avatar de Mozartracks
Mozartracks @mozartracks
il y a 15 jours

Certaines cathédrales de France sont très connues : c'est le cas de celles d'Amiens, Chartres, Reims sans oublier la mère des cathédrales, la bien aimée Notre-Dame de Paris. Mais il en existe d'autres, moins connues, mais tout aussi remarquables. C'est le cas de la cathédrale Saint-Etienne de Toul, surplombant majestueusement la petite ville.
Construite entre 1221 et 1496, cet édifice présente une majestueuse façade occidentale de style gothique flamboyant, encadrée de deux tours à six niveaux, hautes de 65 mètres. Suite à un bombardement en juin 1940, qui a anéanti la toiture, la grande rosace et l'orgue, une campagne de restauration se met en place à partir des années 1950 et se poursuit encore aujourd'hui. Merci aux restaurateurs ❤️
(« Petite » anecdote dans les commentaires)

illustration du blabla #211307 de Mozartracks
15

7 blablas

avatar de Maxine
Maxine @maxine
il y a 15 jours

@mozartracks Je retourne souvent à la Cathédrale de Metz à l'envie, c'est un endroit magnifique et imposant.


1
avatar de Mozartracks
Mozartracks @mozartracks
il y a 15 jours

Après avoir vu la cathédrale de Metz, il n'était pas prévu de visiter celle de Toul, mais mon intuition était qu’il fallait aller à la rencontre de cet édifice. Quel émerveillement quand nous sommes arrivés au pied de la cathédrale. Mais lorsque j'ai appris que les tours étaient visitables, il était déjà tard (17h30) et mes amis, qui attendaient dans le parc accolé à la cathédrale pendant que je faisais mes centaines de photographies, souhaitaient partir à 18h30 pour aller au cinéma, je me suis dit que le temps m’était compté, et qu’il fallait me hâter. C’est alors que je me suis à gravir en cinq minutes, les plus de 300 marches de l’escalier en colimaçon, porté par toute la volonté du monde 💜


5
Publicité
avatar de Mozartracks
Mozartracks @mozartracks
il y a 15 jours

Arrivé au palier, j’étais arrivé à la « passerelle » entre les deux tours. Je reste un quart d’heure, le temps d’admirer les éléments architecturaux, contemplant la ville qui s’étendait en contrebas, et écoutant le doux son captivant des cloches qui résonnaient à mes oreilles comme une douce mélodie. Le temps file et il faut redescendre. Je suis donc le petit circuit qui fait le tour des tours (ahah), me disant que je vais arriver à l’escalier qui redescend.


5
avatar de Mozartracks
Mozartracks @mozartracks
il y a 15 jours

Eh non, j’arrive à un escalier qui monte plus haut encore. Je n’étais qu’au premier palier. J’entame donc la montée de cet escalier en colimaçon de plus en plus étroit, situé dans une des tours. Je perçois à un moment, à ... ers la structure intérieure en bois massif, une des cloches de la cathédrale. Je continue à monter. Et là, j’arrive au plus sommet de la plus haute tour 💖


5
avatar de Mozartracks
Mozartracks @mozartracks
il y a 15 jours

Malgré une soudaine sensation de vertige qui me saisit soudainement, je me suis mis alors à faire le tour du toit, là aussi avec toute la détermination du monde, m’agrippant fermement à la corde attachée solidement au grillage entourant le sommet de la tour (oui, le terme « tour » est souvent employée, à différentes sauces, ahah – c’est pour bien appuyé le contexte). Après cet instant de tour de la tour, je revenais à l’escalier en colimaçon des plus étroits dont je devais redescendre. Mais descendre un escalier n’est pas aussi simple que de le monter, mon handicap ne facilitant pas la chose ahah. C’est alors que je descendis marche après marche, petit à petit, très lentement, cet escalier, où j’étais, il faut le souligner, entièrement seul.


5
avatar de Mozartracks
Mozartracks @mozartracks
il y a 15 jours

C’est alors que je glissa sur une marche, m’agrippant heureusement à la corde attachée au mur de pierre. Je m’imaginais dégringoler dans l’escalier, en faisant roulé-boulé jusqu’en bas, comme dans les Tex Avery pensant aux titres que ça ferait dans les journaux 😜


5
Publicité
avatar de Mozartracks
Mozartracks @mozartracks
il y a 15 jours

Mes amis me retrouvèrent en bas, dans la nef, complétement essoufflé. Mais j’étais heureux. Ce fut l’une des expériences les plus sensationnelles et émouvantes de ma vie et je garde un merveilleux souvenir de ces précieux instants passés à la cathédrale de Toul. Pressé par le temps, je n’avais même pas eu la jugeote de prévenir mes amis de la possibilité de visiter les tours, pensant avant tout qu’il fallait se hâter de repartir pour aller au cinéma. Ca ne sera pas le cas la prochaine fois où nous gravirons tous ensemble les marches pour arriver au sommet de cette extraordinaire cathédrale 💝


5

Publicité


Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr