Ambivalences

Auteur : RLLTP
RLLTP - 18 ans
De Chalon
  il y a 4 mois


Bonjour,

Il faut savoir qu'être une homme ou être une femme, si on enlève les clichés que la société pose là-dessus, ça ne veut plus rien dire. Au final, le genre est une invention sociale.
Essaie de te baser sur le fait que tu es un être humain, et que tu as le droit d'être toi. Tu n'es pas obligée d'être ce qu'ils veulent que tu sois. Tu es libre d'être toi, tant que tu ne fais pas de mal aux autres.
La nature est fait d'équilibre, ce pourquoi tout est circulaire, cycle et ternaire. Il y a d'ailleurs trois sexes : femelle, mâle, intersexe.
Reste-toi même, et comme le disait si bien le philosophe Nietzsche : "Deviens ce que tu es."
Si tu te sens bien avec ta sensibilité, ton rapport au corps, etc... Alors soit comme ça. Pour ce qui est de ton physique, si quelque chose te déplait, que tu en es totalement sûr (mais je crois que s'il s'agit de changer de sexe il faut passer par un médecin pour confirmer), il existe, suivant les changements que tu souhaites, des possibilités : sport, opérations, alimentation différente (je ne cible pas que le changement de sexe).

Personne n'a le droit de te dire comment tu dois être. Si quelqu'un ce le permet, c'est que cette personne ne mérite pas d'être avec quelqu'un qui s'assume et ne se cache pas derrière des clichés, car bien que certains correspondent naturellement à ces clichés, d'autres les jouent "pour pouvoir plaire".

Je suis totalement à l'aise avec mon corps, alors sur ce plan, je ne saurais comprendre avec exactitude, mais j'entends bien le problème, en revanche. J'ai connu d'autres personnes dans ce cas.
Pour ce qui est de ne pas correspondre aux clichés sociétaux, je comprends totalement. Pour sortir du standard imposé par on ne sait qui on ne sait où assez souvent, j'en ai pris dans les dents. MAIS, en laissant de côtés les personnes manquant d'ouverte d'esprit et quelque peu de jugeote, j'ai rencontré des personnes qui acceptent tout à fait que je me sente bien d'une manière plutôt que d'une autre.
Ainsi, je suis loin du cliché féminin communément partagé (merci les pubs et le porno). Cela ne m'empêche pas d'être heureuse.
Pour m'être reniée et avoir essayé de correspondre à leurs clichés chéris pour leur faire plaisir, je peux affirmer que l'on est plus heureux en étant soi-même.

Désolée pour cette réponse quelque peu virulente, mais que des gens que l'on ne connait ni de la pluie ni du soleil se permettent de venir nous dire qui être, qui nous sommes, etc... Cela à tendance à sérieusement m'agacer.

Je finirai ce message avec les mêmes mots de conclusion que Jayden Wale dans ses vidéos : "Stay strong, Stay beautiful, Stay Strong."

Auteur : FrenchAzazel
FrenchAzazel - 19 ans
De Orléans
  il y a 4 mois


bonjour

effectivement (petit coup de gueule pour commencer) c'est énervant, pour e pas dire révoltant, d'entendre parler de ces p**** de préjugés et d'étiquettes sur les sexes et les genres. Ils relevent d'une désinformation de la société, ce qui n'est pas étonnant vu que tout le monde se comporte comme des moutons et écoutent les média comme si c'était un dieu omniscient porteur de la vérité qui leur parle...
Pardon, mais en quoi avoir une bosse entre les jambes (parce que d'un point de vue extérieur c'est ce que c'est) nous oblige a aimer le foot, la baston, le sexe, etre macho, froid et a se comporter j'ai envie de dire comme le mec rempli de testostérone ? Absolument rien effectivement ! Pour moi le sexe et le genre sont dépassés dans leur définition actuelle. Un mec a le droit d'aimer la couture, les one direction ou justin bieber ou je ne sais quoi d'autre, l'art, la danse... Il a le droit d'etre sensible, de pleurer, de ressentir... Il a le droit d'aimer les mecs, les filles ou meme rien du tout. Il a le droit de s'habiller avec des robes, des habits roses ou n'importe quoi d'autre.
Ce genre de cases que la société nous impose, ces étiquettes qu'on nous colle sans arret au frond entrainent des suicides, des refoulements, des dépressions, meme des guerres dans certains pays ! Mais a quoi elles servent ? Sur quoi elles se basent ? Rien ! Scientifiquement elles ne valent rien et philosophiquement non plus ! On est ce qu'on est, que les autres le veuillent ou non, on aime ce que l'on veux et on fait ce que l'on veux. L'essentiel c'est d'etre soit meme et d'etre heureux comme ca
Pour ce qui est des remarques et des moqueries, ces gens ne méritent pas qu'on les écoutes et qu'on les considèrent. Ils ne méritent aucunement notre attention. L'ignorence est le meilleur des mépris comme on dit
Alors j'ai juste envie de dire que vous faites ce que vous voulez, personne n'a le droit de juger sur des critères totalement arbitraire. Vous etes qui vous etes et vous vous foutez des opinions des autres. Vous n'etes pas le seul dans ce cas, loin de la
Je vais finir vite fait en etant cru et honnete. Personnellement je n'aime pas le foot, ni aucun sport de combat (a part les arts martiaux que je considere comme une forme de danse), j'aime l'art, la danse (meme si je sais pas danser, regarder une chorégraphie de danse contemporaine peut me faire pleurer), j'écoute des musiques "de fille", j'aime parfois faire l'amour comme une fille, dautre fois comme un mec, d'autre fois pas du tout, parfois je me sens femme, parfois mec et parfois aucun des deux. Est ce que ca fait de moi une fille ou un extraterrestre ou un con ou un malade mental ou je ne sais quoi d'autre ? Non. Ca fait simplement la personne que je suis. Ca devrait etre pareil pour tout le monde, et c'est pareil pour vous.
Alors restez qui vous etes, ignorez les ignorants, ils ne méritent pas votre attention et soyez heureux de ce que vous etes parce que ce qui est important c'est que vous etes vous meme

Sur ce, courage et merci d'avoir eu le courage de nous partager votre témoignage

 5 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : FrenchAzazel
FrenchAzazel - 19 ans
De Orléans
  il y a 4 mois


evidemment qu'il n'est pas question de transition ou quoi que ce soit de ce genre. Je pense que vous n'en avez pas besoin puisque vous n'etes pas une fille mais juste une personne, un homme qui a une "poitrine", qui a des gouts et un comportement social qui diverge... Pour autant cela ne fait pas de vous un etre malade qui a besoin d'etre interné ou un psychopathe ou un extraterrestre. Effectivement cette bosse que nous avons entre les jambes, cet appendice que la nature nous a collé et imposé nous colle un role et des caractéristiques qu'on ne veux pas forcement tous porter. Je comprend le dégout qu'il peut occasionner, moi meme ai voulu l'enlever pendant une phase de déprime ou le role social et les critères qu'on m'imposais commencais sérieusement a me peser. Mais j'ai compris que je peux garder cet appendice et continuer a m'en servir sans porter le poids de tout ce qu'il impose en étant moi meme, et aujourd'hui je ne ressent ni le besoin ni l'envie de l'enlever. Et j'emm**** les gens qui pensent que je n'en suis pas digne ou qui me croient malade ou bizarre.
J'ai conscience que nous avons grandis dans deux époques différentes. J'aurais été né a votre époque (bien que vous ne soyez pas si vieux), j'aurais été interné ou envoyé chez les psy, conscidéré par l'état comme un malade mental parce que j'aime les mecs et que de temps en temps j'aime le faire comme une fille et que parfois j'ai besoin d'etre protégé comme une fille. Effectivement le monde évolue de jours en jours mais peut etre pas assez vite ni comme on le voudrait, ca permet de vivre mieux mais pas parfaitement... La preuve, ce site existe, la lgbt continue de se battre, nous nous regroupons encore sous les couleurs de l'arc en ciel et les préjugés, insultes et regards de travers continuent de fuser. On le voit bien, si notre société était parfaite et sans ses étiquettes a la c** on ne serait pas la a en débattre et votre sujet n'aurait jamais été créé puisque vous auriez pu etre vous meme sans inquietude ni critiques. Mais bon le monde est comme ca et peut etre qu'il ne changera jamais, faut pas etre trop reveur....
En tout cas je vous souhaite toujours du courage, de laisser parler et de continuer a vivre malgres tout

 5 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : RLLTP
RLLTP - 18 ans
De Chalon
  il y a 4 mois


Peut-être que pour le côté lesbien, effectivement, je suis libre de part l'avancée des causes LGBT (quoi que libre, à voir) mais il est bien des points qui pourraient tout au tant me bloquer car non admis par la société. :)

Dis-toi bien qu'il existera toujours des imbéciles, et en quantité, mais qu'il existe aussi des personnes capables de t'accepter comme tu es.
Personnellement, je ne vois pas le soucis.
Auteur : FrenchAzazel
FrenchAzazel - 19 ans
De Orléans
  il y a 4 mois


effectivement, le chemin est encore long... De la a dire que parce qu'on est jeune on a une plus grande liberté c'est pas forcément vrai. Dans le monde du travail, certain métier il vaut mieux se cacher. Perso je vis en ville mais dans beaucoup de quartier j'ai peur de me balader juste parce que je porte un t shirt rose légerement moulant. Pour ma sexualité mes parents ont peur et me demandent de me cacher. Et l'entourage sans arret nous rappelle la norme sans le faire expres par des questions annodines du genre "alors avec les filles?", "elle est mignonne elle" et d'autres encore. Quant au genre... Quelle grande question philosophique et scientifique qui n'a pas fini de lancer des débats interminable et sans réponse. Je me retrouve assez bien dans votre portrait, non pas qu'il me concerne mais que pour certaines raisons je peux le comprendre. Biologiquement on me conscidère comme un homme cis, moi je ne supporte pas cette définition. Il arrive parfois que comme vous je me sente plus fille dans mon esprit, ou plus garcon. J'ai meme trois prénoms : mon prénom administratif que j'utilise dans la vie de tout les jours, un prénom sans genre et un prénom fille. Dans la vie courante je répond aux trois, je peux utiliser les trois. D'ailleurs quand je me sens fille j'aime utiliser mon prénom fille. Mais tout cela je l'ai déja dit. Est ce que cela fait de moi une personne annormale ? Bien sur que non, seulement la société essaye de me prouver que si. Je ne peux pas etre moi meme tout le temps notamment dans mes "phases" féminines parce que sinon on va m'envoyer chez le psy et tenter de me coller des etiquettes qui ne me correspondent pas.
Ce sujet pourrait encore etre abordé pendant des heures parce qu'il met en lumière tout le paradoxe de notre société comme vous dites. Les gens se disent tolérant et ouvert mais des qu'ils croisent quelqu'un qui ne correspond pas a leurs standards ils savent bien le faire remarquer. Ils disent que la société est moderne mais cette société utilise toujours les normes, clichés et etiquettes du moyen age. La république se dit laique et égalitaire mais elle oublie que ces étiquettes, clichés et normes qu'elle utilise presque inconsciemment datent du moyen age et meme d'avant et ont été fixés par les religions et l'élite (noblesse et clergé). Voila aujourd'hui ou est le problème... Quelque soit les générations et meme si d'immenses progrets ont été fait

En tout cas dites vous que moi je ne vois pas de problème avec votre personne. Vous n'etes pas malade ni anormal, ou alors sinon c'est l'espèce humaine entière qui est malade. Et que bien au dela d'une fraicheur d'esprit ou du fait que je soit moi meme un ovni, j'accepte tout et tout le monde, sans distinction, car ce qui fait la richesse et la beauté du monde c'est cette infinité de couleur et de nuance comme les couleurs de l'arc en ciel fait sa beauté et sa richesse. Et nous vivons de cela, peut etre un jour les gens finirons par le comprendre

 5 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.



Pour participer à [ Ambivalences ] il faut être obligatoirement inscrit