Hoshi cyberharcelée prend sa revanche, prison ferme pour son bourreau

Publié le 04/06/2023 à 10:52 - Édité le 04/06/2023 à 11:52
Hoshi cyberharcelée prend sa revanche, prison ferme pour son bourreau
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Le 2 juin à Paris, un jeune internaute, Maël H., âgé de 21 ans, a été condamné à huit mois de prison, dont six avec sursis probatoire, pour avoir harcelé en ligne la chanteuse Hoshi. Celle-ci avait fait l'objet d'une campagne de messages haineux et homophobes suite à un baiser qu'elle avait échangé sur scène avec une danseuse en 2020. Maël H., qui n'était ni présent ni représenté par un avocat à l'audience, a été condamné à payer 5 000 euros de dommages et intérêts à la chanteuse, dont le véritable nom est Mathilde Gerner.


Les faits et la réaction de la chanteuse

Le tribunal correctionnel a reconnu Maël H. coupable de harcèlement moral en ligne, aggravé par le fait qu'il a été commis en raison de l'orientation sexuelle de la victime. Ce délit pouvait lui faire encourir jusqu'à six ans de prison. Hoshi n'a pas assisté au procès, expliquant par le biais d'une lettre lue par son avocate qu'elle n'avait pas "la force" de revivre "cette bulle d'angoisse" causée par "les milliers" de harceleurs "qui se cachent derrière des pseudos".


Détails du harcèlement

Le harcèlement dont a été victime Hoshi a commencé il y a plus de trois ans et a eu un impact significatif, estimé à 21 jours d'incapacité totale de travail (ITT), selon l'avocate de la chanteuse, Laura Ben Kemoun. Le 14 février 2020, lors de sa nomination aux Victoires de la musique, Hoshi avait embrassé une danseuse sur scène après avoir interprété son titre "Amour censure", qui dénonce l'homophobie. Maël H. a été identifié comme l'un des auteurs des messages répétés, haineux et homophobes adressés à la chanteuse après cet acte militant.

  • Autres responsables: Cinq autres personnes, mineures, ont également été identifiées pendant les investigations menées par le pôle national de lutte contre la haine en ligne du parquet de Paris.

Lors de son audition, Maël H. a avoué avoir envoyé à Hoshi plusieurs messages la traitant de "grosse truie", "sale gouine" ou "sale lesbienne", et avoir créé de multiples comptes sur les réseaux sociaux dès que l'un était bloqué. Il a affirmé qu'il n'avait rien écrit de "diffamant" ni de menaçant, qualifiant ses actes de "paroles en l'air" ou de "messages peu cordiaux".

Illustration : Photo Celine Nieszawer/Leextra via opale.photo

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Tomás González, gymnaste olympique fait son coming-out dans son autobiographie
Tomás González, gymnaste olympique fait son coming-out dans son autobiographie

05/08/2023 - Tomás González, gymnaste olympique, révèle son homosexualité dans son autobiographie, partageant les défis de son coming out et son soutien aux droits LGBTQ+.

L'association Le Refuge condamnée aux Prud'hommes pour transphobie
L'association Le Refuge condamnée aux Prud'hommes pour transphobie

25/10/2023 - Le Refuge confronté à une grave accusation de transphobie : une ex-salariée obtient justice. Apprenez comment cette affaire bouleverse la communauté LGBT+

La préfecture de Paris souhaite améliorer l'accueil des personnes trans
La préfecture de Paris souhaite améliorer l'accueil des personnes trans

25/05/2023 - La préfecture de Paris a publié une note afin d'améliorer la prise en charge des personnes trans au sein des commissariats. Une avancée nécessaire sachant l'augmentation des agressions transphobes.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr