Une étudiante transgenre devient la reine du bal et fait enrager les transphobes et les trolls

Publié le 20/09/2023 à 04:51 - Édité le 20/09/2023 à 07:47
Une étudiante transgenre devient la reine du bal et fait enrager les transphobes et les trolls
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

C'était un instant lumineux, rempli de joie et d'acceptation : Tristan Young, étudiante transgenre, a été élue Reine du Bal à l'Oak Park High School de Kansas City. Cette victoire claire et nette a provoqué, sans surprise, une onde de choc chez ceux qui considèrent l'inclusivité comme un mot tabou. Il est à noter que ce n'est pas la première fois que cette école attribue cette reconnaissance à une étudiante transgenre ; la précédente lauréate était Landon Patterson en 2015. Fait remarquable, ces étudiants n'ont pas été élus par un comité de juges, mais par leurs camarades de classe eux-mêmes. Voilà la démocratie en action !


Les frasques d'Internet ne sauraient éclipser une victoire émouvante

Que dire de l'étonnant univers du web, où les preux chevaliers du clavier se mobilisent pour "protéger" la jeunesse ? Des personnalités publiques telles que Riley Gaines et des collectifs comme Libs de TikTok ont gracieusement consacré du temps pour déverser leur animosité sur cette jeune fille. C'en est presque émouvant, n'est-ce pas ? Particulièrement venant de personnes qui affirment vouloir le bien des enfants tout en harcelant une adolescente sur les réseaux sociaux.

"Je dénonce les propos transphobes à l'encontre de cette jeune élue par ses pairs. Je suis reconnaissant de constater que la future génération de Kansas City fait preuve d'une telle bienveillance", a affirmé le juge Horn, président de la commission LGBTQ de Kansas City.

Les prétendus "avantages injustes"

Il y a également cet argument curieux selon lequel les personnes transgenres auraient un "avantage injuste" dans de telles compétitions. Serait-il donc inéquitable de permettre à une étudiante transgenre de participer à une élection principalement basée sur la popularité ? Quelle logique ! Peut-on alors suggérer que les personnes charismatiques ou dotées d'un grand sens de l'humour soient également disqualifiées pour éviter tout "avantage injuste" ?

Il semble que la seule "injustice" ici réside dans la tolérance envers la haine et la discrimination. Malgré tous les commentaires haineux, nombreux étaient ceux qui célébraient cette victoire, soulignant que le réel avantage de Tristan Young réside simplement dans le fait qu'elle est appréciée et respectée par ses camarades.

En fin de compte, ce qui importe vraiment, c'est la reconnaissance et l'acceptation par une communauté de jeunes qui voient au-delà des stéréotypes et des préjugés. Et cela, chers lecteurs, est un événement qui mérite d'être célébré, peu importe le nombre de trolls que cela fasse grimacer.

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Une formation pour améliorer le suivi médical des personnes transgenres
Une formation pour améliorer le suivi médical des personnes transgenres

23/06/2023 - Une formation innovante 🎓 pour les soignants, destinée à améliorer le suivi médical des personnes transgenres 🏳️‍⚧️. Une belle avancée. 💪👩‍⚕️👨‍⚕️ #transgenre #formation #médecine

Transphobie orchestrée : La nouvelle offensive de la droite américaine
Transphobie orchestrée : La nouvelle offensive de la droite américaine

23/10/2023 - États-Unis : La transphobie orchestrée par la droite américaine se dévoile. Décryptage d'une offensive contre la communauté LGBT+ et les conséquences pour les personnes transgenres.

Spotify : Une chanson transphobe fait polémique
Spotify : Une chanson transphobe fait polémique

17/11/2023 - Controverse sur Spotify : une chanson transphobe crée un débat sur la liberté d'expression et le respect des droits des personnes transgenres. Analyse de la situation et réactions.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr