Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Actualités LGBTi+
Qualifier un coiffeur de PD n'est pas une insulte

Qualifier un coiffeur de PD n'est pas une insulte

Wiloooo
Homme de 30 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Ce sujet est une actualité

Cette nouvelle n'est pas une farce digne d'un article du Gorafi. Selon la conseil de prud'hommes, qualifier une coiffeur de "Pédé" n'est pas considéré comme une insulte.


Le conseil se justifie sur le fait que dans le milieu de la coiffure ce terme (PD) ne peut être assimilé à une injure car les salons de coiffures recrutent principalement des personnes homosexuelles. Les coiffeurs hétéros vont apprécier.


Cette histoire dépitante a commencé lorsqu'un employé d'un salon de coiffure parisien s'est plaint au prud'hommes, d'un message reçu par erreur de son manager sur son portable. Son manager lui a écrit :


Je ne le sens pas, je ne le garde pas, c'est un sale PD, ils ne font que des tours de pute.

Bizarrement, le lendemain le manager a annoncé à son employé la rupture de sa période d'essai. Le salarié a donc saisi le conseil de prud'hommes de Paris pour faire défendre ses droits, car il est interdit de disciminer quelqu'un pour son orientation sexuelle.


L'employeur en question a tout de même été condamné à 5000 euros de dommages et intérêts, mais le conseil a refusé la discrimination homophobe. 


La victime a fait appel de cette décision assez contradictoire...


Illustration propriétée de Public.fr


Informations

Date de publication : 08/04/2016 à 16:52


Wiloooo
Homme de 30 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur

Cette nouvelle n'est pas une farce digne d'un article du Gorafi. Selon la conseil de prud'hommes, qualifier une coiffeur de "Pédé" n'est pas considéré comme une insulte.


Le conseil se justifie sur le fait que dans le milieu de la coiffure ce terme (PD) ne peut être assimilé à une injure car les salons de coiffures recrutent principalement des personnes homosexuelles. Les coiffeurs hétéros vont apprécier.


Cette histoire dépitante a commencé lorsqu'un employé d'un salon de coiffure parisien s'est plaint au prud'hommes, d'un message reçu par erreur de son manager sur son portable. Son manager lui a écrit :


Je ne le sens pas, je ne le garde pas, c'est un sale PD, ils ne font que des tours de pute.

Bizarrement, le lendemain le manager a annoncé à son employé la rupture de sa période d'essai. Le salarié a donc saisi le conseil de prud'hommes de Paris pour faire défendre ses droits, car il est interdit de disciminer quelqu'un pour son orientation sexuelle.


L'employeur en question a tout de même été condamné à 5000 euros de dommages et intérêts, mais le conseil a refusé la discrimination homophobe. 


La victime a fait appel de cette décision assez contradictoire...


Illustration propriétée de Public.fr


Wiloooo
Homme de 30 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur

Cette nouvelle n'est pas une farce digne d'un article du Gorafi. Selon la conseil de prud'hommes, qualifier une coiffeur de "Pédé" n'est pas considéré comme une insulte.


Le conseil se justifie sur le fait que dans le milieu de la coiffure ce terme (PD) ne peut être assimilé à une injure car les salons de coiffures recrutent principalement des personnes homosexuelles. Les coiffeurs hétéros vont apprécier.


Cette histoire dépitante a commencé lorsqu'un employé d'un salon de coiffure parisien s'est plaint au prud'hommes, d'un message reçu par erreur de son manager sur son portable. Son manager lui a écrit :


Je ne le sens pas, je ne le garde pas, c'est un sale PD, ils ne font que des tours de pute.

Bizarrement, le lendemain le manager a annoncé à son employé la rupture de sa période d'essai. Le salarié a donc saisi le conseil de prud'hommes de Paris pour faire défendre ses droits, car il est interdit de disciminer quelqu'un pour son orientation sexuelle.


L'employeur en question a tout de même été condamné à 5000 euros de dommages et intérêts, mais le conseil a refusé la discrimination homophobe. 


La victime a fait appel de cette décision assez contradictoire...


Illustration propriétée de Public.fr


Lucio84000
Homme de 55 ans
Avignon, Vaucluse, France

1 remerciement
il est vrai qu'il est toujours agréable de ce faire traiter de "Pédé" par son patron pour commencer une bonne journée,le matin! (sale ou pas). Et "connard" c'est une insulte ?

Lucio84000
Homme de 55 ans
Avignon, Vaucluse, France

1 remerciement
il est vrai qu'il est toujours agréable de ce faire traiter de "Pédé" par son patron pour commencer une bonne journée,le matin! (sale ou pas). Et "connard" c'est une insulte ?

Lucio84000
Homme de 55 ans
Avignon, Vaucluse, France

1 remerciement
il est vrai qu'il est toujours agréable de ce faire traiter de "Pédé" par son patron pour commencer une bonne journée,le matin! (sale ou pas). Et "connard" c'est une insulte ?

Greg686ws
Homme de 42 ans
PLOERMEL

4 remerciements
Pourquoi toujours sale PD? C'est pénible de systématiquement suspecter un hygiène douteuse pour nous autre les fiot... les tap... les tarl... enfin les non hétéro quoi.

Quant à espérer que les prud'hommes rendent une décision éclairée sur ce type de cas, autant donner une raquette de jokari à un babouin et regarder si il peut battre Federer en coupe Davis.
Heureusement, la cours d'appel est constituée de magistrats professionnels.

Greg686ws
Homme de 42 ans
PLOERMEL

4 remerciements
Pourquoi toujours sale PD? C'est pénible de systématiquement suspecter un hygiène douteuse pour nous autre les fiot... les tap... les tarl... enfin les non hétéro quoi.

Quant à espérer que les prud'hommes rendent une décision éclairée sur ce type de cas, autant donner une raquette de jokari à un babouin et regarder si il peut battre Federer en coupe Davis.
Heureusement, la cours d'appel est constituée de magistrats professionnels.

Greg686ws
Homme de 42 ans
PLOERMEL

4 remerciements
Pourquoi toujours sale PD? C'est pénible de systématiquement suspecter un hygiène douteuse pour nous autre les fiot... les tap... les tarl... enfin les non hétéro quoi.

Quant à espérer que les prud'hommes rendent une décision éclairée sur ce type de cas, autant donner une raquette de jokari à un babouin et regarder si il peut battre Federer en coupe Davis.
Heureusement, la cours d'appel est constituée de magistrats professionnels.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
il faut lire l’arrêt dans son ensemble et pas simplement une partie. Le juge ( non professionnel ) a voulu être subtile. Il veut différencier l'injure et le caractère homophobe de l'injure. Du fait que " PD" soit un terme courrant dans le milieu de la coiffure car ce milieu supporte cette connotation depuis que le métier existe. Il a voulu prendre en compte le fait que ce terme soit rentré dans les moeurs pour cette activité et donc qu'utiliser un terme homophobe est d'avantage une expression injurieuse qu'une injure homophobe. Je défends pas le point de vu car je ne vois ce qu'est une injure homophobe sinon mais voila une petite précision. Puis bon 5000 euros de dommages interets alors qu'elle aurait pu le virer de façon discrétionnaire. Il s'en tire bien mais judiciarisé le terme PD comme une expression coutumière ca fait mal.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
il faut lire l’arrêt dans son ensemble et pas simplement une partie. Le juge ( non professionnel ) a voulu être subtile. Il veut différencier l'injure et le caractère homophobe de l'injure. Du fait que " PD" soit un terme courrant dans le milieu de la coiffure car ce milieu supporte cette connotation depuis que le métier existe. Il a voulu prendre en compte le fait que ce terme soit rentré dans les moeurs pour cette activité et donc qu'utiliser un terme homophobe est d'avantage une expression injurieuse qu'une injure homophobe. Je défends pas le point de vu car je ne vois ce qu'est une injure homophobe sinon mais voila une petite précision. Puis bon 5000 euros de dommages interets alors qu'elle aurait pu le virer de façon discrétionnaire. Il s'en tire bien mais judiciarisé le terme PD comme une expression coutumière ca fait mal.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
il faut lire l’arrêt dans son ensemble et pas simplement une partie. Le juge ( non professionnel ) a voulu être subtile. Il veut différencier l'injure et le caractère homophobe de l'injure. Du fait que " PD" soit un terme courrant dans le milieu de la coiffure car ce milieu supporte cette connotation depuis que le métier existe. Il a voulu prendre en compte le fait que ce terme soit rentré dans les moeurs pour cette activité et donc qu'utiliser un terme homophobe est d'avantage une expression injurieuse qu'une injure homophobe. Je défends pas le point de vu car je ne vois ce qu'est une injure homophobe sinon mais voila une petite précision. Puis bon 5000 euros de dommages interets alors qu'elle aurait pu le virer de façon discrétionnaire. Il s'en tire bien mais judiciarisé le terme PD comme une expression coutumière ca fait mal.

Aniram
Femme de 20 ans
Toulouse
C'est juste n'importe quoi , déjà , PD veut dire "pédéraste" qui n'est pas une qualification comme les autres , tout comme les insultes sur les filles homo , je trouve ca insultant et inexplicable .

Aniram
Femme de 20 ans
Toulouse
C'est juste n'importe quoi , déjà , PD veut dire "pédéraste" qui n'est pas une qualification comme les autres , tout comme les insultes sur les filles homo , je trouve ca insultant et inexplicable .

Aniram
Femme de 20 ans
Toulouse
C'est juste n'importe quoi , déjà , PD veut dire "pédéraste" qui n'est pas une qualification comme les autres , tout comme les insultes sur les filles homo , je trouve ca insultant et inexplicable .


Rejoindre BeTolerant