Être exclusif et bisexuel : c'est possible !

Publiée le 15/05/2017 à 11:37 - Mise à jour : 15/05/2017 à 11:50 - Note : 4.5/5 (basée sur 2 avis) - 410 vues

bisexualité, exclusivité, être bi, cliché, préjugé

Attention aux préjugés, être bi ne signifie pas forcément libertinage et polygamie. La monogamie n'est pas l'exception. Pourquoi les bis souffrent-ils d'une si mauvaise image ?

La bisexualité est victime de clichés très déconcertants. Cette orientation amoureuse peu connue donc incomprise est souvent l'objet de plusieurs fantasmes. Dans les faits, être bi n'est pas forcément plus compliqué que d'être homo ou hétéro, c'est même plus simple !

Le porno véhicule une image faussée

Ménage à trois, orgies et j'en passe. Le milieu du porno contribue à renforcer l'image de libertinage des bisexuels. Je ne vais pas faire de lieu commun mais ce milieu n'est pas représentatif de la réalité, fort heureusement ! Néanmoins la majorité des personnes n'arrivent pas à se défaire cette image faussée et très dégradante.

Être bi et monogame, oui c'est possible

Il y a souvent une confusion entre bisexualité et polygamie. Par définition une personne bi, est attirée par les deux genres (masculin et féminin). Mais cela ne veut pas dire qu'elle ressent le besoin de "s'envoyer en l'air" avec des hommes et des femmes successivement ou simultanément.

Une personne bi ne peut être fidèle, car si elle sort avec un homme les femmes lui manqueront et vice-versa.

Faux et totalement faux. Encore un cliché qui a la vie dure. Un/Une bi peut être exclusif et monogame et se concentrer sur une seule personne à la fois. Un bi ne ressent pas forcément le besoin de côtoyer les deux genres en même temps. Il a juste plus de chance de trouver un ou une partenaire car sa cible est plus élargie, c'est l'unique différence entre les homos et hétéros. 

Il faut vraiment arrêter de croire tout et n'importe quoi. Un/une bi n'est pas un monstre accro aux plaisirs de la chair, il/elle a un coeur, il/elle peut ressentir des émotions et des sentiments. Le monogamie est tout aussi présente que chez les autres orientations : homo ou hétéro.

Si vous avez des questions sur ce sujet, n'hésitez pas à consulter notre forum sur la bisexualité.


Exprimer mon opinion
Pour partager son opinion il faut être obligatoirement inscrit.


Les opinions
Commentateur AMRISlim

Sa me fais plaisir de voir que je ne suis pas le seul à recevoir des clichés de ce type.
Mais le plus dur c'est t'entendre la phrase:
"Encore Homosexuel ça passe, mais Bi, c'est bizarre, non ?"
Je vous jure que je me retient, mais je pense que le prochain va se prendre une claque !

  • il y a 4 jours
  • 4 / 5
Commentateur Morris

(Sourire)...
C'est vrai qu'on peut dire "monogame" dans le sens "d'un(e) partenaire à la fois".

J'ai eu une relation avec un bi. On était très bien ensemble. Le problème c'est que lorsqu'il était avec un garçon, au bout d'un moment il avait envie d'une relation avec une fille et inversement.

Je ne dis pas que tous les bis sont pareils, mais quand même c'est assez fréquent.

Le plus dur c'est pour la nana ou le mec qui ne suffisent plus au bout de quelques temps à satisfaire le bien être du bi.

  • il y a 9 jours
  • 5 / 5
Wiloooo
183 chroniques

Journal de Wiloooo
Chroniqueur Wiloooo

Vous aimez mes chroniques ? N'hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux.