Transphobie : La campagne d'affichage 'Transmania' qui fait trembler JCDecaux

Publié le 18/04/2024 à 09:12 - Édité le 18/04/2024 à 09:20
Transphobie : La campagne d'affichage 'Transmania' qui fait trembler JCDecaux
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Points clés à retenir :

  • Des affiches controversées tentant de promouvoir l'ouvrage Transmania de Dora Moutot et Marguerite Stern ont été retirées à Paris.
  • L'entreprise publicitaire JCDecaux est à l'origine de ces affichages.
  • Le contenu de ces affiches a été perçu comme transphobe par la mairie de Paris et des membres de la communauté LGBT.
  • Emmanuel Grégoire, adjoint à la maire de Paris, a demandé le retrait immédiat de ces affiches.
  • JCDecaux a retiré les affiches, jugées contraires à sa charte de déontologie, et a présenté des excuses.
  • Dora Moutot, co-autrice de Transmania, voit dans cette décision une entrave à la liberté d'expression.


Paris dit non à la publicité transphobe : des affiches polémiques retirées

Un vent de protestation a soufflé dans la capitale après la diffusion d'affiches tentant de promouvoir l'ouvrage Transmania des écrivaines Dora Moutot et Marguerite Stern. Ces deux écrivaines féministes sont connues pour leurs positions anti-transgenre et leur obsession sur la transidentité.

Ces affiches, orchestrées par le géant publicitaire JCDecaux, ont été retirées face à la controverse suscitée par leur contenu perçu comme transphobe.


Une réaction vigoureuse de la Mairie de Paris

L'adjoint à la maire de Paris, Emmanuel Grégoire, s'est rapidement élevé contre cette campagne d'affichage. Fidèle à son engagement en faveur des droits de la communauté transgenre, Grégoire a rappelé que la transphobie est un délit en France et a demandé sans délai le retrait de ces affiches offensantes par JCDecaux.

Le message de Moutot et Stern, accusé d'être transphobe, a été jugé en contradiction avec les principes d'égalité et de respect prônés par JCDecaux dans sa charte de déontologie. Face à l'ampleur de la polémique, l'entreprise a choisi d'éliminer ces affiches et a présenté ses excuses à toute personne qui aurait pu être blessée par cette campagne.


Polémique autour de la liberté d'expression

Dora Moutot, co-autrice de Transmania, a exprimé son désaccord avec cette décision, la considérant comme une capitulation face aux pressions de la mairie. Pour Moutot, il s'agit d'un empêchement de la discussion publique.

Ce différend souligne l'importance croissante du respect de toutes les identités et de l'éradication de toute forme de haine et de préjugés dans nos espaces publics. C'est une lutte de tous les jours, mais chaque avancée, même minime, est une victoire dans notre quête d'un monde plus inclusif et respectueux.

Et vous, mes chers lecteurs, comible verrriez-vous ce débat ? L'affichage de ces messages vous offusque-t-il ou le considérez-vous comme une forme d'expression non limitée ? 🏳️‍🌈✨

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

avatar de Al&Al
Al&Al
18/04/2024 à 12:54

La liberté d'expression permet de dire tout et n'importe quoi*. * Offre soumise à condition : Ne permet de pas empiéter sur la liberté d'un autre ou sur la loi. Ils ont juste "oublié" de lire les petites lignes en bas.

avatar de DamienLge
DamienLge
18/04/2024 à 09:59

ha..... la sacro sainte "liberté d'expression"..... concept qui permet de dire tout et n'importe quoi, en fait.


Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Pourquoi Ripcurl fait polémique avec une surfeuse transgenre ?
Pourquoi Ripcurl fait polémique avec une surfeuse transgenre ?

03/02/2024 - Controverse suite à une publicité Ripcurl avec une surfeuse transgenre: polémique, réaction de la marque, enjeux d'inclusion, à lire.

Exclusion des femmes trans des compétitions de cyclisme par L'Union Cycliste Internationale
Exclusion des femmes trans des compétitions de cyclisme par L'Union Cycliste Internationale

15/07/2023 - L'UCI exclut les femmes transgenres des courses internationales élites. Analyse détaillée de cette décision controversée, ses conséquences et la réaction de la communauté cycliste. #cyclisme #compétition #transidentité

Les crimes contre les personnes transgenres se multiplient au Mexique
Les crimes contre les personnes transgenres se multiplient au Mexique

16/01/2024 - Des déclarations controversées du Président mexicain amplifient la vulnérabilité de la communauté trans genre. La nécessaire solidarité face aux violences de genres.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr