logo BeTolerant.fr Applications et site de rencontres LGBT
avatar célibataire connecté
 Invité

call me by your name...je suis seul?...

photo de l'auteur Viliaman

Viliaman
Homme de 36 ans
Lyon
star_half

salut... hier j'ai été invité voir ce famous film que tout le monde parle... je veux savoir si je suis seul à trouver le film un peu à la manière de notre société d'aujourd'hui ...?

un scénario ou la passion fait guider deux personnes à faire l'amour... se rencontrer... se charmer... le mec âgée j'ai trouvé complètement d'une immaturité emocienelle, au meme niveau comme le jeune de 17 ans... une fois passion consommé et flambé le désir..; hop la réalité toute autre où on a pas du tout pris en compte des relations envers l'autre... sa force ... sa fragilité... j'ai trouve des personnages très ciblé EGO, moi moi moi et après moi le déluge...

bon pour ne pas faire que la balance négative... je vous partage un film qui m'a vraiment charmé par son contenu... https://www.youtube.com/watch?v=I-UxPTxPVdM


photo de l'auteur faith141

Faith141
Homme de 43 ans
paris
star

Salut, j'ai trouvé le film très moyen. La seul scène qui me laisse un bon souvenir est le discour du père à son fils à la fin du film. Et la scène genre américain pie ????

photo de l'auteur Viliaman

Viliaman
Homme de 36 ans
Lyon
star_half

j'ai eu la meme impression que toi... la scène américain pie... n'importe quoi... bon je sais que des ados sont testeur de tout... amis aux urgence raconte que parfois il trouve la bite coincé à des endroit , objets improbable..

j'ai lu quelques part... que des scène d'amour, de priére ou de la mort sont tellement exposé à la tv que c'est devenu une généralité... tout deviens banale... au départ ça faisait partie de rituel sacré où des événements ont pris tout leur sens... bref ce fut un autre époque...

photo de l'auteur afk3813

Afk3813
Homme de 29 ans
chanas 38550
star_half

Je crois comprendre le parallèle avec la société actuelle. Mais je pense qu'il ne faut pas oublier le contexte de l'époque à laquelle se passe le film. Même si les parents sont très tolérants, et que le sida et compagnie ne viennent pas entacher le tableau. Je pense qu'il ne faut pas oublier que beaucoup vivent et vivaient cachés. Il ne faut pas non plus oublier que le deal de départ c'est "je suis là X mois et après je me barre". Derrière la magie du désir il y a aussi dureté de la réalité.

En fait, d'une certaine façon, pour répondre à la question il faudrait presque connaitre la sexualité des personnage. La dessus, les gens sont souvent en désaccord. Je pense qu'il faut voir le film comme une très belle romance (pas forcément gay), un peu courte, mais intense et sincère.

photo de l'auteur Lindos

Lindos
Homme de 35 ans
Lyon
starstarstarstarstar
 41 remerciements

On en avait parlé sur beto et les avis étaient plus nuancés, notamment le mien : https://betolerant.fr/forum/11938/call-me-by-your-name

Personnellement j'adore ces non dits en filigrane, que je préfère à des scènes explicites rythmées pour le spectacle.

Je trouve intéressant que ce scénario fourmille d'allusions déguisées à l'homosexualité, qui était la façon implicite de draguer à l'époque. En particulier les nombreuses allusions à la l'homo-sensualité masculine de l'antiquité (Praxitèle, Hadrien, Antinous, etc), que finalement ce scénario va reproduire jusqu'à la dernière minute dans sa fatalité. Ces archéologues, et même le jeune Eliot qui est suffisamment cultivé à défaut d'être expérimenté, utilisent ce registre pour faire allusion à la beauté du masculin, aux désirs et sentiments ambigus.

Ce n'est bien sur pas le seul registre. On est loin de l'homosexualité assumée, profils explicites des sites de rencontre, et demandes cash de relation souvent immédiate, et c'est en grande partie le sujet du film ^^

Il y a aussi un coté moraliste sur la façon d'élever les enfants, mais c'est de la bonne morale digestible qui compense le coté (homo)sexualité initiatique qui donne de nos jours des boutons. Au total le film a été digéré et c'est en soit une performance du scénario. Je pense même qu'en France devenue très moraliste on aurait des difficultés à produire les films homo-érotiques actuellement produits à l'étranger qui touchent à la jeunesse.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit