Bordeaux : Le bar gay Coco Loko de nouveau ciblé par une vague choquante d'homophobie

Publié le 21/02/2024 à 01:52 - Édité le 21/02/2024 à 02:07
Bordeaux : Le bar gay Coco Loko de nouveau ciblé par une vague choquante d'homophobie
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Le Coco Loko, un bar situé au cœur de Bordeaux au 3 Rue Duffour Dubergier, 33000, est bien connu pour son ambiance accueillante et inclusive, célébrant cette année ses huit ans d'engagement auprès de la communauté LGBT+ locale.

Pourtant, cet espace de liberté est régulièrement la cible d'actes homophobes, dont les auteurs, agissant dans l'ombre, tentent de miner son existence même par des menaces et injures.


Un flot continu d'hostilité

Les attaques se matérialisent par des lettres anonymes, accusant le gérant, Julien Colonna, d'attirer une "clientèle dépravée" et de ne pas respecter les horaires de fermeture, exigeant une fermeture avant 22h.

Ces lettres sont truffées d'insultes ouvertement homophobes, qualifiant les clients de "pédés", de "gens anormaux", et reprochant au bar de "ne pas avoir honte de se donner en spectacle". Elles vont jusqu'à la critique raciste, suggérant que le bar pourrait "engager des hommes de couleur", dans une tentative vile de diviser et stigmatiser.

Le 15 décembre dernier, la violence a franchi un nouveau palier avec l'apparition de tags homophobes sur les parties communes du bar, tels que "PD dégagez" et "Honte", des actes de vandalisme qui cherchent à intimider et exclure.


Une condamnation des agissements lâches

Ces actes de lâcheté, perpétrés par des individus se cachant derrière l'anonymat, révèlent une hostilité profonde et injustifiable. Cette campagne de haine envers le Coco Loko et sa clientèle est non seulement répréhensible mais aussi profondément troublante. Elle témoigne d'une agressivité qui refuse la diversité et l'expression libre de l'identité.


La solidarité comme réponse

Face à cette adversité, BeTolerant, en tant que média engagé pour les droits et le bien-être de la communauté LGBT+, apporte tout son soutien à Julien Colonna et à son établissement. Nous condamnons avec la plus grande fermeté ces actes homophobes et appelons à une mobilisation collective pour soutenir le Coco Loko et les espaces sécurisés et tolérants pour la communauté gay-friendly.

Le combat contre l'homophobie et la discrimination exige notre attention et notre engagement constants. Ensemble, nous pouvons construire une société où la haine n'a pas sa place, où l'amour et le respect mutuel prévalent. Le Coco Loko, avec le soutien inébranlable de sa communauté et de ses alliés, continuera de briller comme un symbole de résistance et d'humanité.

Nous restons unis dans la solidarité avec le Coco Loko, ses employés, et sa clientèle. Ensemble, nous sommes plus forts, et ensemble, nous surmonterons.

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Têtu sauvé de justesse : Le célèbre magazine LGBT+ a des nouveaux tuteurs
Têtu sauvé de justesse : Le célèbre magazine LGBT+ a des nouveaux tuteurs

20/04/2024 - Le virage rafraîchissant d'un iconique magazine LGBTQ, Têtu, désormais sous l'aile de la Fondation Le Refuge et Groupe SOS.

Sénat : Vers une réparation historique pour les victimes de l'homophobie législative
Sénat : Vers une réparation historique pour les victimes de l'homophobie législative

17/11/2023 - Une initiative législative portée par le sénateur Hussein Bourgi, du parti socialiste, vise à adresser les injustices historiques liées à la criminalisation de l'homosexualité en France, période s'étendant de 1942 à 1982. Ce projet de loi, qui entend également offrir réparation aux victimes, sera examiné le 22 novembre au Sénat.

Soirée LGBT menacée par cocktails Molotov dans l'Oise : L'homophobie atteint des sommets alarmants
Soirée LGBT menacée par cocktails Molotov dans l'Oise : L'homophobie atteint des sommets alarmants

09/04/2024 - Pour la première fois à Noyon, l’emblématique bar Le Square Night a survécu aux menaces pour réussir une soirée spéciale LGBT. Un événement à revivre ici.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr