Publicité
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Salut a tous. /!\ Pavé en vu /!\
Souvent on parle de "femme-objet " mais les "hommes-objets" existe aussi. Je suis tombée sur une chanson des L5 que j'écoutais quand j'étais petite, celle ci https://m.youtube.com/watch?v=iVMNv799IDM&list=PLlrxD6GbWv7UT-_YoL4BOYZetP9BUdolU
Et je trouve qu'elle représente bien ce que je vais tenter de vous expliquer

Une petite analyse du texte :

Dans les pubs, trop de femmes objets
Oh, tant de mannequins affamés
Qui s'exhibent, lèvres gonflées
Sur les couv' du monde entier

Ça fait trop longtemps qu'on en voit défiler
Nous aussi, on voudrait voir des corps parfaits

( j'espère que c'est juste une erreur de leurs par car dire que les mannequins sont affamé et par la suite dire " nous aussi, on voudrait voir des corps parfait" ça sous-entend que pour être parfaite il faut être squelettique, bref. Là les femmes veulent que les hommes sois bien foutue, elle veulent qu'ils deviennent comme elles c'est a dire des objets de désires )

Donnez-nous des torses huilés
Et des bombes body-buildées
( la c'est claire ce qu'elles veulent )

Si on passait à quelque chose de plus drôle
Il est temps, aujourd'hui d'inverser les rôles.
(haha avant c'était nous les objets maintenant ça va être l'inverse mwahahaha )

Je ne parlerai pas du refrain.

Tout ça pour dire que pas mal de femmes et d'homme veulent des hommes objets a leurs côté. Et que certain hommes fond comme certaines femmes c'est dire privilégier la beauté du corps a l'intellect, tous ça pour plaire aux plus grands nombre. Beaucoup de personnes veulent être avec un homme musclé, qui prend soin de lui. Certaines femmes disent " pourquoi ça ne serait que aux femmes de tout faire pour plaire ? " a cela j'ai toujours envie de répondre " pourquoi tu veux absolument plaire a tout ce qui bouge ? De plus personne ne te la demander c'est toi même qui fait de toi un femme-objet "
Le pire c'est que tout ça c'est un cercle vicieux car beaucoup de gens n'essaye même pas d'être eux même pour plaire ( je tiens a préciser que je n'ai rien contre les filles ou même les mecs qui ce maquille, j'ai juste un problème avec qui en fond trop ) c'est un cercle vicieux car si personne ne voulait de ces personnes petit a petit il n'y aurai plus de femmes ni d'hommes objets.

On oublie trop souvent que les hommes aussi peuvent être traité comme des objets.

Date de publication : 12/04/2014 à 14:15
#148856
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
en même temps de plus en plus de gens attachent une importances énorme à l'apparence, résultat les gens cherche à soigner leur apparence au détriment du reste, malheureusement ce qu les gens oublie c'est que une relation qui démarre sur une simple attirance physique (et rien de plus) a de forte chance de tourner court, pour l’apparence à une importance parce que c'est ce qu'on voit en premier mais le reste, ce qu'une personne a à l'intérieur est plus important car ce genre de chose reste à long terme
#148863
photo de l'auteur misterbi
Misterbi
Homme de 43 ans
Aujourd'hui beaucoup d'hommes, jeunes et moins jeunes sont des métrosexuels.
Ceci est du surtout au monde de la mode qui montre une image des hommes (podiums, pubs pour parfums....) qui ressemble à des statues de l'antiquité : éphèbes, adonis....
Comme beaucoup de couturiers sont gays dont les plus connus, ils poussent à fond sur cette image (Jean Paul Gauthier en premier).
Comme nous sommes de plus en plus dans une société de consommation à l'excès, bon nombre d hommes veulent ressembler aux stéréotypes masculins que nous offrent à voir les publicités dans les magasines, à la TV.....
Je suis frappé à quel point certains de jeunes hommes qui ont la 20ainne d'années voir moins sont des métrosexuels en puissance.
Je peut vous dire qu 'il y a 20 ans environ quand un garcon s'habillait comme ca dans certains endroits il se serai fait traiter de "pédés".

Comme quoi : nous assistons à une féminisation du monde occidental.
La preuve : actuellement au gouvernement il y a une ministre du droit des femmes :
Najad vallaud Belkacem.

 0 vote #148868
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Misterbi c'est pas beau le copier coller même si c'est toi qui a écris ça ;)
#148869
photo de l'auteur misterbi
Misterbi
Homme de 43 ans
Bien vu, mais bon : même sujet ou presque, même texte. J'avais la flemme ^^ loooooooooool

;)

 0 vote #148872
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Ah ah quand t'etais petite t'ecoutais les L5, comme ma frangine ^^

Dans la forme, la chanson est sympa, par contre dans le fond beaucoup moins. Le texte révele surtout une passivité ambiante. Nous sommes ce que la société montre et decide, c'est bien sur totalement faux. La societé ne fait pas de nous ce que nous sommes, mais ce que nous sommes et ce que nous faisons fait de la societé ce qu'elle est. Nous sommes ce que nous choisissons d'etre. Notre responsabilité et devoir le plus intime est celui de se trouver pour ne plus se trahir.

Bien sur il ne suffit pas de le dire ou de le penser. Si demain j'ai envie d'acheter une nouvelle voiture et que je dois me plier aux exigences de mon boss pour avoir une augmentation, ca colle pas, sauf si on est vraiment comme ca. Si demain j'croise un mec avec lequel j'ai envie d'etre et que pour le séduire je fais le beau, ca colle pas non plus, sauf si on est vraiment comme ca.

L'homme objet et la femme objet, ont toujours existés. Et dans leur grande majorité ce ne sont pas des victimes mais des opportunistes.

Nous avons tous le choix d'etre ce que nous voulons etre, encore faut il s'en donner les moyens.
#148898
photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 42 ans
:o Une masturbation intellectuelle sur le rôle des hommes dans la société :roll:
:red:

roll red //idata.over-blog.com/1/40/95/47/Imagesblog7/1_eram2001-homme.jpg Déjà, l'homme objet

Déjà, "l'homme objet" n'a pas la même image que "la femme objet" : je trouve que l'homme objet fait plus sourire qu'autre chose. C'est plus une forme d'apparence superficielle qui n'a pas vraiment de mauvaises conséquences dans le quotidien des hommes, malgré "l'homme : objet ; ridiculisé ; rabaissé ; épilé ; passif ; faible ; femme ; gay ; soumis ; malmené..." Finalement, l'homme domine toujours la femme à ses pieds, par le jeu de la séduction ; le fantasme ; le désir seexuel...
Le point commun est la banalisation "de la consommation de la beauté de la seexualité", dans toutes ses formes.

roll red //idata.over-blog.com/1/40/95/47/Imagesblog7/1_eram2001-homme.jpg Déjà, l'homme objet

Par contre, la femme objet est victime du machisme, du seexisme qui banalisent les inégalités ; les agressions ; l'harcèlement ; le viol... dans le quotidien des femmes.


Cependant, il est intéressant d'observer dans les pays scandinaves & en Amérique du Nord entre autres, que l'homme est victime aussi. Il y a un impact sur son quotidien, son milieu, sa place dans la société.
Les lois féministes, les femmes aux pouvoirs sont castratrices au quotidien. Ces hommes ont l'impression d'être émasculés, affaiblis dans les relations entre hommes & femmes ; leur instinct de séduction ; les premiers pas etc... qui sont dominés, en général dans ces sociétés, par les femmes.
Ce qui donne lieu comme en Suède, à un groupement d'hommes : dans une association pour s'entraider, se soutenir face à ce changement de "pouvoirs".
Au Canada, on avance une théorie, assez surprenante, qui expliquerait une partie des suicides des hommes (trois fois plus que les femmes) dans certaines provinces, par le fait que les lois féministes, les femmes dites "castratrices" ne seraient pas étrangères (indirectement) aux suicides de certains hommes.

 0 vote #148911
photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 42 ans
"On oublie trop souvent que les hommes aussi peuvent être traité comme des objets."

Oui, mais il faut dire que c'est bien pratique parfois :/

On oublie trop souvent que les

 0 vote #155738
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Quoi ?

Un homme/femme objet est quelqu'un qui cherche à séduire ? J'vois pas où est le problème.

"Le pire c'est que tout ça c'est un cercle vicieux car beaucoup de gens n'essaye même pas d'être eux même pour plaire ( je tiens a préciser que je n'ai rien contre les filles ou même les mecs qui ce maquille, j'ai juste un problème avec qui en fond trop ) c'est un cercle vicieux car si personne ne voulait de ces personnes petit a petit il n'y aurai plus de femmes ni d'hommes objets. "

Ces personnes qui en font trop, comme tu dis, se sentent sûrement à l'aise en jouant ce rôle là, et tant mieux pour eux non ? J'vois pas pourquoi rejeter ces personnes aurait une quelconque influence dans ta définition de "homme objet"

J'vois pas ce que tu dénonces, ce que tu définies
#155876
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Je crois, qu'elle dénonce le fait que souvent on a repproché aux hommes de prendre les femmes pour des objets (femme-objet), que les femmes elles mêmes ont reproché cela (peut-être à juste raison).

Aujourd'hui, la tendance semble aller à l'équilibre, les femmes prennent les hommes pour des objets et vice versa.



Il n'y a aucun problème à être "homme-objet" ou "femme-objet" si cela est fait de notre plein gré et non pas si cela résulte d'une sensation d'obligation de par les normes de la société actuelle.

Si tu dénonces cette deuxième solution, alors oui c'est dommage qu'on tombe dans ce cercle vicieux.
#155941
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
En même temps, si yavait 0 objetisation du physique (homme ou femme), on vivrait dans un monde d'asexuels.. mais pour la plupart des gens, plaire doit engager corps ET esprit, mais jamais esprit uniquement. Je ne pense pas que voir le corps comme objet de desir, de fantasme, d'émotion ou d'admiration soit en soi degradant et limitant a un simple objet de marchandise, tant que la volonté de la personne y est, qu'elle s'expose de son plein gré et que c'est ELLE qui utilise son corps comme outil de séduction, tout comme elle pourrait utiliser son esprit comme outil de réflexion... d'ailleurs l'un n'empêche pas l'autre. Le vrai problème, c'est quand on se sent contraint d'avoir a plaire contre son gré, où que l'on est pas respecté pour la seule raison que l'on tire profit de son physique (mais tirer profit de son intelligence ou de sa richesse estce pire ? Les trois sont des «outils» et non des traits de personnalité). La laideur est dans celui qui méprise la «personne-objet» qu'il regarde, en croyant avoir le droit de la considérer comme non respectable, je pense. 
#160614
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Bon alors je suis d'accord avec vous sur l'histoire du cercle vicieux etc et qu'il est dommage de faire des objets (hommes ou femmes) de personnes humaines.
Maintenant, concernant l'apparence physique, j'ai quand même quelque chose à redire :
c'est bien joli de sortir des belles phrases genre "c'est la beauté intérieure qui compte" mais soyons honnêtes, quand on est attiré par quelqu'un la première fois qu'on le voit (je dis bien voir et pas discuter pendant 1h), c'est bien physique, non ? Alors, je pense qu'on est tous d'accord pour dire que tout attrait pour une personne est en premier lieu physique et seulement après peut devenir intellect. Et, comme le dit Gato91 , si l'intellect ne suit pas et que l'attirance est purement physique, la relation ne durera pas.
Mais bref, tout ça pour dire que, malgré toutes les belles idées qu'on a et toute la meilleure volonté du monde, on a tous des yeux qui se retournent en premier lieu sur quelqu'un qui nous plait PHYSIQUEMENT. Donc, difficile après ça, de ne pas avoir envie de soigner son apparence. (Même si bien sûr il ne faut pas tomber dans l'excès car, comme dit SheWolf, trop de maquillage tue le maquillage !)
#160618
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Alors. OUI C'est la société qui nous formate, nous conditionne à cette situation de femme/homme objet.
Nous sommes (malheureusement) confrontés et condamnés à suivre un phénomène sociétale, si je puis dire.
Alors là dessus je suis d'accord avec Pistache. Je trouve ton avis extrêmement pertinent.

Effectivement, la femme (comme toujours) est bien plus sujette aux agressions que l'homme, toujours (et ce, même sous les lois dites "castratrices" -d'ailleurs il est bien trop facile de les utiliser pour justifier le suicide des hommes hein-) En revanche, l'homme, bien qu'on en parle pas, est lui aussi confronté à des agressions. Il ne faut pas l'oublier. 

Je suis d'accord pour dire que la présence de la mythologie grecque et de la façon de concevoir l'être humain de sexe masculin lors de l'antiquité grecque sont bien présentes dans notre vision de l'homme aujourd'hui. 

Cela dit, je trouve cela juste affligeant de voir à quel point nous sommes influencés par les médias à tous les niveaux. On est presque dans l'incapacité de juger de nous-même, et personnellement, même si je ne suis pas marginale ni rebelle, je n'adhère pas à ça. Je refuse que mon comportement soit lié à quelconque phénomène quel qu'il soit. 

Pourquoi femme/homme objet? Un objet c'est quoi? C'est quelque chose qui est dépourvu d'âme, de conscience.
---> Conclusion, le terme d'objet ne désigne pas quelqu'un qui tente de plaire à tout pris. Ce qui est, avant tout, inscrit dans les gênes de l'être humain. On aura beau être civilisés, etc, il faut admettre que tout le monde aime séduire. Ce qui compte, et là dessus je rejoins Pistache, c'est que la personne qui cherche à séduire (peu importe si c'est par le physique, l'apparence ou encore l'esprit) le face volontairement, et ne soit pas contrainte de le faire. Si cela devient une obligation, alors effectivement, le sujet peut-être considéré comme objet par autrui. (même si l'être humain se permet de juger avant de savoir si la personne le fait de son plein-gré ou non). 

Voilà, j'arrête le roman xD
#160668
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Bonjour/Bonsoir étant un garçon qui aime faire le beau jouer avec ses cheveux mettre du vernis et se maquiller et qui met des leggings ça fait de moi une homme objet ou puisque je ne suis pas l'image banal de l'homme je suis juste un garçon avec son propre style ? Et est-ce que cela fait donc de moi un homme objet pour certaines catégories de personnes ? Personnellement je ne me sens pas objet et je vis mais vie comme je le veux. Mais donner moi votre point de vue j'aimerai savoir votre pensée.
#177067
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Cocodelille, pour moi c'est simple, un objet c'est de la matière inanimée. Dès lors qu'elle est habitée d'un esprit, ce n'est pas un objet mais un Sujet. Donc, être un mec coquet qui met du vernis et se fait des brushing, ça fait juste de toi un sujet qui accorde une importance particulière à son image. Un objet n'a pas cette possibilité là, car il n'a pas ce libre arbitre... donc tant que toi tu l'a (et comme dit dans ma réponse précédente, que tu ne te sens pas forcé de te mettre en valeur par quelques volontés extérieures), tu n'es pas objetisé... voila voila
#177070
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Oui enfin l'homme-objet c'est une expression comme tomber amoureux on ne tombe pas amoureux on fait pas une chute, ça serai drôle n'empêche x), mais que veux tu dire par "volonté extérieure" ?
#177071
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Bah volonté extérieure c'est quand ce n'est pas toi qui décide de te maquiller mais qu'on t'y oblige ou du moins qu'on te foute la pression pour que tu le fasse, pour plaire aux autres alors que toi t'aurais pas envie. Du coup t'es plus considéré par eux comme un sujet (un humain avec une volonté) mais comme un objet. C'est pour ça que j'ai pris ton expression au premier degré, ce que c'est pour moi (dans l'absolu) d'être un objet. 
#177105
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Ah d'accord je comprend désormais et bien je ne suis pas homme objet dans ce cas la 
#177136
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Tiens se texte me fais pensé à une conversation que j'ai eu avec un fille. Bon elle est fane d'un chanteur, qui est à mes yeux qu'un mec, qui c'est bien joué de son corps et de sa voix (mais là encore je m'en fiche elle écoute ce qu'elle veut, et je peux me tromper...). Donc elle parler du faite qu'elle va le voir et qu'il est trop cool et tout et tout et là :
Elle : -"C'est mon cœur <3 <3" C'est le type de réflexion que je ne supporte pas...
Moi : "Il s'appartient ! C'est pas un objet que tu peux manipuler à ta guise !
Elle : Bah si car c'est un homme. Alors on peut le prendre pour nous ! x)
Moi : Du coup tu considère qu'il n'a pas son mot à dire"

Puis je lui ais plus parler pendant un moment, elle est gentille, mais bon elle a des opinions que je ne partage pas... Après je sais que ce pauvre chanteur cherche un peu se genre de comportement avec se qu'il laisse transparaitre... Mais bon...

Voilà, voilà !
#177186