L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.

Aide Sortir d'une relation hétéro pour vivre son homosexualité


Bengrenoble
Publiée le 11/02/2020 à 16:44
Auteur du sujet

Bonjour

J'ai fait mon coming out à mon épouse voilà 4 ans (avril 2016), elle a voulu me garder, nous vivons toujours ensemble. Même si l'affection et l'attachement sont là, les choses ne sont pas si faciles a vivre. Même si elle dit qu'elle "accepte" que je voie d'autres garçons, elle met des interdits (ne revois pas un garçon, ne tombe pas amoureux, ne dis rien aux enfants...) qui font que c'est assez déstabilisant de vivre mon homosexualité. Il y a beaucoup de culpabilité encore et je vis assez mal les petites phrases acerbes qui fusent à l'improviste ou les questions qu'elle peut me poser vis à vis d'elle même (tu m'aimes ? - je ne sais plus répondre) ou de mes ex que je ne dois pas revoir mais que je revois... (déni de ma part). J'ai parfois le sentiment de me trahir et ça peut être destructeur.

Bref, si certains d'entre vous ont vécu cela, pouvez vous me dire comment vous avez fait pour trouver une issue par vous même ? Comment avez vous fait pour décider ?

Merci de vos lumières

Benoit


#324038

Plume
Publiée le 11/02/2020 à 19:52

Bonsoir Bengrenoble,

Ton histoire me rend un peu perplexe..."elle a voulu me garder" tu dis mais toi tu peux te projeter épanoui dans cette situation? Si je résume tu es gay et en couple avec une femme.. Mais ta femme.. tu l'aimes comment?

Tu n'as pas envie d'être en couple avec.. un amoureux?

Je ne suis pas dans ta situation mais pour etre en couple il faut etre deux.. et pas seulement s'aimer au passé.. Du coup je ne pense pas que tu puisses être heureux dans ce contexte la..

Plume


 1 vote #324048
Cabby
Publiée le 11/02/2020 à 23:51

Salut Ben

Lorsque j'ai dit à mon compagnon que je voulais qu'on se sépare parce ce que je n'y arrivais plus (sexuellement), il a refusé. Il a même été voir un avocat qui lui a dit que je ne pouvais pas le mettre dehors parce que nous avions des enfants ensemble. La maison m‘appartenant je me retrouvais coincée.

Je ne lui ai pas dit tout de suite que j'étais attirée par les femmes, bien que quelques années avant je lui avais dit que je me posais la question.

Au bout de quelques mois, j'ai rencontré une femme, mon boulot m'avait mutée assez loin, j'ai donc tout simplement décidé de partir. Nous nous sommes mis d'accord entre nous sur la garde des enfants (pour lui car je partais à 6 h et rentrais à 18 h et un samedi matin sur 2 en moyenne, en naviguant dans tout le département) et il est resté dans la maison.

Honnêtement je ne pensais pas rencontrer quelqu'un, mais même seule je serais partie. Je ne l'ai jamais trompé. A partir du moment où je lui avais dit stop, je me suis considérée célibataire.

La situation ne pouvait pas durer longtemps comme ça, même si c'est ce qu'il souhaitait. Ça n'aurait été juste ni pour lui ni pour moi. En partant, je lui donnais l'occasion de refaire sa vie (ce qu'il a fait par la suite). Son ex-femme l'a trompée pendant 3 ans avant de demander le divorce. Il le savait et n'avait plus le droit de la toucher, mais il restait parce qu'ils avaient des enfants. Je ne voulais pas qu'il revive ça.

Nous avons réussi à ne pas nous fâcher, au moins pour le bien-être de nos enfants et quand il est décédé il y a bientôt 8 ans, j'ai été très triste car je l'aimais beaucoup. Mais ça n'a jamais été de la bonne façon.


 1 vote #324066
Mimoza
Publiée le 12/02/2020 à 03:16

Salut Ben.

je n´ai pas l´impression que vous soyez sur la meme longueur d´onde. Elle espere te garder en se disant qu´il ne s´agira que de relations sexuelles furtives, et tu sembles, toi, avoir envie de plus. C'est peut etre cela qui te fais souffrir ?


 0 vote #324073
Cabby
Publiée le 12/02/2020 à 16:25 - modifié par Cabby le 12/02/2020 - 16:27:41

Ta situation est certe compliquée, mais tu as la chance que tes enfants soient grands.

Pour votre bien à tous les deux, le mieux est de couper les ponts. C'est difficile, je suis bien placée pour le savoir. Mais c'est la seule solution pour que l'un comme l'autre ayez la chance de vous refaire une vie plus proche de vos attentes.

Je pense que c'est à toi de faire cette démarche, puisque visiblement elle s'y refuse.


 1 vote #324124
Frango
Publiée le 12/02/2020 à 20:30

Bonsoir Bengrenoble,

Je viens d'aller voir ton profil, ce qui permet de mieux comprendre la complexité de ta situation.

Ou, plutôt, la complexité de tes sentiments...

Car, ta situation est plutôt simple, d'une certaine façon : tu es marié et père de famille. Tu t'es découvert une attirance pour les hommes. Mais elle se complique lorqu'on sait que ta femme accepte cette situation "sous conditions".

Par contre, au niveau des sentiments, là, c'est plus complexe. Tu souhaiterais rencontrer "l'homme de ta vie". Celui qui t'aiderait à trouver la force de partir définitivement du cocon familial. Car tu n'aimes pas les situations conflictuelles et tu sais qu'à deux, c'est toujours plus facile de faire front. Et puis, sans ami, se retrouver seul, dehors, refaire sa vie en repartant de rien... Pas facile.

Tu sais, je pense que c'est le cas de beaucoup d'hommes mariés qui, un jour, se découvrent homosexuels. Ils ont vécus près de leur femme pendant des années, sans se poser de questions et puis un jour...... ils sautent le pas. Des hommes comme ça, ils y en a des dizaines sur les sites de rencontres. Pourquoi ? Je ne sais pas. Une certaine déception de la vie en couple ? L'usure du temps ? Il doit y avoir plusieurs raisons.

Quoiqu'il en soit ce n'est pas une situation très saine pour ta femme et toi. Car, soit ta femme accepte "sans" condition. Soit tu pars. C'est ta vie qui est en jeu, même s'il faut préserver l'équilibre de tes enfants. Sur ce point, vous pouvez sans doute trouver une solution "à l'amiable"...

Bonne soirée, Frango.


 1 vote #324139
Bengrenoble
Publiée le 17/02/2020 à 21:02
Auteur du sujet

Salut Frango, merci de ton message.

Difficile de te répondre simplement. Pour faire simple, je n'ai pas découvert mon homosexualité au bout d'un temps de mariage. En réalité je l'ai complètement occultée et mise sous le couvercle. J'ai vécu de beaux moments avec ma femme et comme chacun le sait, même dans les couples mariés sans amour (18ieme siècle / 19ieme et avant), l'attachement se produisait et les gens restaient ensemble, je n'ai pas fait exception. De mon coté, le couvercle que j'avais mis m'a pété à la figure (accident de santé qui m'a fait réfléchir au fait de ne pas passer à côté de qui je suis et gros coup de déprime qui va avec)... en fait c'est l'acceptation de quelque chose que je refoulais qui a pointé le bout de son nez. J'ai découvert tardivement les bras d'un garçon et j'ai finalement constaté que j'y suis bien... Enfin je pense que ma structure psy fait que j'ai trouvé en ma meilleure amie la personne qui me correspondait, mais je me rends compte que l'attachement que nous avons n'est pas très sain, il s'agit probablement de ce qu'on appelle une relation de codépendance dans laquelle, chacun de nous utilise l'autre pour soigner ses propres blessures... en tout cas, je pense que c'est mon cas et donc que nous sommes dans une situation pas bien saine voir délétère pour tous les deux.

Plus je gratte, plus je me rends compte que l'homosexualité était là depuis petit déjà ... les louveteaux... l'adolescence, la jeunesse, depuis toujours en fait. Pourtant, j'ai essayé d'être sincère, je me suis trompé moi même, pensant que mon homosexualité pourrait disparaitre... et maintenant, je me dis que je fais du mal à nous deux, à ma famille... bref, dur de s'accepter tel que je suis et aussi de se rendre compte que je suis seul responsable de la situation... avant de me marier, j'ai essayé de lui dire mais elle n'a pas entendu ou voulu entendre, et puis il y a eu le fait de se faire presque surprendre sur les sites... là encore elle n'a pas voulu voir... jusqu'au jour où n'en pouvant plus je lui lâché le morceau...

Désolé si ma réponse est très décousue...

Ben


 0 vote #324477