La Russie est condamnée par la CEDH pour des violences homophobes

Publié le 14/09/2023 à 13:44 - Édité le 14/09/2023 à 13:53
La Russie est condamnée par la CEDH pour des violences homophobes
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Vous savez, il y a des pays où l'on peut se targuer de respecter les droits de l'Homme. Puis, il y a la Russie. La Cour européenne des Droits de l'Homme (CEDH) vient de taper sur les doigts du pays pour des violences homophobes. D'une certaine manière, il est rassurant de voir qu'il y a des limites à la violation des droits humains.


52 000 euros pour torture

L'affaire, qui a fait la une de la CEDH, concernait un homme homosexuel en Tchétchénie. Le malheureux a été kidnappé à son lieu de travail, tabassé et menacé par des policiers. Selon le communiqué de la CEDH, cette agression est intervenue lors d'une "purge" locale visant les homosexuels. Après délibération, la Cour a ordonné à la Russie de verser 52 000 euros au requérant pour "dommage moral".


Et que font les policiers russes pendant ce temps-là ?

Dans une deuxième affaire, onze citoyens russes ont déclaré avoir été arrêtés illégalement lors de manifestations pacifiques en faveur des droits des personnes LGBT+. Parmi ces individus courageux, certains ont même été agressés lors de manifestations autorisées. La réaction de la police ? Un haussement d'épaules, apparemment.


Le prix de la haine

La Cour a donc ordonné à la Russie de verser des sommes allant de 9 750 à 23 000 euros à chaque requérant. Alors que le pays a été exclu du Conseil de l'Europe depuis mars 2022, la Russie doit toujours se conformer aux arrêts de la CEDH sur les incidents antérieurs au 16 septembre 2022. Un petit rappel que, non, vous ne pouvez pas simplement persécuter vos citoyens LGBT+ sans conséquences.

La CEDH note avec une grande préoccupation qu'il semble que les infractions motivées par la haine, commises contre la communauté LGBT+ en Russie, soient couramment traitées de cette manière.

Le combat pour l'égalité et la justice continue, mais chaque condamnation est une étape vers un monde plus juste. Et pendant que certains pays discutent de l'importance des droits humains, la Russie a reçu une petite leçon en la matière.

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Inde : Cinq individus agressent et violent deux hommes gays dans un parc public
Inde : Cinq individus agressent et violent deux hommes gays dans un parc public

21/10/2023 - Face à une attaque choquante à New Delhi, deux hommes de la communauté LGBT+ subissent une violence impensable. Lisez l'enquête et les répercussions de cet acte troublant.

Victoire du camp progressiste lors des dernières élections législatives
Victoire du camp progressiste lors des dernières élections législatives

16/10/2023 - La victoire de l'opposition en Pologne pourrait marquer un tournant pour les droits de la communauté LGBT+. Apprenez comment le changement de régime ouvre de nouvelles perspectives pour un futur plus inclusif.

Suisse : un enseignant licencié pour homophobie ? La ville de Pfäffikon en émoi
Suisse : un enseignant licencié pour homophobie ? La ville de Pfäffikon en émoi

01/05/2024 - Enseignant licencié de manière controversée suite à des plaintes d'homophobie à Zurich : réactions, enquête et rebondissements en détail.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr