Espérance de vie réduite des femmes lesbiennes et bisexuelles : Pourquoi ?

Publié le 14/05/2024 à 11:39 - Édité le 14/05/2024 à 11:48
Espérance de vie réduite des femmes lesbiennes et bisexuelles : Pourquoi ?
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Points clés à retenir :

  • Une nouvelle étude révèle que l'espérance de vie des femmes lesbiennes et bisexuelles est significativement réduite par rapport à leurs référents hétérosexuels .
  • Sarah McKetta est à l'origine de cette recherche, publiée dans le Journal of the American Medical Association.
  • Après avoir analysé des dossiers médicaux s'étalant depuis 1989, une espérance de vie réduite de 20% chez les femmes lesbiennes et de 37% chez les femmes bisexuelles a été constatée.
  • Les causes de cette disparité semblent être liées à des inégalités structurelles, notamment l'homophobie, la biphobie et la discrimination sexuelle.
  • Une autre étude, menée par l'American Cancer Society, fait le lien entre l'homophobie et une augmentation des cas de cancer du sein au sein de la communauté queer.
  • Ce contexte rend la déclaration et l'acceptation de leur propre sexualité particulièrement difficile pour beaucoup d'individus.


Une espérance de vie réduite pour les femmes lesbiennes et bisexuelles

Une nouvelle étude lance un éclairage particulièrement inquiétant sur les espérances de vie au sein de la communauté LGBT. Bien plus qu'un simple constat, cette recherche met en exergue un véritable problème de santé publique.


Inconfortables statistiques

L'étude menée par Sarah McKetta et publiée dans le prestigieux Journal of the American Medical Association, montre que les femmes se déclarant lesbiennes ou bisexuelles connaissent une diminution de leur espérance de vie par rapport à leurs référents hétérosexuels.

L'analyse de dossiers médicaux s'étalant depuis 1989 a permis de mettre en évidence ces faits déconcertants. L'écart n'est pas négligeable : une femme lesbienne voit son espérance de vie réduite de 20%, pour une femme bisexuelle, ce chiffre monte à 37%.


Les multiples visages de la discrimination

Si ces chiffres sont bien difficiles à avaler, leurs origines le sont tout autant. Le fond du problème semble systématique et profond, touchant à des inégalités structurelles régissant notre société. L'homophobie, la biphobie et discrimination sexuelle en général sont autant de facteurs qui participent à ces disparités. Une autre étude, menée par l'American Cancer Society, corrobore ces résultats en montrant le lien entre homophobie et augmentation des cas de cancer du sein chez les personnes queers.

La situation est d'autant plus alarmante quand on sait que ces maux rebutent d'innombrables individus à l'idée de se déclarer ou de vivre librement leur sexualité. En fin de compte, il ne faut pas oublier que préférer un genre est une simple question d'identité personnelle et n'a pas à être un moteur de haine ou d'intolérance.

Quel écho trouvent ces statistiques en vous ? Quant à vous, dans un monde idéal, comment imaginez-vous lutter contre ces inégalités criantes et ces discriminations au quotidien ?  👇🏻💬🌈

Source : thepinknews

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

avatar de DamienLge
DamienLge
14/05/2024 à 19:01

Je pense que tout est parfaitement dit dans l'étude et donc dans l'article: il est évident que si l'on fait des études sur l'espérance de vie des personnes, ici lesbiennes ou bi, mais je pense que l'on pourrait aussi facilement l'étendre au monde LGTB (etc) en général, dont homosexuel, car il est évident que, si dans cette étude, les "inégalités structurelles" sont elles aussi prises en compte (et non seulement les raisons médicales), on peut vite s'accorder à dire que le taux de suicide, d'agression avec mort, etc... font de fait baisser ipso facto l'espérance de vie.... Oui, bien sur, il n'est jamais bon d'être "différent", et de se heureter en permanence à des comportements innaceptables.


Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Découvrez Split, la série qui libère le désir féminin
Découvrez Split, la série qui libère le désir féminin

05/01/2024 - Split, la nouvelle série d'Iris Brey, met en lumière le désir féminin hors du regard masculin. Un voyage captivant sur la représentation du désir lesbien.

Comment faire des rencontres seniors lesbiennes ?
Comment faire des rencontres seniors lesbiennes ?

01/09/2021 - Quand on est une femme lesbienne et d'un certain âge pour ne pas dire senior il n'est pas aisé de faire des rencontres, même sur les applications pour lesbiennes. Quels sont les types de rencontres lesbiennes potentielles quand on est senior ?

L'émouvant témoignage de deux mamans Lesbiennes au Téléthon 2023
L'émouvant témoignage de deux mamans Lesbiennes au Téléthon 2023

13/12/2023 - L'émouvant témoignage d'un couple de femmes au Téléthon 2023 révèle leur lutte pour leur fille atteinte d'une maladie rare, illustrant l'impact de la solidarité et de la recherche médicale.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr