On va essayer de faire court

photo de l'auteur nevermind
Nevermind
Femme de 27 ans
Nantes

5 remerciements
Bienvenue ! J'espère que le site te permettra de faire de jolies rencontres où que tu sois ;)


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour et bienvenue,
Je te souhaite d'agréables et prolifiques échanges 😉

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour à tous,
Ca y est je me lance je me présente, je veux faire court mais je sens que ce ne sera pas le cas 😋 😋
Au commencement, il y avait moi. Né à Brest, pointe de Bretagne, mes 20 premières années ont passé au grès de la fougue de l'océan, d'une pluie quasi-quotidienne et des orages de mer. Poussé par des parents qui voyaient en moi le fils prodige qui devait poursuivre ses études alors que mes deux ainés avaient lâchement abandonné le combat après le BAC, je me suis lancé plus ou moins au hasard dans la compta et j'y étais mal. Je ne suis pas du monde des costards. Ca se manifestait notamment durant les soirées entre pote où, l'alcool aidant, je devenais sanguin non contre eux, mais contre tout autre qu'on pouvait croiser dès lors qu'apparaissait le moindre mouvement déplacé, même innocent, mais que je considérais moi-même et parfois seul comme déplacé.

Mal dans ma vie, j'ai passé les concours de la fonction publique, j'ai eu la chance d'être reçu et à tout juste 20 ans, j'ai lâché potes et famille pour m'exiler vers la méditerranée. Première escale: Béziers, dans l'Hérault à 70km de Montpellier et à une bonne quinzane de Valras Plage. J'ai ai vécu 4 ans. Je considère ces 4 années comme les meilleurs de ma vie.
J'y ai fréquenté une fille qui s'est bien foutue de moi, mais en même temps je n'étais pas tout à fait franc non-plus avec elle puisque cette relation était prétexte plus ou moins conscient pour moi de faire taire des ragots quant à une homosexualité que je n'assumais pas.
L'évolution professionnelle me poussant à bouger, j'ai opté pour Hyères, à 20km de Toulon, toujours les pieds baignant dans la Méditerranée. Au bout de la première année, je me suis dit que c'en était trop, que je n'allais pas vivre reclu jusqu'à mes 50 ans, ou fonder une famille en faisant comme si... Alors je me suis inscrit sur les sites de rencontre homo. J'y ai rencontré mon ex, le premier le seul. Seulement il vivait à Strasbourg, alors il venait me retrouver lors de mes congés, son emploi du temps étant plus modulable car auto-entrepreneur. J'ai immédiatement fait mon coming out à tous mes potes et à la famille, sans incident majeur. Il a été parfaitement intégré dans ma famille, j'ai été parfaitement intégré dans la sienne.
Au bout d'un an de couple la distance trop pesante, j'ai lancé des démarches professionnels pour changer de spécialité et ainsi provoquer une mutation. Je visais de fait l'Alsace étant donné que de mon côté j'étais largement émancipé et que lui, d'origine italienne, avait un sens aigu de la famille. Bref j'ai fait au mieux pour me rapprocher de la belle-famille pour qu'on puisse enfin aménager ensemble. Helas, je n'ai rien eu de mieux que la Lorraine. Donc au bout des démarches, on s'est installé ensemble en Lorraine après déjà deux ans de couple et nous nous sommes immédiatement pacsés. Je voyais grand, j'avais beaucoup d'espoir même si on avait déjà traversé quelques déboires et qu'il m'avait fallu accepter beaucoup de choses.
On a ainsi vécu un an sous le même toit en Lorraine et là tout s'est gâté. De son côté il avait dû lâcher son porte-feuille client d'Alsace et ne parvenait pas à en faire un nouveau dans une région morte. De mon côté, ma nouvelle spécialisation ne me convenait pas du tout et le travail m'oppressait, m'obsédait, même en vacances je frôlais la crise d'angoisse en pensant aux dossiers qui m'attendaient sur le bureau. J'ai lancé les démarches pour me barrer, changer d'administration et me rapprocher plus encore de l'Alsace mais c'est dans cette période de difficultés que lui a fait le choix de partir. Choix que j'ai accepté, nous n'étions que deux fantômes cohabitants, nous n'étions que les ombres de nous même et chacun dans ses soucis ne pouvait épauler l'autre. Bref. Je l'ai remercié de ce départ dont je n'aurais pas eu le courage de l'initiative et seul j'ai pu réaliser tout ce que j'avais dû accepter et j'ai alors poussé un énorme soupir de soulagement.
Soit un total de 3 ans de couple.

Aujourd'hui je continue mes démarches de reconversion avec acharnement, visant notamment un retour vers la méditerranée, j'ai dû de fait décliner entre-temps des réponses positives à mes candidatures en Alsace puisqu'évidemment je n'y ai aucun intérêt personnel et que seul je m'y sentirais tout aussi perdu qu'en Lorraine.
Sentimentalement la rupture datant d'environ deux mois, je préfère laisser couler l'eau sous les ponts, ma priorité actuelle est de retrouver un taff où je prends mon pieds comme ce fût le cas durant mes 7 premières années d'exercice. Le reste viendra tout seul quand je serai moi-même épanoui dans un lieu, un cadre, et un taff qui me donnent le smile.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Nevermind
Bienvenue ! J espère que le site te permettra de faire de jolies rencontres où que tu sois ;)




Merci à toi!????

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci!

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit