Des poètes en herbe ? - Page : 2


Tat13
Tat13 - 22 ans
De Besançon
  il y a 9 jours


Salut tout le monde,
on s'amuse bien par ici, je me plais à lire les créations d'autres personnes =)

allez j'en balance un (un seul, c'est trop le bordel ds mes carnets sinon) !

Debout sous les étincelles

Une pluie d’étoiles filantes, ce sont les cris de nos frères
Leurs larmes, leur sang versé qui coule encore
Formant des sillons d’encre et de mots, il y a dans l’air
Comme un parfum de révolution, d’envie de vivre contre la mort

Ce sont les poètes, les enfants de Rimbaud,
Les loups hurlant à la nuit, le poing levé bien haut
Leur inspiration est poèmes, leur respiration écriture
Que cette respiration explosive marque au fer la littérature !

Assoiffés, dans ce feu brulant qui leur dévore l’âme
Ils naviguent sur ces océans et leurs paroles debout affleurent
Ces insurgés luttent dans cette tempête, y jettent à corps perdus leurs lames
Leurs langues se délient alors et ravivent les étincelles dans nos cœurs

Au sein de cette frénésie folle, tour à tour incompris ou déçus
Ils s’arrachent leurs émotions avec violence pour se mettre à nus
Devant la page blanche, horrifiés, ils s’exclament
Quel maelstrom de pensées, c’est la muse inspiration qu’ils réclament

Funambules entre les étoiles, ils s’accrochent à tout espoir,
Vagabonds en campagne dans les rues, ils battent le pavé
Rougeoyant dans ce brasier, ils vaincront les idées noires
L’immensité du ciel pour rêver, rien ne saurait les arrêter.

Pas de concret dans cette ville de béton où ils déambulent
Leur femme de lettres et de mots au bras en plein conciliabule
Drapeaux en pagaille et cheveux au vent, profitant de cette échappée urbaine
Un feu d’artifice soudain éclate, ils s’extasient devant cette aubaine

Autant le dire, le crier, le scander haut et fort
Leurs horizons brulent car tout n’est que passion, tout n’est que poèmes
Ce n’est qu’avec la plume sur le papier que vibrent leurs corps
Transe en danse leur vie, c’est bien cela qu’ils aiment !


Tatiana

Arkay
Arkay - 26 ans
De Lyon
  il y a 4 jours


À mon tour ^^


Scène érotique I



Elle se penche vers l’avant
En rabattant ses longs cheveux
Derrière l’oreille

Pour embrasser une autre fille
Assise sur le bord du lit
Le cœur battant

Premier baiser entre copines
Les corps en tremblent un moment
Les joues s’embrasent

Le silence est insupportable
Regards gênés parfois se croisent
Puis les sourires



Pour participer à [ Des poètes en herbe ? - Page : 2 ] il faut être obligatoirement inscrit