La censure des LGBT dans les jeux vidéos

Publiée le 11/02/2015 à 22:52 - Note : 3.5/5 (basée sur 2 avis) - 1006 vues

Jeux Vidéos, Homosexualité, Censure, Russie

La Russie interdit Les Sim's car les personnages peuvent devenir gays ou lesbiennes. L'éditeur du jeu refuse de répondre à cette pression et continue dans sa lancée.

Les Sims, personnages pas si libres que ça ..

Depuis la sortie du très célèbre jeu "Les Sims", la Russie a décidé de ne pas autoriser les mineurs d'y jouer. La raison réside dans le fait que des personnages du même sexe ont la possibilité de s'aimer et de se marier

Pourtant, lors de la sortie de la troisième édition en 2009, qui assumait pleinement le côté gay friendly, le jeu était autorisé à partir de 10 ans. 

En effet, cela est dû à la loi 436-FZ de 2010 concernant la "Protection des mineurs contre les influences négatives à leur santé et à leur développement" ainsi qu'au dernier amendement en date qui interdit toute "propagande des relations sexuelles non-traditionnelles chez les mineurs". 

Eletronic Arts, en charge du développement des Sims, a decidé de ne pas modifier le jeu, car le principe-clé est que le joueur choisit ce qu'il veut faire. 

Tomodachi-Life : Jeu de simulation "hétérosexuel"

Alors que la Russie fait polémique avec les Sims, dans le reste du monde c'est Nintendo qui est pris pour cible. En effet, depuis la sortie de l'un de leur dernier bébé qui a pour nom "Tomodachi-Life", la communauté LGBT s'offusque de ne pas pouvoir créer de couples homosexuels.

Après la riposte des joueurs, et l'ampleur du mouvement, Nintendo s'est excusé d'avoir omis ce détail, mais il est impossible pour le moment de modifier un des piliers du jeu. Reste à voir si Nintendo prendra l'avis des joueurs en compte pour sa prochaine version du jeu.  

 Illustration empruntée à http://www.journaldugamer.com/

 


Exprimer mon opinion
Pour partager son opinion il faut être obligatoirement inscrit.


Les opinions
Commentateur Kuretisu

ça c'est vraiment bas.
Je parle pas que la Russie ne veuille pu des Sims dans son pays, mais l'utilisation d'un titre comme ça en ne citant qu'un seul exemple.

Vu les débâcles de la Russie concernant leS LGBT, c'est pas vraiment étonnant qu'un jeu qui avait justement basé sa pub LGBT oriented y soit refusé.
Quoi qu'il en soit, les sims étaient doté d'aucun reconnaissance de genre avant les sims 3, ce qui permettaient déjà des couples LGBT, les sims 3 lui possédaient cette reconnaissance, mais les couples LGBT étaient toujours présent.
Donc de dire qu'EA GAMES va pas flancher à cause de la Russie est assez désuet

Pour Tomodachi-Life, les recherches sont plutôt erroné .
Tout d'abord, précisons que ce jeu là, par rapport aux sims est JAPONAIS.
Que les japonais viennent tout juste de permettre aux riches habitants gay de Shibuya d'être reconnu en tant que couple légal (oui, seulement les habitants de ce quartier, et il faut une certaine somme) .
Pour revenir à Tomodachi-Life, il me semble qu'il y a un équivalent de couple pour deux Miis de même sexe, mais ils ne peuvent pas construire de famille. Certes c'est déplorable , mais j'ai envie de dire, c'est dans le titre "tomodachi life" ou "la vie de l'amitié" "amitié pour la vie" etc.
De plus permettre un jeu qui à la base est pour les enfants et ado d'adopter, etc, je pense pas que ça m'aurait vraiment intéresser ado; même si ça doit se résumé à "homme femme = gosse" bon bah tant pis c'est sur, mais c'est pas un soit un drâme.

D'autres jeux japonais se sont retrouvés plus ou moins autant restrictif que T-L.
Par exemple Fire Emblem Awakening ou les couples se forment entre homme et femme pour mené à une descendance. Là de même, certains LGBT ont crier au scandale, et même si oui y'avait de l'homosexualité dans les anciens Fire Emblem (certains dialoguent de soutien montre plus de romance que de la bromance avouons le) , mais là, le but n'étaient pas de justement, assuré la génération future (vous me suivez?)
après on peut aussi parler de Animal Crossing qui, au bout d'un temps à certains habitants, nous permets de dire si on préfère les garçons ou les filles, sachant qu'aucune romance n'est possible dans ce jeu (normal ce sont des animaux..cool c'est plus mignon, sachant que le lendemain on reçoit une lettre de sa mère trop mignonne ! C-OUT SUCCESS !
Et enfin Harvest Moon qui lui ne permet même pas un regard sur le même sexe, parce que là encore, comment expliquer dans un jeu sur l'agriculture que homme + homme = adoption et que tout ça est trop compliqué pour le publique auquel ces jeux veulent touché (logiquement, pegi +3/+6)
M'enfin ne vous en faites pas, les créateurs de jeu japonais étant très addict au fan service, nous servent de la bromance à chaque tournant de biceps et d'abdos ou à chaque fois que le vent frappe les cheveux d'un personnage masculin ou feminin et que son comparse de même sexe est à coté.
Et je pense que c'est une façon d'émettre la possibilité, malgré le pays fermé d'où ces jeux viennent.

Mais heureusement, en Occident ça devient de plus en plus ouvert !
Comme dit plus haut EA avec les sims.
Mais pas que !
Bethesda et ses classiques Elder's Scrolls et Fallout, et recemment Dishonored.
Bioware et ses deux séries principales Mass Effect, et Dragon age.
Ainsi que 2k et BioShock.
Et d'autres que je n'ai pas en tête.

Rappelons que Oblivion (EScrolls 4) avait aussi la particularité d'avoir un stalker, un bisexuel et un personnage asexuel.
Que Skyrim (Escrolls 5) nous permettait d’être en couple avec 50% du cast du jeu. Si on estime que 50% homme/ 50% femme. Et la possibilité d'adopter.
Que Fallout 3 proposait la possibilité d'être dans une sorte de couple avec notre "ami" d'enfance".
Que Fallout New Vegas avait carrément un compagnon gay et fier de l'être qui s'ouvrait à vous du fait qu'il avait perdu son compagnon, qu'il a crée son chien méchanique en son honneur, et que vous pouviez joyeusement demander d'être votre concubin une fois pris d'affection pour vous.
Et Dishonored qui met en scène pas mal de lesbienne et de gay tout au long de la scénaristique, seulement ils sont mineur à l'intrigue, ce qui est dommage.

Mass effect et Dragon âge ont aussi cette possibilité de soit se mettre en couple soit de forniquer avec toute son équipe.
Le 1er des deux franchises proposait un personnage homosexuel (homme et femme) tandis que Mass Effect innove avec la race des Asaris, obligé de se mélanger avec d'autres espèces pour survivre, independemment du sexe du partenaire, on peut donc parler de pansexualité ou même d'omnisexualité.
Le 2nd des deux franchises reprend le schema du premier pour cela.
Et le dernier des deux franchises, Mass Effect 3 et Dragon Age inquisition propose une équipe de 2 gay 2 lesbiennes et toujours notre petite Asari pour Mass Effect et d'un cast presque quasiment Bisexuel (du moins hétéro jusqu'a qu'ils vous rencontrent haha) dans Dragon Age Inquisition.

Et pour finir sur Bioshock qui propose de la bonne bromance entre homme velu et transpirant dans presque tous les episodes sauf Infinite.

Donc peut on parler de censure ?
Je ne suis pas vraiment sur, pour ce qui est du Japon, oui surement, mais là comme en Russie, c'est plus lié à la culture du pays en soit que la culture vidéo ludique mondiale.
Pour ce qui est du reste du monde et de l'occident, et bien, j'ai plutôt l'impression que justement, l'évolution est en marche.
Rappelons que the Last Of Us présentait un Dlc "before the story" qui montrait que la Protagoniste Ellie , malgré son jeune âge, était lesbienne, ou tout du moins bi.
The Last of Us et Dragon Age Inquisition étant plus récent que Tomodachi Life et ayant touché un publique plus mature, est ce un bon choix de ne juger que sur ce jeu japonais ?
Pas sur.
Quoi qu'il en soit, les LGBTs sont de plus en plus représentés, et de plus en plus complet dans leur caractère, ce qui en soit est une évolution.

Je vous laisse sur ceci, mais la prochaine fois renseignez vous un peu non ? ^^

  • il y a 2 ans
  • 2 / 5
Commentateur Wiloooo

AH la tolérance made in Russie. Cela ne me choque vraiment plus, ce qui me choque c'est que personne en a trop parlé de cette affaire.
C'est vraiment la chasse aux homosexuels là-bas, c'est effrayant ...

  • il y a 2 ans
  • 5 / 5