Bisexuelle ou Lesbienne ? Blocage avec les hommes

photo de l'auteur desiles54
Desiles54
Femme de 42 ans
Audun-le-Roman

33 remerciements
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour
Si tu n'as aucune attirance physique pour les hommes, c'est que tu est lesbienne, pas besoin d'aller chercher plus loin.

Il y a cependant cette phrase qui me plaît pas des masses :
"J’ai toujours eu un blocage avec les hommes, et depuis de nombreuses années.
Pourtant, je n’ai pas vécu de traumatisme liés"

Tu penses que les lesbiennes ou bi, sont attiré par les femmes suite à un traumatisme? 🤔


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut,

Je ne pense pas non 🤔
Par exemple, un homme initialement gay/bi ne devient pas hétéro à la suite d'une mauvaise expérience avec un homme, donc pourquoi l'inverse? Notre orientation sexuelle fait partie de nous donc, je ne pense vraiment pas qu'elle soit en lien avec des facteurs extérieurs.
À la limite une mauvaise expérience avec un homme pourrait peut être aider une femme à réaliser qu'en fin de compte, elle n'aime pas les hommes. Mais il est clair que dans ce cas de figure, ladite expérience est davantage un élément déclencheur qu'une motivation.

Après, personnellement je sais que bien avant qu'il m'arrive un certain événement assez traumatisant avec la gente masculine, j'avais déjà eu des pensées "troubles" envers des femmes.

photo de l'auteur Bougy
Bougy
Femme de 19 ans
Val D'Oise

3 remerciements
Salut !
D'après moi la sexualité comme l'attirance est quelque chose de naturel, donc on peut peut-être l'attribuer à une forme "d'instinct". Nous aimons car c'est ce que nous pensons... Si nous vivons une mauvaise expérience avec quelqu'un, homme, femme ou même juste un animal c'est normal que revoir le même genre d'individu est stressant ou effrayant ! Par exemple je connais une fille qui est effrayée par les chats ... mon chat est très mignon et tout mais elle en était quant même effrayée. Mais il faut savoir qu'avec le temps ou avec de nouvelles expériences nos approches peuvent diverger !
Donc d'après moi la sexualité ne se forge pas avec les expériences c'est naturel, seules les expériences peuvent faire douter notre cerveau, nous dire de faire attention en quelques sorte, mais le cœur lui sait il faut juste essayer de faire le tri et voir se qui est juste, à savoir que s'enfermer dans la peur c'est réellement se renfermer.

Voilà ma petite hypothèse/explication ;)

photo de l'auteur miichio
Miichio
Femme de 26 ans
nantes
Bonsoir,
Franchement je pense que pour la majorité des profils ce n'est pas le cas, mais il y a toujours des exceptions. Il peut être dangereux de faire des généralisations, chaque personne est unique, construites par des expériences particulières. Le sujet de discussion peut devenir assez compliqué si on part dans l'analyse des détails ;)
Je pense que le vrai problème réside dans le fait que la sexualité est scrutée dans nos sociétés. Il est impératif de rentrer dans une case, d'appartenir à une catégorie! Cette pression nous amène à nous poser des questions qui dont la réponse n'est peut être pas essentiel à notre bien être...
Voilà voilà...
Je vous souhaite une bonne soirée :)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit