Questionnements existentiels.

Amour et intimité


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Questionnements existentiels.

Bonjour !
Je sais pas trop comment formuler ce message, je suis un peu perdue mais voilà.
J’ai toujours su que j’étais bisexuelle, depuis le collège je suis aussi attirée par les filles que par les mecs. Ça, ce n’est pas nouveau.
J’ai eu deux relations avec deux garçons depuis, de trois ou quatre mois chacune. J’ai eu une relation courte, mais pour moi c’était sans plus. Je comprenais pas pourquoi on en faisait tout un plat, vraiment. C’était bien, pas extraordinaire non plus.
J’ai une tendance à avoir des relations platoniques (l’une a duré presque quatre ans). Après, j’ai eu énormément du harcèlement violent avec des garçons cisgenres de mon âge. L’an dernier, j’ai subis du harcèlement sexuel par un camarade de classe. Je me demande si mon blocage vient de là, ou d’ailleurs, le sexe ne m’attire pas, pas vraiment. Si je suis amoureuse de quelqu’un, ça sera plus par rapport à sa façon d’être, de se comporter, ou il faut que j’aie une confiance en lui à cent pour cent.
À noter, je n’ai jamais eu de relations avec des filles. J’ai déjà été amoureuse une fois, mais ça n’est pas allé plus loin. Je me suis déjà sentie attirée par une fille, au même titre qu’un gars.?Là où je me questionne, c’est qu’à chaque fois, je n’arrive pas à m’imaginer dans l’intimité. Ça ne m’attire pas plus que ça. Les scènes de sexe dans les films, dans les livres et les séries, je n’en vois pas vraiment l’intérêt.
J’ai pris conscience de tout ça y’a quelques mois, je me demande si ce n’est juste pas lié au harcèlement. Je me suis questionnée à savoir si j’étais asexuelle, mais si je ne suis pas demisexuelle ?
J’arrête pas de me demander si il-y-a un truc qui « cloche ». Si ce que j’ai, c’est un gros blocage psychologique suite à ces problèmes de harcèlement (souvent à caractère sexuel, d’ailleurs) ou tout simplement de l’asexualité (demi-sexualité en l’occurence) ?
Désolée si c’est flou. Je ne sais pas vraiment comment expliquer ça.
Merci par avance ! :)
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Coucou !
Que ta non-envie de sexe actuelle résulte d'un blocage ou d'une nature profonde, doit-elle forcément se justifier ?
Après je pense que dans le cas d'un blocage on ressent une envie mais que c'est inhibé par tout un tas de craintes, ou encore c'est quelques chose qui dégoûte. Dans ton cas on dirait surtout de l'indifference non ?

Peut-être (si tu es demisexuelle -oh le joli mot !-) que l'intimité t'attirera uniquement avec une personne avec qui tu as crée des liens forts, et c'est pas parce qu'on sort 4 mois avec quelqu'un qu'on crée ces "liens forts" justement, car "être en couple" est une notion qui veut un peu tout et rien dire, sur les sentiments qu'il y a derrière.


Peut-être que le sexe ne t'interesse tout simplement pas quel que soit ton niveau de complicité avec l'autre personne etc, et c'est très comme comme ça aussi :)


Si ce qui te turlupine est de savoir si c'est "naturel" ou "issu d'un blocage", demande toi, envisage-tu une histoire complète et heureuse sans sexe ? Pas d'envie étouffée derrière d'autres émotions négatives plus importantes, pas le sentiment ou la peur de "passer à côté de" (vis-à-vis de toi-même, pas de la société qui prône qu'il "faut absolument") ? Dans ce cas ta non-envie de sexe est simplement ce qu'il y'a de mieux pour toi, là en ce moment, ou même dans ta vie en général.
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut Lulyana!
Je suis tombé sur ton petit questionnement existenciel par hasard et je pense pouvoir peut être pas t'apporter les réponses que tu cherches mais sans doute t'éclairer un peu.
J'ai vécu à peu près la même situation, disons qu'avant je me considéré comme hétéro, enfin j'esseyé de m'en persuader mais j'ai également toujours été attirée par des femmes. J'ai eu plusieurs relations avec des hommes et tout comme toi elles furent plutôt platonique, sexuellement parlant je ne prenais pas "mon pied" et cela ne m'attirais guère, comme tu l'a dis je m'intéressais plus à la personne pour ce qu'elle était mentalement ect.
Enfin venons en aux faits! Tout comme toi, et c'est pour ça que je pense pouvoir t'éclairer, j'ai ensuite eu quelques problèmes avec des hommes, qui ne relèvent pas du harcèlement mais qui n'en sont pas moins sérieux. Ne nous attardons pas! Tout ça pour dire qu'à la suite de ses évènements il est vraie que pour ma part j'ai eu un vraie blocage sexuellement parlant, déjà qu'avant ça ne m'intéréssais pas plus que ça, ensuite je ne m'imaginé plus du tout dans l'intimité avec qui que ce soit.
Contrairement à toi en revanche j'ai eu des rapports avec des femmes, je me suis dis que le problème venait peut être tout simplement de mon vécu avec les hommes. Bon en faite pas du tout parce que je n'étais pas plus intéréssée ou satisfaite avec une femme.
J'ai donc pensé la même chose que toi, peut être étais-ce tout simplement de l'asexualité. Cependant (attention rebondissement!!) un jour, j'ai simplement trouvé la bonne personne, quelqu'un à l'écoute, attentif, qui a su avec le temps me donner goût "au sexe". Il à suffit de trouver cette personne en qui j'ai pu avoir une total confiance.
Attention il est vraie que même aujourd'hui je peux me passer de sexe et me retrouver dans l'intimité ne m'attire pas toujours mais la différence et que je sais que tout dépend simplement de la personne, ce que tu ressent pour elle, ce qu'elle est, si elle prendra le temps qu'il faut pour te connaître, te montrer que l'amour se partage de différentes façon.
Enfin voilà j'espère que tu comprendras ce que je veux dire et que ça pourras t'aider un tant soit peu!
0


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit