Je suis un peu beaucoup perdu, j'ai besoin d'aide s'il vous plaît

photo de l'auteur galagger
Galagger
Homme de 20 ans
Rennes
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous,

Alors voilà, je viens ici pour avoir un peu d’aide car je suis complètement paumé.

Pour vous situer un peu le truc, je me cherche encore mais je pense quand même être gay (je me cherche, parce que je n’ai jamais eu d’aventure avec aucun des deux sexes, je veux donc être « sûr »).

Ça fait donc à peu près un an que je me suis découvert, grâce à un pote (un ami d’enfance). C’était lors d’une soirée et il m’a parlé (selon ses mots) de « sexe et amour entre hommes ». Moi je ne connaissais pas car chez moi on parle pas de ça (que ce soit homme ou femme), et pour être franc, vu qu’avant je pensais être hétéro, je ne m’étais penché sur le sujet non plus.

J’ai de plus en plus repensé à ce qu’il avait dit et fait aux autres soirées (il me faisait de câlins et avait même essayé plusieurs fois de m’embrasser, pour « déconner » mais moi je le repoussais parce que je ne m’étais encore pas assumé). Je me suis mis à y penser tout le temps. Le fait qu’il dise ça m’a étonné, parce qu’il est soi-disant hétéro.

Je m’explique : Il a eu une petite amie pendant 2/3 ans, puis ils se sont séparés. Ensuite, il en a retrouvé une, mais il m’avait déjà parlé de ce que deux hommes pouvaient faires ensembles. Quand nous étions tous entre potes et qu’elle était là, il ne la calculait presque pas et avait des attentions envers moi qu’il aurait dû porter vers sa copine ^^. Il l’a largué 2/3 semaines après et s’est beaucoup rapproché de moi (je trouve).

Ensuite, l’été dernier j’ai eu un gros accident de voiture dans lequel j’aurais dû rester… Une fois revenus chez moi, indemne, j’ai commencé à faire une dépression avec le contre-coup, mais aussi parce que je ne savais plus qui j’étais. Et c’est là qu’il s’est encore plus rapproché de moi. On était toujours ensemble, tous les jours, et tous les soirs aussi parce qu’on sortait beaucoup et vu qu’on buvait on appelait qu’une maman sur deux, un soir deux, donc on dormait dans le même lit. Et ça ne le dérangeait pas du tout.

Au bout d’un moment, la fin de l’été approchant, je me suis dit que ça ne pouvait plus continuer, il fallait que je lui dise, que je l’aimais. Je lui ai dit et il m’a juste répondu : « j’aime encore mon ex » et je n’ai pas écouté la suite tellement énervé et effondré (ça faisait presque un an qu’il n’était plus avec).

Et je suis repartis faire mes études comme ça. J’ai plusieurs fois tenté de lui parler sérieusement, mais rien y fait, il trouve des vieilles disquettes, ou quand on se voit (quand même souvent) il trouve des sujets de conversations différents de là ou je veux l’emmener pour en parler.

Parce que oui, je suis sûr qu’il est gay. Une fois en revenant de boîte, je conduisais (donc sobre) et en rentrant dans la maison, je me suis aperçu qu’il ne m’avait pas suivi. Je suis donc retourné dans le hangar et là, je l’ai entendu frapper mes vitres de voiture à les casser et dire « je suis gay » plusieurs fois. Je n’avais pas relevé.

Il y a trois semaines, je fêtais mes 20 ans. Il est venu mais est reparti 2/3 heures après parce qu’il a préféré se barrer en teuf… C’est de là que je lui dis que je ne comprends pas etc… et qu’à chaque fois il me dit qu’il préfère ne pas en parler maintenant (parce que lui aussi, selon ma sœur, il a des trucs à me dire) etc… Du coup, c’est moi qui lui dis que je viens chez lui parler, mais il trouve à chaque fois de vieilles disquettes.

Et pour couronner le tout, depuis qu’il va en teuf il se drogue et prend de la cocaïne - -‘ Moi je pense que c’est parce qu’il ne s’assume pas et qu’il a beaucoup de mal avec ça. Depuis que je le sais (et ça ce voit), je fais tout mon possible pour lui, pour qu’il arrête et s’en sorte, et qu’il dise à moi ou à quelqu’un d’autre se qu’il a sur le cœur. Parce que je suis tombé amoureux de lui et ça me fais mal de le voir comme ça. C’est comme s’il était face à moi, mais qu’il tournait la tête pour regarder derrière lui.

Alors voilà, vous savez tous, j’aurais besoin d’avoir des avais ou des expériences similaires à la mienne… fin bref, un peu d’aide quoi ;) merci pour tous !!



photo de l'auteur Fuong
Fuong
Homme de 41 ans
Bordeaux

A te lire, j'ai la même analyse que toi et je voudrais faire la même chose : le sortir de sa spirale infernale, lui dire ce que j'éprouve pour lui. Je n'ai qu'une arme pour ça, le texte, je lui écrirais (email très probablement, peut-être une lettre mais je n'aimerais pas que cette lettre tombe dans les mains de qq'un d'autre). L'avantage du texte, c'est que tu y mets ce que tu veux, moins paralysé par la timidité que dans la réalité. En plus, la lecture peut être interrompue (par la colère) mais il peut revenir dessus. Mais faut manier ça avec adresse justement parce que c'est efficace.


photo de l'auteur galagger
Galagger
Homme de 20 ans
Rennes

Merci de ton conseil!

Alors je lui ai écrit, ça fait d'ailleurs un moment, mais je n'arrive pas à lui donner en main propre... Car j'en ai discuté avec une amie et elle a fait la même que ce que tu m'as conseillé. Elle m'a également conseillée de lui faire lire et de rester avec lui pour voir les réactions qu'il pourrait avoir, et ensuite que nous puissions en parler .

Le petit soucis, c'est qu'il me fuit. Je suis intimement persuadé qu'il fuit la discution que nous devons avoir...

Sinon, je vais essayer ce week et te redonne des news! Merci encore

PS: un soir il m'avait envoyé un sms en me disant qu'il fallait qu'il me parle.


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit