Bagneux sous le choc : inscriptions homophobes sur la demeure de Claire Gabiache

Publié le 16/01/2024 à 09:49 - Édité le 16/01/2024 à 09:54
Bagneux sous le choc : inscriptions homophobes sur la demeure de Claire Gabiache
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Le sentiment d'indignation et de réprobation se fait ressentir dans la banlieue parisienne, précisément à Bagneux dans les Hauts-de-Seine. Dimanche 14 janvier 2024, Claire Gabiache, une militante féministe et conseillère municipale qui oeuvre activement dans la défense des droits des personnes se reconnaissant dans l'acronyme LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres) et pour l'égalité entre les sexes, a constaté des inscriptions homophobes tracées au devant de son domicile. Se mobilisant sans tarder, elle a porté plainte à la suite de cet événement.


Des inscriptions ambiguës et troublantes

Les premières impressions de Mme Gabiache étaient plutôt de nature positive. En découvrant des mots tels que "Fier·e" et "Bravo les homos" datés de la veille, elle a cru à un soutien bienveillant venant de complices. Cependant, sa surprise fut grande en constatant son nom effacé sur son interphone avec un feutre noir. Elle a alors réalisé que ces inscriptions recélaient une nuance de sentiment malveillant.

Après un tour d'horizon rapide du voisinage, il apparaît clairement que le ciblage était précis, les marquages n'affectant que sa résidence. Claire Gabiache, alerte et déterminée dans sa résistance face à ces attaques, a déposé plainte sans attendre, affirmant qu'aucun acte de la sorte ne doit être ignoré, étant donné ce qu'elle estime être une intensification d'actions hostiles envers les questions LGBT.


Une communauté inquiétée par une violence croissante

Mme Gabiache n'est malheureusement pas un cas isolé. La marée de violences à l'encontre des défenseurs des droits LGBT est en hausse, comme en témoigne l'agression d'Oriane Filhol, adjointe chargée des solidarités, de l’accès aux droits et à la lutte contre les discriminations à la mairie de Saint-Denis, le mois précédent. Selon Claire Gabiache, une recrudescence de l'animosité à l'égard de la communauté LGBT est observable, particulièrement sur les réseaux sociaux, véhiculée par une droite extrême qui gagne en puissance.

Afin de mettre à l'abri sa progéniture, Claire Gabiache s'est vu imposée la nécessité de quitter certaines plateformes en ligne depuis environ un an. En effet, bon nombre d'agressions virtuelles contre cette cause pour laquelle elle se bat chaque jour, sont devenues omniprésentes, et ce, malgré son engagement à promouvoir la non-violence.

En dépit de ces circonstances défavorables, le soutien se manifeste de différentes manières. En effet, la maire de Bagneux, Marie-Hélène Amiable du parti communiste, a sans hésitation condamné cet acte, et maints élus ont montré leur solidarité envers Claire Gabiache.

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Schiltigheim : Bingo Drag Caritatif ce dimanche 19 mai 2024 pour soutenir la cause LGBT
Schiltigheim : Bingo Drag Caritatif ce dimanche 19 mai 2024 pour soutenir la cause LGBT

16/05/2024 - Fêtez la diversité avec le Bingo Drag Caritatif à Schiltigheim ! Les paillettes de la solidarité brilleront pour la Délégation Alsace du Refuge.

Vitry-sur-Seine : Comment l'amour de deux hommes défie l'homophobi
Vitry-sur-Seine : Comment l'amour de deux hommes défie l'homophobi

03/02/2024 - Laurent et Lionel, un couple gay à Vitry-sur-Seine, subissent un calvaire de harcèlement homophobe. Rencontre avec ces deux hommes en quête de justice.

Football : L'offensive du ministère contre l'homophobie dans les enceintes sportives
Football : L'offensive du ministère contre l'homophobie dans les enceintes sportives

20/10/2023 - Face à l'absence de maillots arc-en-ciel, le football français et le ministère des Sports s'activent pour combattre l'homophobie dans les stades. En savoir plus.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr