Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Actualités LGBTi+
Algérie : Un blogueur défend le mariage homo, il est menacé de mort

Algérie : Un blogueur défend le mariage homo, il est menacé de mort

Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Ce sujet est une actualité

Anouar Rahmani a eu le courage de prendre position pour défendre le mariage pour tous en Algérie. Malheureusement, la société algérienne a très mal réagi. Le délit d'homosexualité existe toujours et les homosexuels peuvent être condamnés à une peine de prison, encore aujourd'hui.

Anouar Rahmani s'exprime sur son journal un algérien hors du commun, il est âgé de 22 ans et étudie au Centre universitaire de Tipaza à Cherchell. Sur son blog on peut trouver deux valeurs fondatrices : la liberté et la tolérance. Son but est de faire accepter à la société algérienne que dans la nature chaque être humain a le droit à la différence.

Le premier algérien à demander le mariage pour tous

Véritable courage de s'attaquer à un sujet aussi épineux dans une Algérie peu tolérante, le blogueur est en danger. C'est l'organisation Frontlinedefenders.org, basée à Dublin qui demande aux citoyens du monde entier de faire pression sur le gouvernement algérien (lien), afin que Anouar Rahmani soit protégé par les autorités locales le plus rapidement possible.

Anouar Rahmani est victime d'une déferlante médiatique. La haine est visible sur tous les gros titres algériens. On l'accuse de blasphème, d'athéisme et de dénaturer le Coran. Les menaces de mort affluent de partout surtout sur les réseaux sociaux. Le facebook de son université a été innondé de messages haineux à son encontre. Sa situation est très préoccupante.

Quant aux autorités algériennes rien ne se passe, le principal intéressé n'a pas reçu de communication officielle sur une quelconque protection. Aucune ouverture d'enquête n'est prévue concernant les menaces de mort qu'il a reçu. Bref une honte !


Informations

Date de publication : 17/06/2016 à 00:22


Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est bien triste tout ça mais l'homophilie est toujours associée dans l'esprit de 80? la planète à une attirance illogique et anormale.

Et malheureusement, lever l'étendard du drapeau aux couleurs de la communauté LGBT pour dénoncer ou juste défendre ses convictions et sa sexualité c'est toujours risqué...

Je constate juste qu'avec les années d'existence de l'homophilie à travers les époques de l'Antiquité à nos jours, l'homophilie est mal perçue et penser qu'elle est mieux perçue aujourd'hui car juste médiatisée comme un divertissement en représentant les homos comme des folles écervelées n'ont rien arrangé pour ma part.

Les gens pensent juste voir des homos partout (pour être poli) et ça part en psychose sociale comme si tout le monde allait "se convertir"...

Parfois, pour notre sécurité vivons heureux vivons cachés et c'est universel....

Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Apparemment ce courageux jeune homme a les idées claires, et surtout il les exprime ce qui le fait vivre dangereusement…

Son premier roman La ville des ombres blanches racontait une histoire d’amour entre deux hommes, un pied-noir et un maquisard algérien, pendant la guerre d’Algérie. Où un SDF qui se fait appeler Dieu dit à un enfant qu’il a créé le ciel à partir d’un chewing gum. Celui a valu en début d’année 2017 une convocation par la police pour « atteinte à l'entité divine et à la religion » autrement dit blasphème, et avoir employé des termes sexuels contraires aux bonnes mœurs.
Cet automne son roman «Délires de Gabriel» a été censuré au Salon international du livre d’Alger, au motif de s’être soustrait à la censure.
Il récidive encore cette année avec « Ce que Dieu nous cache » où aborde il aborde l’utilisation par certains régimes totalitaires de la religion comme instrument d’acculturation et asservissement des peuples.

Toute vérité n’étant pas bonne à dire, même de façon parabolique et romancée, il n’a probablement pas fini d’être inquiété dans son pays...

Yotuel
Homme de 28 ans
Pau
C'est un homme très courageux même si je plutôt partisant de la lutte par étape. Donc avant de lutter pour le mariage pour tous, il faudrait réclamer la dépénalisation de l'homosexualité et une union civile. Ça serait plus efficace.

Sinon, je suis assez pessimiste sur l'intégrité physique de ce blogueur. Entre le gouvernement homophobe et les nombreux homophobes dans la société algérienne, ça va être compliqué pour lui.


Rejoindre BeTolerant