L'Allemagne simplifie le changement de genre : Ce que vous devez savoir

Publié le 13/04/2024 à 09:13 - Édité le 13/04/2024 à 09:23
L'Allemagne simplifie le changement de genre : Ce que vous devez savoir
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Points clés à retenir :

  • Le Bundestag a voté la simplification de la procédure de changement de genre et de prénom à l'état civil
  • La loi remplace une réglementation des années 1980 qui considérait la transidentité comme une maladie psychique
  • La réforme a été initiée par le chancelier Olaf Scholz et a été adoptée par une majorité écrasante
  • Il suffit maintenant d'une simple déclaration à l'état civil pour changer de prénom et de genre
  • La communauté trans a réagi positivement à cette nouvelle loi, la voyant comme un pas en avant dans la lutte contre la discrimination
  • La loi requiert un délai de réflexion de trois mois avant que le changement ne soit effectif et un an entre deux changements
  • L'Allemagne rejoint une tendance européenne incluant la Belgique, l'Espagne, l'Irlande, le Luxembourg et le Danemark

Allemagne : nouvelle loi pour simplifier le changement de genre à l'état civil

Un vent de changement souffle sur Berlin. En effet, le Vendredi 12 avril 2024, le Bundestag, l'assemblée nationale allemande, a voté pour la simplification du processus de changement de genre et de prénom à l'état civil. Il s'agit d'une loi audacieuse qui fait écho à la reconnaissance des personnes trans, intersexuées et non-binaires.

Nouveauté de cette loi, elle remplace une ancienne règlementation datant des années 1980 et balaye ainsi l'idée de la transidentité comme maladie psychique. Cette réforme législative, initiée par le chancelier Olaf Scholz, est perçue comme un signe avant-coureur de la volonté d'modernisation du pays. Avec 374 voix Pour, 251 Contre et 11 abstentions, la loi est passée grâce à une majorité évidente.


Le processus de changement de genre plus accessible

Le texte offre désormais une alternative simplifiée aux hommes, non-binaire et femmes transgenres, intersexuées et non-binaires. Une simple déclaration à l'état civil suffit pour entamer le processus de changement de prénom et de genre, conditionnée cependant à un délai de réflexion de trois mois avant que le changement ne soit effectif.

Pour les mineurs, cette démarche doit être entreprise par les parents ou les tuteurs. Après le premier changement, un autre ne peut avoir lieu qu'après une année.


Réactions positives de la communauté

Cette nouvelle loi a été positivement accueillie par diverses organisations. Claude Beier, représentant d'Amnesty International, en fait l'éloge, considérant que ce pas est vital pour la suppression de règles discriminatoires envers les personnes LGBT+.

Le Gouvernemental acceptant la diversité sexuelle et de genre en Allemagne, représenté par Sven Lehmann, applaudit également la décision, voyant là la fin de contraintes discriminantes, telles que la exigences de stérilisation, de divorce, ou d'examens psychiatriques pouvant entraver le processus de transition des personnes transgenres.

Finalement, cette loi s'inscrit dans la tendance européenne. En effet, l'Allemagne rejoint plusieurs autres pays, comme la Belgique, l'Espagne, l'Irlande, le Luxembourg et le Danemark, ayant ces derniers mois, également voté pour l'auto-détermination.

Cette avancée en Allemagne vous inspire-t-elle ? Le chemin parcouru vers la reconnaissance et le respect de la diversité de genre est indéniable, mais qu'en est-il de notre pays ? Votre avis compte ! N'hésitez pas à partager vos points de vue et ouvrir le débat ici 👇. 

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Spotify : Une chanson transphobe fait polémique
Spotify : Une chanson transphobe fait polémique

17/11/2023 - Controverse sur Spotify : une chanson transphobe crée un débat sur la liberté d'expression et le respect des droits des personnes transgenres. Analyse de la situation et réactions.

Genève : 600 personnes ont défilé contre la transphobie et l'extrême droite
Genève : 600 personnes ont défilé contre la transphobie et l'extrême droite

16/04/2024 - 600 voix s'élèvent à Genève pour la libération trans et non-binaire. Un mouvement d'espoir face à la transphobie, à retrouver ici.

Controverse autour de ChatGPT et des soins d'affirmation de genre
Controverse autour de ChatGPT et des soins d'affirmation de genre

17/11/2023 - Controverse autour de ChatGPT et des soins d'affirmation de genre : ChatGPT refuse de rédiger un article anti-trans, mettant en lumière la tension et les débats sur le soutien aux jeunes transgenres.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr