Angleterre : La nouvelle politique de sexe biologique questionne l'inclusion transgenre

Publié le 04/05/2024 à 12:58 - Édité le 04/05/2024 à 13:12
Angleterre : La nouvelle politique de sexe biologique questionne l'inclusion transgenre
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Points clés à retenir :

  • Une nouvelle modification apportée à la 'Constitution' du National Health Service (NHS) replace l'identifier du sexe sur la base biologique, plutôt que sur l'identité de genre.
  • Cela pose des questions autour de l'accès aux espaces privés, spécifiquement pour les individus transgenres.
  • Le NHS souligne le respect des besoins et préférences des patients, donnant la possibilité d'exiger le soin de santé intime par un professionnel du même sexe biologique.
  • Une consultation publique de huit semaines est en cours jusqu'au 25 juin pour recueillir les opinions à ce sujet.
  • Victoria Atkins, la secrétaire britannique aux soins sociaux et de santé, souligne l'importance de l'utilisation d'un langage inclusif.
  • Ces changements interviennent dans le sillage d'un rapport Hilary Cass, qui met en lumière le manque significatif de données fiables concernant les traitements hormonaux pour les jeunes transgenres.


Changement de cap : le NHS redéfinit la notion de sexe

Une modification a été apportée à la 'Constitution' du National Health Service (NHS), l'organisme de santé public du Royaume-Uni. Alors qu'auparavant, le sexe était défini par l'identité de genre, désormais, la terminologie s'appuie davantage sur la biologie. En d'autres termes, une personne sera principalement identifiée selon son sexe attribué à la naissance.

Qu'est-ce que cela implique pour la communauté transgenre ? Essentiellement, la question des espaces privés, tels que les vestiaires et les salles de bains, est directement impactée.

Les femmes transgenres, c'est-à-dire celles assignées comme hommes à la naissance mais qui s'identifient comme femmes, se retrouvent dans une position complexe. La nouvelle définition retire leur droit à accéder aux zones réservées aux femmes biologiques.


Le point de vue du NHS : respecter les besoins et préférences des patients

Le NHS souhaite avant tout garantir une prise en charge médicale appropriée pour chaque patient. Dans cette optique, il affirme que les patients devraient avoir la possibilité d'exiger que les soins intimes soient administrés par un professionnel de la santé du même sexe biologique.

Ces modifications provoquent de vifs débats. Pour permettre à tous de s'exprimer à ce sujet, une consultation de huit semaines est actuellement en cours, et ce jusqu'au 25 juin. Face à ces changements, la secrétaire britannique aux soins sociaux et de santé, Victoria Atkins, est intervenue.

Elle soutient qu'on peut veiller au respect des droits de tous sans nécessairement effacer le mot 'femme'. Elle a insisté sur l'utilisation d'un langage inclusif. En guise de note finale, il est bon de mentionner que ces évènements surviennent après la publication d'un rapport par Hilary Cass, pédiatre, soulignant un manque notable de données fiables concernant les traitements hormonaux administrés aux jeunes transgenres.

Alors, chers lecteurs, qu'en pensez-vous ? L'identité de genre devrait-elle primer sur le sexe biologique dans notre société ?

À quel(s) problème(s) pourrions-nous faire face ? Avez-vous des idées pour une cohabitation harmonieuse entre tous les membres de notre belle diversité humaine ? 🌈 🤔 

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

La communauté LGBTQ+ du Canada
La communauté LGBTQ+ du Canada

21/02/2023 - Le Canada figure depuis longtemps parmi les pays les plus favorables aux homosexuels dans le monde. Demandez l'AVE Canada pour pouvoir découvrir ce pays.

Le festival Coachella entaché par des affaires d'homophobies
Le festival Coachella entaché par des affaires d'homophobies

27/04/2023 - Accusations d'homophobie visant le festival américain Coachella. Des plaintes visant en réalité son propriétaire, le milliardaire Philip Anschutz, connu pour ses dons à des organisations anti-LGBT.

Australie : Plus de 30% des jeunes sportifs LGBT+ subissent des discriminations
Australie : Plus de 30% des jeunes sportifs LGBT+ subissent des discriminations

19/05/2024 - L'homophobie s'invite dans les vestiaires de sport. Une récente étude de Swinburne révèle un sérieux manque d'inclusion pour les jeunes LGBT+.  #Australie #Sport #Jeune



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr