième saison de "Drag Race France" ont joint leurs forces pour publier un appel à la gentillesse et au respect. Les participantes de ce concours inclusif, qui sont venues présenter leur art, sont maintenant obligées de s'exprimer contre les messages de haine qu'ils reçoivent régulièrement sur les réseaux sociaux. Suite à des déclarations virulentes remarquées ces derniers jours, elles ont ensemble partagé un texte qui rappelle les valeurs fondamentales de l'émission : "La bienveillance et le partage envers la communauté LGBTQIA+".


L'appel à l'empathie des concurrentes

Dans une publication datée du 24 juillet, les participantes dénoncent des commentaires "honteux" et "déplorables", appelant à la tolérance et à la retenue. Elles précisent : "Chacun a le droit à son opinion, mais aucune de nous ne souhaite être soutenue par une personne qui manquerait de respect à l'une de ses consœurs... Quand vous attaquez l'une d'entre nous, vous nous attaquez toutes. Il est crucial d'être empathique et de réaliser qu'un commentaire qui peut vous paraître anodin est multiplié par des centaines pour nous."

Elles saluent ensuite l'émission, une adaptation du célèbre show "RuPaul's Drag Race", qui promeut l'acceptation et représente à leurs yeux un "vecteur de tolérance et d'amour".


Menaces de mort à l'encontre des participantes

La nécessité de cet appel fait suite à l'épisode 4 diffusé la semaine dernière qui a suscité beaucoup de remous sur les réseaux sociaux. Dans cet épisode, Cookie Kunty s'est permise quelques piques à l'égard de sa rivale Sara Forever. Cette attitude a été jugée "petty" par certains internautes, provoquant un torrent de cyberharcèlement, y compris des menaces de mort.

"J'aimerais aussi pouvoir profiter de l'expérience sans les menaces de mort et autres insultes que je reçois depuis hier en continu", a déclaré Cookie Kunty en réponse à un utilisateur d'Instagram. Elle poursuit en exhortant ses followers à arrêter le harcèlement : "Rangez les fourches, donnez de l'amour et amusez-vous, car avec vos bêtises vous gâchez tout le plaisir de faire ça pour vous".

Ce n'est pas la première fois que les participantes de "Drag Race France" expriment leur désarroi face aux insultes. Le 20 juillet, Sara Forever avait posté sur Instagram pour dénoncer le flot de critiques haineuses après la diffusion de l'épisode 3. "Je suis confrontée depuis un moment maintenant à des mots, des regards, des attentes, des projections qui me font de plus en plus dévier de l'essence de mon engagement artistique", avait-elle déclaré, décrivant une situation "insoutenable" et une "détresse". Le 16 juillet, une autre participante de la saison 2, Kitty Space, a rapporté avoir été violemment agressée à Paris par un homme qui aurait proféré des insultes homophobes à son encontre.


Solidarité entre les candidates

Le message, publié sur un fond noir, souligne qu'il est "essentiel de rappeler que la proximité des candidates de Drag Race avec leur public ne justifie en aucun cas les comportements plus qu'odieux et exécrables de certains". Dans cette déclaration signée par Cookie Kunty, Sara Forever, entre autres, sous leurs noms de scène, elles rappellent que les téléspectateurs ont "le droit d'avoir une opinion et de l'exprimer, mais aucune des reines ne souhaite être soutenue par une personne qui manquerait de respect envers l'une de ses sœurs". Elles affirment leur solidarité en disant : "Si vous attaquez l'une d'entre nous, vous nous attaquez toutes".

Le message se termine sur une note résolue : "La haine et les menaces ne seront jamais tolérées dans l'espace sûr que nous créons. Drag Race n'est pas qu'une émission de télévision, c'est avant tout un vecteur de tolérance et d'amour".

La saison 2 est disponible gratuitement ici : https://www.france.tv/slash/drag-race-france/saison-2/

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Idéologie transgenre : un terme détourné par des intolérants
Idéologie transgenre : un terme détourné par des intolérants

05/06/2023 - Comment le terme : idéologie trans est utilisé à des fins de discorde par l'extrême droite. Apprenez pourquoi c'est un problème et comment soutenir les personnes transgenres.

🇻🇪 Venezuela : 33 personnes de la communauté LGBTQ+ arrêtées arbitrairement
🇻🇪 Venezuela : 33 personnes de la communauté LGBTQ+ arrêtées arbitrairement

27/07/2023 - Venezuela en émoi : 33 personnes LGBTQ+ injustement arrêtés, leurs familles réclament justice. Suivez leur combat pour la liberté et contre la discrimination. #Venezuela #Injustice #Combat

Allemagne : Le drapeau LGBT remplacé par une croix gammée dans une gare
Allemagne : Le drapeau LGBT remplacé par une croix gammée dans une gare

01/08/2023 - En Allemagne, le drapeau arc-en-ciel est remplacé par une croix gammée à la gare de Neubrandenbourg. Lisez notre analyse sur cette grave offense à la communauté LGBT. #drapeauLGBT #LGBT #allemagne



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr