L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous. N'oubliez pas de nous laisser un avis =)
BeTolerant application sur Google Playstore

Qu'est-ce qui vous fait préférer les hommes ?

Forum Gay


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Qu'est-ce qui vous fait préférer les hommes ?

Bonjour à tous ! 
Je me présente, je suis une jeune femme bi de 18 ans et assume ce statut depuis peu car il est devenu une évidence il y a quelques semaines :j'aime aussi les femmes.
Donc je comprends ce qui peut être attirant pour une femme chez une autre femme mais je me demandais ce qui fait que vous soyez attirés par les hommes, ce qui vous fait peur ou vous rebute chez les femmes, ce qui est différent (niveau sensations,caractère, façon de prendre du plaisir...) ? :) ma question est aucunement voyeuriste juste une simple curiosité :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Intéressant, ta question est adressée aux garçons pour les garçons c'est ça ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
salut,

je suis bien incapable de répondre à cette question, désolé. ^^
Je ne crois pas qu'il y ait de raisons purement conscientes, pas chez moi en tout cas...

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 46 ans
Lyon

105 remerciements
Qu'est ce qui me fait préférer les hommes ?

La question a de nombreux niveaux, mais je préfère y répondre de manière littérale et sibylline :

Je suis androphile, parce que le corps de l'homme est un si bel écrin à sa masculinité.

photo de l'auteur Lesdixgagas
Lesdixgagas
Femme de 26 ans
Paris

3 remerciements
Très bonne question franchement les mecs ça pue ça pique et ça pète jvois pas ce qu'il y'a d'attirant 
Bisous de moi! 

photo de l'auteur DocGrossman
DocGrossman
Homme de 27 ans
Lille

1 remerciement
C'est endogénétique et puis c'est marre. Faut pas chercher bien loin ^^

photo de l'auteur Tom49
Tom49
Homme de 36 ans
Angers
Allez demander ça à votre complexe hypothalamo-hypophysaire, il vous répondra avec plaisir du pourquoi du comment ;-)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Lesdixgagas : Très bonne question franchement les mecs ça pue ça pique et ça pète jvois pas ce qu'il y'a d'attirant  Bisous de moi! 


alors que les femmes ne pètent ni ne rotent jamais ? ^^


https://www.youtube.com/watch?v=uYQlhbV2yQ0

photo de l'auteur Silver
Silver
Homme de 20 ans
Nantes

3 remerciements
InSolidum et des fois elles piquent aussi :p


Pour répondre au sujet... Ben c'est une très bonne question, franchement j'en sais rien. Je pense que c'est notre attirance sexuelle pour les mecs qui veut ça, après à quoi est due cette attirance, ça on ne peut pas l'expliquer... ^^ A méditer, donc !

photo de l'auteur fatalitas
Fatalitas
Homme de 52 ans
montreuil

4 remerciements
salut j ai toujours été attiré par les mecs mais j aime aussi regarder une femme féminine j aime pas les femmes qui resseblent a des mecs j aime les mecs qui font mec et ceux éfféminé aussi te dire pourquoi.... je sais pas!! j admire les nogender pour leur courage aussi. quand je dis que j aime pas les femmes qui ressemblent a des mec ça veut pas dire que je leur manque de respect !

photo de l'auteur simonydidi
Simonydidi
Homme de 21 ans
Lagny sur marne

8 remerciements
j'aime leur odeur, je n'aime pas l'odeur des femmes, elle ne m'attire pas, j'aime bien aussi le fait de pouvoir me visualiser en eux

photo de l'auteur simonydidi
Simonydidi
Homme de 21 ans
Lagny sur marne

8 remerciements
j'aime leur odeur, je n'aime pas l'odeur des femmes, elle ne m'attire pas, j'aime bien aussi le fait de pouvoir me visualiser en eux, ça me rassure^^ 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonne question, et j'ya ai beaucoup réfléchi! Je pense pas qu'il y ait  pas de raison 'rationnelle' pour être attirer par le sexe tout court (masculin ou féminin). C'est un organe d'excrétion, c'est moche, poilu et ça pue! 
Même la théorie de l'évolution qui explique le désir du sexe opposé comme le  cadeau de la nature pour se reproduire et préserver la vie... cette théorie ne peut pas expliquer les désirs homosexuels ( de mon point de vue).
Il y a des idées qui disent qu'on est attiré par une 'énergie' masculine ou féminine avant d'être attiré par le corps, mais là on commence a entré dans la métaphysique.... A méditer!

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 46 ans
Lyon

105 remerciements
Citation de Alexandre314 : Bonne question, et j'ya ai beaucoup réfléchi! Je pense pas qu'il y ait  pas de raison 'rationnelle' pour être attirer par le sexe tout court (masculin ou féminin). C'est un organe d'excrétion, c'est moche, poilu et ça pue!  Même la théorie de l'évolution qui explique le désir du sexe opposé comme le  cadeau de la nature pour se reproduire et préserver la vie... cette théorie ne peut pas expliquer les désirs homosexuels ( de mon point de vue). Il y a des idées qui disent qu'on est attiré par une 'énergie' masculine ou féminine avant d'être attiré par le corps, mais là on commence a entré dans la métaphysique.... A méditer!


Au départ, pour des raisons psychologiques, il y a attirance pour l’archétype masculin, l’énergie, les qualités et la vitalité qui en émanent (*dans un référentiel collectif ou personnel) et ensuite seulement, il y a fixation du désir sexuel (ou pas) sur les caractéristiques physiques, dont l’appareil génital masculin. Le désir peut se fixer sur n'importe quel objet d’attention, c’est le mental qui oriente le désir.

Avec le temps, la fixation du désir s’imprègne dans le cerveau, notamment dans le complexe amygdalien et le désir sexuel se déclenche ensuite à travers les mêmes stimuli visuels, olfactifs, tactiles, etc. On construit ainsi une orientation sexuelle. C’est valable autant pour les hétéros que les homos, les bi, etc.

Pour certain(es), le désir sexuel peut se déclencher à la vue d’un pied, d’une main, d’une grosse voiture, une grosse montre, un gros compte en banque, etc. On peut tout imaginer. L’objet du désir est hautement influencé par le mental et les fixations qui résultent de pensées récurrentes (souvent rattachées à une identité construite).

PS : les influences (épi)génétiques et biologiques éventuelles peuvent peser en amont du niveau psychologique, sur l'attirance au masculin et sur les pensées menant à la fixation sur un objet sexuel. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
 
Citation de Lesdixgagas : Très bonne question franchement les mecs ça pue ... et ça pète ;


N'en fais pas non plus une généralité
Les femmes aussi parfois ça pue, ça pète et ça peut piquer.
Mais tout ça ne m'empêche pas d'être attirer par elles; tout comme je peux être attirer par un mec et ça je sais pas l'expliquer.  
Je fais un travail sur moi pour le comprendre

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
En fait on a choisi malgré nous une solution de facilité. Tu arrives devant une maison tu as deux portes, à droite celle des femmes à gauche celle des hommes. on a choisi ce qui nous correspond. Avec le temps je me dis, en fait etre pd c'est bien, on a le cerveau d'un mec le corps d'un mec, c'est beaucoup plus facile à comprendre pour moi, je ne sais pas si tu connais la chanson de Julien clerc "femmes je vous aimes" elle est magnifique, ce que je trouve extraordinaire en écoutant les paroles c'est que chez les mecs je ressent exactement la meme chose, c'est pas seulement sexuel, parfois j'ai des frisson quand je vois certains garçons et je n'y peut rien :-(. Les femmes je trouve ça joli parfois, sympa aussi, mais je peux pas rentrer dans l'esprit d'une femme comme dans celui d'un homme....

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@backpacker Ca me parle beaucoup mais de mon côté féminin ce que tu dis. Je découvre depuis peu mon attirance pour les filles et je me rends surtout compte que je n'ai jamais réussi à comprendre profondément un garçon jusqu'ici, et j'ai l'impression que vice-versa ils ne pourront pas comprendre plusieurs choses qui font ce que je suis et cela me dérange. Avec certaines filles je ressens une connexion qui ne s'explique pas, et c'est assez agréable de se sentir compris, on en a tous besoin j'imagine. Desfois je me dis même que le plus "logique" c'est d'être homosexuel vu qu'on a besoin de compréhension quand on aime... Après il y a sûrement des personnes du sexe opposé avec qui une alchimie unique peut se créer mais je désespère maintenant que cela arrive pour ma part ^^ (Désolée pour le petit hors-sujet !)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
bonjour, personnellement les deux m'attire ,c'est la personnalité qui fait si je me sent bien avec la personne,

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis un "ex bi" dans le sens où ça fait 7 ans que je suis avec un garçon alors qu'avant j'avais des relations avec les deux sexes. 

Depuis que je suis avec mon copain, ben je ne m'imagine plus vraiment avec une fille, te dire pourquoi m'est impossible. Je suis juste bien avec lui, il me rend heureux et je ne cherche pas à comprendre.

Après tout cela vient peut être d'une "pansexualité" de ma part, je ne me suis jamais attaché à un sexe, toujours à une personnalité. Aujourd'hui je me considère comme gay car je suis bien avec ce garçon.

Peut être que si ma relation actuelle venait à s'arrêter je reviendrais vers le sexe opposé, je n'en sais rien...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci pour vos réponses j'y vois un peu plus clair :) je sais que c'est difficile à expliquer mais pour ma part ce que j'apprécie vraiment chez une fille c'est qu'elle sente bon, je sais pas c'est pas pareil que les hommes, c'est un peu plus fragile on a vraiment envie de les protéger,de les prendre dans les bras, je trouve ça beaucoup plus beau nue, parce que le corps des hommes j'aime bien mais que ce qui est au dessus de la ceinture, le reste je trouve ça... pas beau ahah ;) sinon je voulais surtout des raisons physiques comme réponses :D car le côté psychologique "pourquoi on est attiré?" Bah moi non plus je sais pas mais plutôt qu'est-ce que vous aimez chez les hommes en général ou chez votre partenaire ?  ;) merci

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le coté physique a effectivement été bien développé, je dirai simplement la musculature et la force chez les hommes, surtout chez ceux chez qui c'est le plus évident, mais aussi la douceur dont les hommes sont capables de faire preuve <3

Psychologiquement, là il n'y pas tellement de raison objective étant moi-même gay, disons juste que je la psychologie féminine me débecte souverainement, je n'ai aucune confiance envers les femmes. Difficile de dire si c'est mon orientation qui y est pour quelque-chose ayant dès mes 6 ans été conscient de mon attirance pour les hommes, ou de part mon vécu du fait d'avoir été battu par ma mère :|
Et même si les hommes mentent bien sûr, mais cela ne me dérange pas, je trouve qu'un homme qui ment sans mauvaise intention le fait avec la même innocence qu'un enfant ^^

photo de l'auteur LORANLAO
LORANLAO
Homme de 45 ans
Paris

4 remerciements
Citation de Lesdixgagas : Très bonne question franchement les mecs ça pue ça pique et ça pète jvois pas ce qu'il y'a d'attirant  Bisous de moi! 

Parce que il y a des filles comme Lexdixgagas.
Non je déconne, la pauvre.

A mon age, il m'arrive encore parfois de me poser cette question. J'ai longtemps cherché une réponse satisfaisante mais la seule qui revient c'est: Parce que c'est ainsi.

photo de l'auteur Gargantua
Gargantua
Homme de 52 ans
Bordeaux

3 remerciements
Tel janus aux deux visages j'ai connu les deux et j'ai été déçu autant par les femmes que par les hommes...

Si je voulais repondre à la question, je crois que je ne pourrais que paraphraser Montaigne : parce que c'était Elle/Lui, parce que c'était moi...

Aujourd'hui, les années passant, je pense que mon orientation m'incline davantage vers la gente masculine mais je ne saurais l'expliquer...

Mais cette question me paraît si illusoire alors que je suis obnubilé par la seule interrogation qui subsiste : où cela m'a t'il mené et quel sera demain mon crépuscule ?

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 46 ans
Lyon

105 remerciements
Citation de Kattarsis : Je suis un "ex bi" dans le sens où ça fait 7 ans que je suis avec un garçon alors qu'avant j'avais des relations avec les deux sexes.  Depuis que je suis avec mon copain, ben je ne m'imagine plus vraiment avec une fille, te dire pourquoi m'est impossible. Je suis juste bien avec lui, il me rend heureux et je ne cherche pas à comprendre. Après tout cela vient peut être d'une "pansexualité" de ma part, je ne me suis jamais attaché à un sexe, toujours à une personnalité. Aujourd'hui je me considère comme gay car je suis bien avec ce garçon. Peut être que si ma relation actuelle venait à s'arrêter je reviendrais vers le sexe opposé, je n'en sais rien...


@Kattarsis : pardonne-moi cette question peut-être indiscrète, mais quand tu es attiré par un être humain, son sexe et son genre n’ont AUCUNE importance ? (même si par ailleurs, chacun peut avoir sa propre perception de chaque sexe/genre et les associations d'idées correspondantes). Je ne parle pas de généralités sur la pansexualité où l’on peut être attiré par tous les genres et sexes, mais je parle d’une rencontre entre toi et un(e) autre : si tu as un homme en face de toi qui t’attire, son sexe et son genre ne jouent aucun rôle dans cette attirance ? Ne colorent-ils pas la façon dont tu perçois sa personnalité ? (ou est-elle entièrement neutre)

Et aussi, quand tu fais l’amour avec un ton copain, seule sa personnalité t’excite ?

@Gargantua : mêmes questions, si tu veux répondre.

photo de l'auteur Gargantua
Gargantua
Homme de 52 ans
Bordeaux

3 remerciements
Pour moi le genre n'est pas dissociable de la personne... Et donc en étant attiré par une fille quand c'était le cas, le fait que cela soit une fille faisait parti de l'intérêt pour celle-ci.

Le fait d'être sous le charme d'un garçon intègre le fait que cela soit un garçon et n'est pas dissociable de ce qu'il est et de pourquoi il m'attire.

Le genre est, chez la personne qui m'attire, une des composantes qui, pour moi, doit être marquée et donc mon attirance outre la personnalité de cette personne passe par un genre assumé et affirmé. Je cherchait chez une femme la féminité affirmée et je recherche chez un homme une masculinité indéniable. Et par là n'y voyez que l'expression de mon attirance et surtout pas une critique ou une remise en cause de qui que ce soit ou de quelle affirmation de soi qui ne correspondrait pas à mon attirance.

Après je reste persuadé que chaque individu est différent et que donc la séduction est toute aussi variable. 
Le caractere, la culture, le feeling ou tout simplement l'état d'être sont quand même les critères majeurs.
Je ne demande qu'à être convaincu !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Question intéressante Enneathusias ! 
Alors je dois dire que je ne me la suis jamais posée, donc on va y aller "peu à peu" !

 Je pense pouvoir dire que le sexe n'a à la base aucune importance quand je tombe amoureux en effet, mais peut être parce que je suis tombé sur des personnes "standard" dans leur caractère par rapport à leur sexe. Si j'étais tombé sur un garçon au caractère d'une fille et inversement est-ce que ça aurais marché, franchement je ne sais pas te répondre. Je pense que c'est un "tout", et que j'ai besoin du "corps" en rapport à la personnalité, mais n'ayant jamais été devant le cas de figure invese je préfère éviter de me lancer dans des suppositions qui pourraient se révéler  fausses.

Concernant la seconde question, je pense que ma réponse va avec la première. Oui en sexe la personnalité compte un peu, mais si j'aime un garçon, me retrouver avec une fille au lit ne pourrait pas coller. Mais en tout cas oui les deux sexes m'excitent à la base. Mais quand je suis amoureux, ma sexualité est "stable" en ce sens que je n'ai pas envie de me retrouver dans les bras de l'autre sexe. C'était pareil quand j'étais avec une fille, je n'avais du coup pas envie de me retrouver dans les bras d'un garçon. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je me retrouve un peu dans ta réponse Kattarsis, physiquement je suis attiré par les deux sexes aussi, et puis garçon ou fille il y a des gens biens partout, on ne peut pas vraiment dire les mecs sont meilleurs ou les filles sont meilleures, je trouve ce « jugement » juste incohérent. D’ailleurs en amitié le sexe ne compte carrément pas.

Après c’est au niveau de l’intimité que cela change, de la complicité, donner, recevoir, et surtout le lâcher-prise, être soi-même, sans jouer un jeu de rôle. Je trouve qu’avec une fille il y a toujours un rapport de dominant-dominé (qui peut-être inversé au sexe), devoir faire le mâle ou le soumis, alors qu’avec un mec en général, contrairement au cliché calqué sur le principe hétéro, il n’y a pas ce truc, on est juste soi sur un même pied d’égalité. (et je pense que c’est pareil chez un couple de filles).

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 46 ans
Lyon

105 remerciements
Merci pour vos témoignages Kattaris et Gargantua :

Personnellement, je pense que l’immense majorité des gens (y compris les pansexuels) a un désir et une sexualité polarisés par la dualité masculin/féminin, même si cette polarisation peut s’adapter à la personne rencontrée. En quelque sorte, si certains pansexuels se retrouvent en face d’un partenaire de personnalité masculine, ils peuvent se polariser de façon féminine. Avec une partenaire féminine, se polariser de façon masculine. Le cas est intéressant pour les véritables agenrés, car dans les faits je crois comprendre que la plupart se polarise aussi selon le rôle sexuel joué.

La question est de savoir si le cas d’une personne agenrée (par exemple) qui aurait un désir et une pratique sexuelle neutre, non polarisée, existe. Le point d’achoppement de ce cas tient à l’existence physique des deux sexes et de leurs caractéristiques. Pour que ce cas soit possible, il faudrait que la personne soit capable d’abstraire la polarisation des caractéristiques physiques et psychiques. Si elle défocalisait son attention de la forme, elle devrait alors se connecter sur un plan supérieur, à une forme de transcendance, comme l’âme où les genres n’existent pas, et donc à un amour au-delà des formes physiques et psychologiques. La (ou les) personne concernée par cette union aurait déjà réalisée en elle-même le mariage mystique entre le masculin et le féminin (et donc vivrait dans une extase permanente). L’acte sexuel n’apporterait alors qu’un plaisir physique, bien inférieur en qualité à l’extase ressentie par ailleurs. Donc l’hypothèse de base (désir et pratique sexuelle non polarisés) est hautement improbable.

Dans les faits, l’humanité se situe, là aussi, sur un continuum constitué d’un côté d’un désir polarisé et d’un orgasme purement physique à une extase transcendant les formes, de l’autre. Hormis les plus grands maîtres spirituels de l’histoire de l’humanité (au mieux de leur forme), je ne connais pas de cas où la polarisation masculin/féminin n’entre pas en compte, même un chouïa dans une relation amoureuse (a-fortiori sexuelle) entre deux êtres. Il y a tellement de verrous intérieurs (essentiellement liés à l’ego et aux perceptions du plan matériel) à faire sauter pour en arriver là.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour moi :

Dans un premier temps, je crois que c'était juste parce que je n'ai jamais réussi à devenir un des mecs (gars / garçons) de la bande / du groupe. Là où j'ai grandi le milieu de l'école était assez conformiste et du coup j'ai du vivre l'exclusion, puis avant dans la creche j'étais pas mal par moi-même aussi, quoi qu'un peu plus avec les filles (il y avait une cousine dans la créche).

Je crois que le conformisme de nos sociétés impose en partie ce schéma "mec hétéro" :
1. Devenir un des mecs (gars / garçons) de la bande / du groupe
2. A partir de là developper un rôle qui vise les femmes d'une certaine façon.

Pour ceux qui n'arrivent jamais à devenir un des mecs (gars / garçons) de la bande / du groupe, cela peut favoriser (selon la personne, sans doute, à quel point c'est involontaire, etc.), que la sexualité se tourne plus vers les hommes.

Après, assez récemment, après avoir gagné un peu en expérience/maturité, j'ai commencé à sentir une inclinaision vers les femmes, ou certaines femmes en tout cas. Instinctivement je penche sans doute toujours pour les hommes, mais aujourd'hui je ne me sens pas trop prêt à dire que je suis plus attiré par les hommes. Sans doute je kiffe le côté anticonformiste avec deux hommes plutôt qu'une femme et un homme, qui peut être comme une expression de libération du conformisme de la société, mais bon, c'est quand même assez superficiel et à mon âge avec ce que j'ai vécu je suis capable d'en faire abstraction.

L'idée de me reproduire a aussi devenue plus présente dans ma vie, tout autant que l'idée de devenir un des mecs (gars / garçons) de la bande / du groupe a devenue moins présente.

Maintenant je me dis que c'est peu probable que je vais tomber sur une femme qui me correpond avec qui ça va marcher, mais en même temps l'idée est présente de façon qu'elle n'a pas été avant. Et en même temps je suis tout aussi prêt à vivre avec un homme, ce qui me semble plus probable. Bref, avant il y avait une "préférence" (mais probablement pas dès la naissance en ce qui me concerne), mais maintenant je m'en fiche pas mal du sexe, même s'il va y avoir des fois ou je me sens plus gay que hétéro ou vice versa.

Juste des pensées du moment, sans doute pas suffisantes ou exhaustives, mais voilà :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je pense que la socété malheureusement nous oblige à mettre des mots, à mettre des frontières, à mettre des limites sur tout, meme sur ce qui est totalement inquantifiable ou un sentiment, un état qui est propre à chacun de nous. Ca apporte malheureusement souvent des frustrations, personnellement j'ai toujours été attiré par les garçons, j'ai meme des souvenirs qui remontent à mes trois ans, ce qui se trouve sous les jupes des fillles j'en ai toujours eut vraiment rien à faire. Par contre je ne suis pas effiminé, j'aime le foot, j'ai pratiquement toujours eut des amis garçons dans toute mon enfance. Pour moi ça été tellement dur vers 20 ans d'expliquer à mon entourage que ce que l'on est à l'intérieur ne se voit pas à l'extérieur, ce qui m'a souvent frustré ce sont ces garçons efféminés qui me disaient "lache toi". Mais je suis parfaitement heureux, bien dans ma tete et dans mon corps. Je pense que jusqu'à ma mort j'aurais toujours des frissons lorsque je rencontrerai certains garçons, et c'est comme ça. Il y a autant de sexualités qu'il y a d'humains sur la terre je pense....

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hey! :D

J'assume depuis mes 15 ans mon attirance de plus en plus accrus envers les hommes. Qu'es-ce que je préfère chez les mecs que les femmes? Par spontanité, le physique, le côté protecteur surtout. Je pense que le faite que je sois très émotif expliquerait cela. Je ne sais pas. Je ne pourrai pas dire pourquoi les mecs? C'est naturel.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'apprécie la beauté des femmes comme on peut apprécier un tableau ou un bon bouquin mais cette beauté laisse mes hormones de marbre.

photo de l'auteur Mathze
Mathze
Homme de 20 ans
Reims
Citation de Pushpull
J apprécie la beauté des femmes comme on peut apprécier un tableau ou un bon bouquin mais cette beauté laisse mes hormones de marbre.


Exactement !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Chez moi c'est purement animal : les poils, les odeurs, la bouche bordée de poils, les yeux, les fesses et ce qui se trouve au milieu :-p tout ça me rend dingue :)
Chez la femme je peux avoir une excitation pour son sexe mais rien d'autre.
Je ne trouve pas spécialement le sexe de l'homme beau mais le fait de savoir comment il marche en fait quelque chose de familier.
L'homme me renvoie une image sexuée, rassurante et complexe qui m'attire.
La femme me renvoie une image de sympathie, de bienveillance et de simplicité qui me donne envie d'être son ami.
Pour finir je pense que pour moi le maquillage, l'épilation, le parfum, font de la femme un objet d'art assexué et trop lisse.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
j'aime le coté brut, viril de l'homme, je ne l'explique pas.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Beckhah
Bonjour à tous ! 
Je me présente, je suis une jeune femme bi de 18 ans et assume ce statut depuis peu car il est devenu une évidence il y a quelques semaines :j aime aussi les femmes.
Donc je comprends ce qui peut être attirant pour une femme chez une autre femme mais je me demandais ce qui fait que vous soyez attirés par les hommes, ce qui vous fait peur ou vous rebute chez les femmes, ce qui est différent (niveau sensations,caractère, façon de prendre du plaisir...) ? :) ma question est aucunement voyeuriste juste une simple curiosité :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut, bon j'ai lu un peu avant de repondre ta question :

Physiquement :

La barbe ( pas comme Bin laden, mdr ), pas effemine, attentif, les jambes, pas muscle, l'odeur de male mais pas l'odeur de M, les cheveux courts

Sexuellement :

Qui sait quesqu il fait, pas timide au lit mais sauvage et aussi calin, que parle des mots sales, qui te regarde avant de commencer et ses yeux veulent te manger hahahaha

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Intéressant.. étant bisexuel, j'apprécie chez les hommes leur physique (épaules, poils, bras) ainsi que chez certains leur côté "protecteur", je dois bien dire que ça fait chavirer mon coeur mdr..
Les femmes, je trouve qu'elles sont si délicates, même les plus fortes d'esprits ont un côté délicat et très sensuel, leurs formes sont juste magnifiques.

Il est vrai que j'ai une petite préférence pour les hommes, ce côté "brut", quand un homme enlace avec poigne..tous ces petits détails quoi 😍

photo de l'auteur Julien8112
Julien8112
Homme de 21 ans
castres

2 remerciements
Je n'arrive pas à répondre à cette question. Car je n'en ai pas la réponse tout simplement. Je suis attiré par leurs corps, leurs visage leurs voix mais après pourquoi ce n'est pas le cas chez les femmes ? Bonne question.
Sans doute le côté viril/protecteur. Après c'est plus du côté désir sexuel et physique. De l'intérieur je sais pas trop j'arrive pas à me comprendre moi même alors que je m'accepte mais c'est vrai que j'ai toujours du mal à comprendre pourquoi on est attiré par un genre et pas un autre ?

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit