Des photographes amateurs ici p-e ?

photo de l'auteur Shane
Shane
Femme de 22 ans
Aix en Provence

Bonjour,

Depuis peu, armée de mon coéquipier, un simple smartphone, je me suis lancée dans la photographie. Pour l'instant le but n'est pas d'acheter un appareil de pro mais faire ça pour le plaisir.

Après pourquoi pas évoluer afin de proposer une sorte de book ou quelque chose comme ça.

Alors pour les amateurs, avez-vous des conseils ? Que ce soit pour le cadrage, la couleur, en noir et blanc... Vous prenez quoi en photo ? Des champs, des vaches...

Perso c'est surtout le milieu urbain qui m'inspire mais je n'oses pas prendre les gens en photo.

En attente de vos retours !



photo de l'auteur nico95
Nico95
Homme de 23 ans
mergey

Je suis pas vraiment fan de la photo au smartphone, avec un appareil photo (même avec un numérique bas de game) y a plus de posibilité en matière de réglage, de paramètre, et de qualité.

Mais il faut pas oublier qu'un apperail photo c'est juste un outil, et ce qui est vraiment important c'est les compétence de lutilisateur.

Sans exemple de photo je vois pas se que je pourais donner comme conseils (surtout que je suis encore un amateur, même si je conais quelques trucs).


photo de l'auteur Shane
Shane
Femme de 22 ans
Aix en Provence

Et bien partageons ces "quelques trucs" entre amateurs si ça peut aider :)


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Je confirme que le regard du photographe reste indispensable à une bonne photo, même si un bon appareil permet de faire des meilleures photos. Et comme en tout art l'oeil s'éduque.

Puisque tu utilises un smartphone, ceux de qualité ont actuellement un appareil photo perfectionné permettant de se dépanner, ayant un objectif suffisamment précis et lumineux, prenant automatiquement assez bien en charge l'exposition de la lumière et la mise au point de la distance, et offrant quelques corrections bien pratiques dans les cas difficiles, ainsi qu'un flash pour déboucher les ombres des sujets sombres situés au premier plan à quelques mètres, ou de nuit.

Tu ne pourras pas faire l'économie de lire un bouquin de style "pour les nuls", ni devoir faire des milliers de photos pour constater par la pratique le résultat de tes intentions, mais il y a en effet quelques conseils qui peuvent améliorer d'emblée le résultat.

Puisque j'évoquais le flash, ne jamais laisser en automatique, pour différentes raisons, et compenser autant que possible en tenant fermement sans bouger le smartphone.

Si les smartphones ont le zoom laborieux, ils ont un grand angle bien pratique pour cadrer des personnages dans un coin sans qu'ils se sentent visés, et soigner la cadrage du reste du paysage (ou recadrer ulterieurement dans un loigiciel externe) tout pouvant se faire en un instant.

Par contre le grand angle déforme les portraits de proximité style selfises (et sont tue l'amour sur les profils mdr)

Ne pas hésiter à travailler en contrejour, c'est a dire la lumiere du soleil plutot a l'avant : la lumiere est plus difficile à équilibrer mais les résultats plus beaux. Les logiciels de traitement d'image permettront ultérieurement d'équilibrer ombres et lumière.

Se souvenir que le regard a d'abord une vue d'ensemble, puis focalise et suit un parcour pour s'attarder sur un détail. Le cadage et les lignes de force de l'image permettent de conduire le regard vers ce que l'ont veut montrer.

Sur des paysages tres larges ils permettent de faire de beaux panoramiques, soit avec leur calculateur interne, ou mieux en prenant des photos consécutives en format portrait qu'on assemble et recoupe ultérieurement, avec le logiciel Hugin par exemple.

Bref avec quelques règles simples tu pourras déjà étonner.


photo de l'auteur Emilie
Emilie
Femme de 27 ans
Toulouse

2 remerciements

Je suis photographe amateur , et comme dit plus haut sur une precedente réponse , on ne peut pas trop donner de conseil sans voir ce que tu fais ou comment tu te debrouille ..

L'important est le cadrage , que la chose importante que tu souhaites transmettre soit la premiere chose visible , du moins que l'oeil soit attire vers cette partie de la photo ..


photo de l'auteur Kakauete
Kakauete
Femme de 29 ans
toulouse

Photograhe amateur ici aussi !

Voici le lien d'un site qui explique bien les différentes notions liée à la photographie.

http://www.la-photo-en-faits.com/2013/01/triangle-exposition-ouverture-vitesse-sensibilite-ISO.html

Si tu restes sur smartphone il y a des applications photos qui proposent beaucoup de réglages (profondeur de champ, ISO, ...). Le mieux pour commencer c'est de jouer avec tous les paramètres et de voir comment ils agissent sur la photo.

Pour le reste, je confirme que le regard donne 90? la personnalité de la photo. Pose toi la question de qu'est ce qui t'attire et surtout qu'est ce que tu veux monter sur une photo. Essaye d'identifié la manière dont ton regard capte l'ensemble et s'accroche à un détail et essaye de reproduire ça sur tes photos. Il te faudra certainement beaucoup de cliché au départ mais c'est comme ça que l'on apprend.

Bonne continuation !


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

La netteté et lisibilité du sujet principal est recherchée par défaut : moins l'objectif est lumineux et plus le sujet est sombre ou mobile, plus on sera obligé de faire des concessions sur la sensibilité autrement dit la finesse du pixel et le bruit parasite, la vitesse autrement dit le flou de bougé, et l'ouverture autrement dit la profondeur de champs nette.

Mais bon au moment d'acheter un appareil, on connait l'ouverture maximale de son (ou ses) optique(s), on a lu les tests de leurs qualités optiques ainsi que de celle de l'électronique embarquée de l'appareil. Et sauf pour les puristes, la plupart des traitements automatiques de l'image sont optimisés pour l'appareil et son (ou ses) optique(s). Il faut être vraiment maladroit pour rater completement une photos prise en mode automatique dans des conditions ordinaires.

Reste à ouvrir l'oeil pour cadrer suffisamment bien le sujet, et remuer le doigt pour le faire rentrer dans la boite au bon moment.

Un autre point qui me semble (très) important, la balance des blancs. En effet on a souvent intéret, quoique pas toujours, à ce que les blancs restent blancs ou les gris neutres le restent de façon à exprimer l'ensemble des nuance de couleurs. Or les lumières directes du ciel, du soleil ou de l'homme sont rarement blanches, et les lumières réfléchies par les objets de couleur ne le sont jamais par définition.

Et l'appareil a besoin de s'en faire une idée pour doser les 3 couleurs fondamentales qu'il utilise pour restituer l'ensemble des nuances de couleur. Notre oeil et cerveau sachant souvent la couleur attendue, font des corrections qu'aucune électronique est capable de réussir systématiquement de façon suffisamment fiable sur l'ensemble de l'image.

Il en résulte que non seulement la correction automatique de l'appareil ou le choix du mode de prise de vue doivent être astucieux, mais la plupart du temps il faudra corriger ultérieurement manuellement la balance des blancs des photos qu'on veut garder fidèles à ce qu'on a vu.

Sans oublier de calibrer l'écran ou autre média de visualisation, avec une sonde ou un profil colorimétrique adéquat, de façon à ce que cette visualisation soit à la hauteur de tout le mal qu'on s'est donné pour faire la photo. Or bien souvent les gens ne se donnent pas cette peine, et là encore c'est l'oeil du spectateur cobaye qui doit faire le taffe ^^


photo de l'auteur Shane
Shane
Femme de 22 ans
Aix en Provence

Merci pour vos réponses.

En ce qui concerne les photos je prends surtout ce qui m'inspire dans un milieu urbain, aussi le street art.

En faisant de l'urbex je me suis régalée à prendre de vieilles carcasses de voiture.

Le passé enfaite c'est ça qui m'attire.

Pour le cadrage je m'aide de la grille 3x3... x: J'enlève l'HDR par contre !


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Une photo peut être recoupée, recadrée ultérieurement, par contre on ne peut plus ajouter ce qu'on a coupé ou omis en cadrant trop serré.

La règle des 2/3-1/3 n'est pas universelle, elle équilibre une photo si on a pas d'intention plus précise. Style 2/3 de sol et 1/3 de ciel si l'essentiel se passe au sol, ou l'inverse si l'essentiel se passe dans le ciel. Cela fait des photos sages, mais on a pas toujours envie ni intéret à être sage. Par exemple si une surface réfléchit un paysage ou un objet, on peut avoir intéret à centrer l'image sur le plan de symétrie 1/2-1/2, ou encore s'intéresser essentiellement voire exclusivement à l'image réfléchie.

Personnellement je me contente rarement de zoomer sur tout ou partie du sujet principal, je l'enrichis de tout ou partie de son environnement, de façon à raconter une histoire, orienter le regard ou fermer un coté de l'image, ou tout simplement ajouter du beau. Et pour ne pas risquer de perdre de vue le sujet principal, je vois mais ne regarde pas vraiment les bords de l'image que je cadre, sauf si il y a une horreur à éliminer coute que coute ^^

Pour moi le cadrage ne doit pas prendre plus d'une seconde ou fraction de seconde, sinon on risque de perdre la posture qui a fait l'intéret du sujet principal.

La grille c'est donc plutot au début.

Par contre dès qu'on fait les sujets marins, si on a un hotizon, ou un sujet d'architecture, il peut valoir la peine d'afficher le niveau horizontal s'il existe sur l'appareil.

L'HDR facilite l'équilibrage de l'exposition des images à forte dynamique de lumière. Cela peut améliorer la lisibilité de l'image, mais garder un fort contraste peut aussi être recherché notamment en lumiêre rasante, et puis c'est se compliquer la vie si on mitraille ^^


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit