Les dessous de la prétendue pénurie d'HRT causée par les femmes transgenres

Publié le 13/01/2024 à 11:16 - Édité le 13/01/2024 à 11:23
Les dessous de la prétendue pénurie d'HRT causée par les femmes transgenres
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Une théorie du complot démystifiée

Dans le courant récent des fausses affirmations, la communauté transgenre a été injustement mise en cause comme la raison de la pénurie de thérapie hormonale de substitution (HRT) au Royaume-Uni. Ces avancées, principalement véhiculées par des activistes dits "critiques du genre", préconisent que leur propre accès limité aux traitements hormonaux, tels que des timbres transdermiques utilisés pour gérer les symptômes de la ménopause, est le fait des femmes transgenres.

Ces accusations vont même jusqu'à alléguer que les médicaments utilisés pour l'HRT sont "gâchés" par les femmes transgenres et qu'ils ont le sentiment que ces hormones sont "distribuées à la pelle" par les organisations médicales. Il s'agit manifestement d'une théorie du complot qui non seulement manque de vérité, mais qui alimente également une fausse présomption relative à l'inutilité de l'HRT pour les personnes transgenres optant pour un tel traitement.

De nombreuses études menées à l'échelle mondiale ont démontré que les soins affirmant le genre peuvent apporter des bénéfices significatifs à la santé mentale des personnes transgenres. Cela englobe la réduction de la dépression, de la dysphorie de genre et des idées suicidaires. Par exemple, une étude menée en 2023 par des chercheurs de Melbourne, en Australie, a révélé que le recours à l'HRT peut réduire de plus de 55 % les sentiments suicidaires chez les personnes transgenres qui choisissent de suivre un tel traitement.


L'offre et la demande de l'HRT : qui sont les principaux acteurs ?

Malgré l'augmentation notable du nombre d'orientations vers les cliniques d'identité de genre (GIC) au Royaume-Uni dans les dernières années - la Royal College of Gender Practitioners précise une augmentation globale des orientations de 240% sur les cinq dernières années - le nombre effectif d'orientations reste vivement défavorable en comparaison au pourcentage de femmes cisgenre bénéficiant d'un traitement hormonal de la ménopause.

Il faut également souligner qu'ici on parle de hausse des orientations, non de ceux ayant reçu l'autorisation pour le traitement. Le long temps d'attente pour obtenir un rendez-vous dans une GIC au Royaume-Uni signifie que beaucoup de ceux qui sont orientés pour un traitement hormonal ne recevront pas de prescription avant plusieurs années.

Sur la base d'un communiqué de presse du gouvernement de début 2023, environ 15% des femmes entre 45 et 64 ans en Angleterre bénéficient actuellement de l'HRT. Cela représente une augmentation d'environ 11 % au cours des deux dernières années. Comparativement, seulement 3 585 personnes ont été dirigées vers un service de développement de l'identité de genre (GIDS) lors de l'année financière 2021-2022, selon un rapport du GIDS.

Si chaque patient était traité dans l'année, ce qui statistiquement est hautement improbable, ils ne représenteraient que 0,3% des personnes recevant des hormones à l'heure actuelle. La pénurie de l'HRT correspondrait plutôt à une augmentation de la demande, résultant à la fois de la demande pour les traitements de la ménopause et ceux affirmant le genre, et exacerbée par une pénurie d'approvisionnement en gros et d'autres facteurs.

Source : Thepinksnews

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Une étudiante transgenre devient la reine du bal et fait enrager les transphobes et les trolls
Une étudiante transgenre devient la reine du bal et fait enrager les transphobes et les trolls

20/09/2023 - Tristan Young, étudiante trans, devient Reine du Bal et provoque des réactions polarisées. Cet article examine l'acceptation joyeuse par ses pairs et les commentaires haineux d'Internet.

Béatrice Denaes : Récit courageux d'une transition et d'un coming-out à l'âge de 63 ans
Béatrice Denaes : Récit courageux d'une transition et d'un coming-out à l'âge de 63 ans

28/11/2023 - Suivez le parcours inspirant de Béatrice Denaes, une femme transgenre en France, qui, à 63 ans, entreprend une transformation profonde de son identité.

Coupe du monde de Football : Quinn, pionnier transgenre non-Binaire, écrit l'histoire avec le Canada
Coupe du monde de Football : Quinn, pionnier transgenre non-Binaire, écrit l'histoire avec le Canada

06/08/2023 - Quinn, athlète transgenre non-binaire, fait sensation à la Coupe du Monde de Football. De l'or olympique à la Coupe du Monde, découvrez son parcours inspirant et historique. #Quinn #CoupeDuMonde #NonBinaire



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr