Le cousin de la Reine d'Angleterre fait son coming out

Publiée le 18/09/2016 à 09:06 - Mise à jour : 18/09/2016 à 09:37 - Note : 5/5 (basée sur 1 avis) - 3784 vues

Reine Elizabeth II, Windsor, Mountbatten, coming out, famille royale, James Coyle

Lord Ivar Mountbatten devient le premier membre de la famille royale à révéler officiellement son orientation sexuelle.

Lord Ivar Mountbatten n'est toujours pas « à 100% à l'aise d'être gay », mais il affirme être plus heureux qu'il ne l'a jamais été. À 53 ans, l'arrière-arrière-arrière-petit fils de la Reine Victoria, petit-neveu du fameux comte Mountbatten de Birmanie, et cousin de la Reine, a effectué son coming-out dans le Daily Mail ce dimanche 18 septembre.

Lassé, sans doute, par les journalistes tentant de percer à jour sa vie privée en squattant les alentours de sa résidence à Bridwell Park dans le Devon, Lord Mountbatten a préféré tout dévoiler et s'adresser directement au tabloïd le plus lu outre-Manche.

Lord Ivar Mountbatten et James Coyle

Lord Ivar Mountbatten (gauche) et James Coyle à Bridwell Park - Crédit : Les Wilson / DailyMail.co.uk

« L'amour qui ne dit pas son nom »

Lord Ivar avoir ressenti sa bisexualité dès son adolescence mais révèle qu'il « ne voulait pas aller sur ce terrain, car il y aurait eu beaucoup de chagrin. » Étre un Mountbatten n'a jamais été le problème, affirme-t-il, il s'agit plutôt de « la génération dans laquelle je suis né. Lorsque j'ai grandi, on parlait de [l'homosexualité comme] "l'amour qui ne dit pas son nom", mais c'est incroyable de voir à quel point nous avons évolué sur la question, en termes d'acceptation. » 

Marié en 1994, il assure « n'avoir jamais pensé au mariage auparavant, parce que je ne voulais pas être infidèle. Penny [sa femme] était au courant avant que l'on ne se marie. Je lui ai dit que j'étais bisexuel. [...] Elle était à l'écoute et je lui en serai toujours reconnaissant. Nous nous sommes bien amusés, nous avons trois filles merveilleuses, et je ne regrette aucun moment dans ma vie. »

Divorcé en 2011, Lord Ivar avoue avoir eu secrètement une aventure avec un homme en 2014, mais il n'était pas encore prêt à admettre sa vraie sexualité, jusqu'à sa rencontre avec son actuel compagnon.

« C'est un grand pas en avant pour moi »

James Coyle, 54 ans, est chef de cabine pour une compagnie aérienne. Lui et Ivar se sont rencontrés en Suisse l'année dernière. James n'était pas au courant de la lignée royale d'Ivar : « Je savais qu'il y avait quelque chose de spécial lorsque je l'ai rencontré. » Cela a été un choc, pour lui en l'apprenant, mais il est désormais dévoué corps et bien à Ivar : « Mon travail implique énormément de voyages. Pour la première fois j'ai quelqu'un qui m'attend à la maison. »

C'est James, ouvertement homosexuel qui a incité Ivar à faire son coming out. Les deux hommes reconnaissant que cette rencontre était, pour tous les deux, une étape-clé dans leurs vie. James a émis cette condition : « Si j'allais être avec lui, cela devait se faire ouvertement avec les amis et la famille. Je voulais que notre couple soit sincère, ne cache rien, ne feigne pas d'être quelque chose d'autre. »

Ivar a accepté, avec cependant une légère émotion : « C'est un grand pas en avant pour moi de l'annoncer publiquement. À ce stade, j'ai eu un mode de vie hétérosexuel, alors vivre avec un homme est nouveau pour moi. » James a de son côté déjà entamé son rôle parental. Les trois filles d'Ivar, Ella, 20 ans, Alix, 18 ans et Louise, 12 ans « aiment bien avoir un autre homme dans la maison, poursuit le cousin de la Reine. C'est plus simple qu'une belle-mère – une marâtre. Ils aiment bien avoir James à leur côté, qui est juste James. »

Lord Ivar conclut : « Dans un monde idéal, je sais que mes filles auraient sans doute aimé que leur mère et leur père soient encore ensemble, mais elles adorent leur famille du XXIème siècle, que nous avons construite. Leur père a un 'boyfriend'. C'est aussi complexe que cela n'est simple Trouver James signifie que que je n'aurais plus jamais à mentir à qui que ce soit, et signifie aussi que je n'aurais pas à vieillir tout seul. »

Aleksandr


Exprimer mon opinion
Pour partager son opinion il faut être obligatoirement inscrit.


Les opinions
Commentateur Hoctave

Toujours intéressant de voir des représentants de la société ou des familles reconnues découdre avec la rigidité de mœurs qui leurs sont associés.

  • il y a 7 mois
  • 5 / 5