Marche lesbienne Paris 4 mai 2024 : Luttes et expressions de la communauté LGBT+

Publié le 04/05/2024 à 12:45 - Édité le 04/05/2024 à 14:13
Marche lesbienne Paris 4 mai 2024 : Luttes et expressions de la communauté LGBT+
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Points clés à retenir :

  • La Marche lesbienne se tiendra le 4 mai à Paris, passant de Châtelet à République.
  • La marche est organisée par plusieurs collectifs et associations : Les Inverti.e.s, Queer Education, les Féministes Révolutionnaires, et Diivines LGBTQIA+.
  • L'association Diivines LGBTQIA+, rassemblant des membres de la communauté LGBT+ afro-caribéenne, est très investie dans cette marche. Elle a pour but sensibiliser au sujet des luttes spécifiques des lesbiennes noires.
  • Pierrette Pyram, membre actif de Diivines LGBTQIA+, revendique la nécessité de créer des centres LGBT+ en outre-mer, comme à Mayotte, Guyane et Guadeloupe, pour un meilleur bien-être et sécurité.
  • Un incident a été rappelé, celui de l'incendie d'un centre LGBT+ à la Réunion. En Martinique, le Kap Caraïbe représente actuellement le centre LGBT+ de référence.
  • La "patrimonialisation de l'homophobie" est une question soulevée par Pierrette Pyram qui cite en exemple une école en Guadeloupe portant le nom d'un chanteur homophobe.
  • Un centre LGBT+ afro-caribéen à Paris représente l'objectif final de Pierrette Pyram. Ce serait un lieu de respect de l'identité historique et sociale des membres de cette communauté.


Marche lesbienne, rendez-vous le 4 mai à Paris

Ce samedi 4 mai, Paris vibrera au rythme de la Marche lesbienne. De Châtelet à République, les rues vibronteront sur une autre cadence, celle de la lutte contre les discriminations, l'anti-transphobie et l'émergence de la xénophobie.

Cette marche est organisée par plusieurs collectifs et associations tels que Les Inverti.e.s, Queer Education, les Féministes Révolutionnaires et Les Diivines LGBTQI+.

Diivines LGBTQIA+, entre expression de l'identité afro-caribéenne et luttes du quotidien

Parmi les rangs des organisateurs, la présence de l'association Diivines LGBTQIA+ est notable. Cette association, qui rassemble des membres de la communauté LGBT+ afro-caribéenne, met un point d'honneur à sensibiliser sur les luttes spécifiques des lesbiennes noires contre les discriminations.

Dans leur sillage, des questions telles que l'accès à l'eau potable et l'impact des pesticides dans les Caraïbes sont aussi mises en avant, soulignant leur engagement pour le développement durable. Pierrette Pyram, une voix active au sein de Diivines LGBTQIA+, intime la nécessité de créer des centres LGBT+ en outre-mer, notamment à Mayotte, Guyane et Guadeloupe.

Répondant clairement aux attentes de la communauté, ces centres seraient gages de bien-être et de sécurité. Elle rappelle au passage l’incident survenu à la Réunion, où un centre LGBT+ a été incendié plus tôt cette année. La Martinique n'est pas en reste, avec le Kap Caraïbe, qui est à l'heure actuelle le centre LGBT+ de référence.

La militante évoque également un sujet délicat, la “patrimonialisation de l'homophobie”, où des noms de lieux ou d'institutions résonnent d'une homophobie latente. Elle cite ici en exemple une école primaire en Guadeloupe, laquellle porte le nom d'un chanteur connu pour ses textes homophobes.

En guise d'objectif final, Pierrette imagine un centre LGBT+ afro-caribéen à Paris. Un lieu d'accueil et de respect de l'identité historique et sociale des membres de cette communauté. Toute une histoire à écrire qui se trame dès aujourd'hui, et qui commence en marchant fièrement dans les rues de la Ville Lumière.

Et vous, que pensez-vous de la nécessité d'un centre LGBT+ afro-caribéen à Paris ? Cette idée vous semble-t-elle inspirante ? 💭🌈 

Partagez vos réflexions et ouvrons ensemble le débat. Votre voix compte et votre expérience peut faire avancer la cause. #MarcheLesbienne 🏳️‍🌈

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Rennes : Un bar lesbien « La Part des Anges » vandalisé par des transactivistes
Rennes : Un bar lesbien « La Part des Anges » vandalisé par des transactivistes

25/05/2023 - Fermeture du bar lesbien "La Part des Anges" à Rennes, suite à des menaces de transactivistes et des accusations de transphobie contre sa gérante. Des tensions au sein du mouvement LGBT.

Les femmes lesbiennes et bisexuelles face à un risque cardiovasculaire accru
Les femmes lesbiennes et bisexuelles face à un risque cardiovasculaire accru

11/10/2023 - Nouvelle étude révèle des disparités de santé cardiaque chez les femmes lesbiennes et bisexuelles. Apprenez comment l'orientation sexuelle peut influencer la santé cardiaque.

Coming-out lesbien dans « Miraculous » une série d'animation diffusée sur TF1
Coming-out lesbien dans « Miraculous » une série d'animation diffusée sur TF1

12/05/2023 - Un coming-out lesbien dans la série animée Miraculous diffusée sur TF1 a fait réagir sur les réseaux sociaux. Une scène rare qui mérite d'être soulignée.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr