L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.

Etre membre d’association LGBTQI+ est-il un préjudice pour la recherche de travail ?


Elric
Publiée le 10/02/2020 à 19:24 - Modification par Wiloooo le 17/02/2020 - 11:16:05
Auteur du sujet


Salutation à vous Betolerrien.ne,

J’aimerais avoir votre avis sur un sujet qui concerne plus ou moins le monde du travail et le monde LGBT QI+. Dans le cadre de mes futures recherches de travail, je suis en train de monter un site en ligne, une sorte de portfolio (CV numérique) présentant mes expériences professionnelles … ainsi que mes activités extra-professionnelles.

Bien évidemment, je n’ai pas mis mon orientation sexuelle ^^ mais j’ai été membre d’une association LGBTQI+ « Divers Genres » à Brest. Je l’ai donc mentionné et ai mis son logo où on peut y voir un drapeau LGBTQI+.

Ce site est en ligne et a vocation à être transmis avec mes lettres de motivation comme complément. Mes parents ont vu mon travail (ils savent que je suis gay), mais pense que cela pourra me porter préjudice.

J’ai déjà mon avis sur la question mais j’aimerais avoir le vôtre.

Merci d’avance Elric


#323967

Eol29
Publiée le 10/02/2020 à 19:44

Pour moi l'orientation sexuelle ou autre devrait rester en dehors du travail.

Faire la part entre privé et travail est essentiel pour moi.

Le fait de mentionner ton activitée dans ce millieu pourrait (comme dirait tes parents) te porter préjudice même si tu étais hétéro, ça diminurait fortement tes chance pour le poste.

Après c'est a toi de voir si oui ou non tu l'indiques.


 2 votes #323970
Frango
Publiée le 10/02/2020 à 20:02

Bonsoir Elric,

Il y a pas mal d'année de celà, lorsque la discrimination n'était pas pointée du doigt, il aurait été très imprudent d'indiquer ouvertement son homosexualité.

Désormais, changement d'époque et de mentalité obligent, c'est très différent. Et, pour ceux qui l'ont vu, ce sujet me fait un peu penser au film "le placard".

Néanmoins, à moins d'une interconnexion particulière, je ne vois pas du tout pourquoi il faudrait mélanger sa vie professionnelle et sa sexualité ???!!??

Après tout, l'homosexuel(le) est une femme, ou un homme comme les autres, non ? Alors pourquoi créer, de nouveau, une "case à cocher" ???

Et puis, n'oublions pas que nous ne sommes jamais à l'abris d'un changement de gouvernement, ou d'un revirement de mentalité. L'histoire n'est qu'un éternel recommencement...

Bonne soirée, Frango.


 1 vote #323971
Membre désinscrit
Publiée le 10/02/2020 à 20:07 - modifié par tonybeacon le 10/02/2020 - 20:09:57

Je te conseille de ne pas l'aborder, sans parler de la sexualité cela peut te mettre dans une case un peu sectaire/communautariste dans la tête de certains recruteurs

#323972
SuzanneTD
Publiée le 10/02/2020 à 20:07

Bonsoir Elric ,

Ma réponse n'aura rien à voir avec un quelconque chauvinisme , chacun est libre de ses choix .

Est-ce que cela peut te porter préjudice ?!

Bien évidemment , au même titre que de n'avoir pas un patronyme à résonance nationale ou une couleur de peau impossible à suspendre au vestiaire , ou tout autre chose (comme le handicap , par exemple) , susceptibles de provoquer un rejet .

Tu es libre de ton choix .

Ma réponse est celle là :

Tu gagneras en tranquillité , c'est sûr - Tu perdras beaucoup plus à renoncer à qui tu es , à tes valeurs , pour satisfaire à une entreprise/un employeur bardé de préjugés .

Tout dépend de tes priorités :)


 2 votes #323973
Elric
Publiée le 10/02/2020 à 20:32
Auteur du sujet

Je vous remercie et je vais le retirer, bien que je trouve cela innacceptable. Mais aux vues des faits, c'est obligatoire.

Merci en tout cas pour vos réponses

Merci beaucoup ^^


 0 vote #323977
Sijose
Publiée le 10/02/2020 à 20:37

Bonsoir Éric,

Quand j'entends certains propos tenus à mon boulot sur un collègue qui a fait son coming out, je comprends l'inquiétude de tes parents. C'est à peu près partout pareil.

Cordialement 😉


 0 vote #323978
SuzanneTD
Publiée le 10/02/2020 à 20:47

Une fois embauché , je te souhaite de n'avoir pas à biaiser constamment dans tes relations entre collègues .

En Bretagne , le bien-vivre ensemble fait encore sens .

Bons vents à toi :)


 1 vote #323980
Skyquiver
Publiée le 10/02/2020 à 20:58 - modifié par Skyquiver le 10/02/2020 - 22:04:36

Je travaille dans un milieu assez homophobe, donc la tolérance c'est vrai que ce n'est pas donné à tous.

Histoire de te donner une idée : mon chef m'a d'ailleurs avoué il y a un certain temps que durant des entretiens d'embauche, il s'était vu refusé un candidat qui était trop effeminé et qui aurait selon lui subi des moqueries de la part des autres.

Ce n'est pas systématique, mais il faut que tu sois bien conscient qu'il y a bien des chances que cela puisse te porter préjudice. Comme dit plus haut, le notifier de surcroît montre indéniablement que tu es engagé, et donc a fortiori homosexuel, et soit parce qu'ils sont directement homophobes, soit pour ne pas froisser les autres, ou créer un malaise, ces recruteurs peuvent effectivement évincer ce genre de profils; car vois-tu, à bien des niveaux la société est bien loin d'être celle dont on peut rêver. Concernant le respect des normes et donc des êtres, la rentabilité et le conservatisme, et donc l'immobilisme, prévalent souvent sur la volonté d'un réel changement et d'une véritable équité, pas si étonnant dans un monde basé sur l'argent où chacun ne cherche à ne faire rien d'autre que de tirer la couverture à soi.

A moins de travailler dans un milieu en lien avec la cause ou communauté LGBT, je doute que cela soit effectivement très porteur. Enfin, en plus de mettre en valeur tes qualités et tes compétences, et de te préparer à un entretien, n'oublie pas que tout comme dans la vie pour faire des rencontres par exemple, il faut parfois montrer qu'on en veut, qu'on aime ce qu'on fait, qu'on est passionné, ou motivé, et à cet effet il ne faut pas hésiter ( de manière raisonnable ) à montrer qu'on est là en appelant ou rappelant ultérieurement éventuellement pour avoir une réponse; la vie est en grande partie une affaire d'opportunités, il s'agit de répondre "présent" le plus souvent possible pour maximiser ses chances afin que ça finisse par mordre à l'hameçon.


 2 votes #323982
Jstophe
Publiée le 10/02/2020 à 21:49

Si tu étais hétéro, le mentionnerais-tu ? Alors ... Poser la question, c'est déjà y répondre.

Si tu es engagé, ce ne sera pas parce que tu es homo, idem si tu es recalé.


 0 vote #323988
Caramany
Publiée le 10/02/2020 à 21:53

Un CV n'est pas autographe. Dans un CV, je pense il faut mettre rien comme privé. Sinon c'est mal vue, une entreprise ou un institut n'est pas une assistance sociale.

Les activité extra professionnelles doivent être bien choisies avant d'en mettre, il faut que cette expérience peut te marquer des points, et que ces points sont en lien avec le travail que tu prostules. S'il y a pas un lien avec l'offre de l'emploi , vaut mieux y mettre pas. Sinon, les recruteurs vont surtout penser que tu pas pas bien lu l'annonce et ça ils aiment pas du tout.

Ainsi, toujours faire en sort de lister des chiffres, mettre des mots de valeur : comme: coordinateur dans une association depuis 5 ans :organiser des réunions interdisciplinaires, analyser des données etc.


 0 vote #323989
SuzanneTD
Publiée le 10/02/2020 à 22:09 - modifié par SuzanneTD le 10/02/2020 - 23:07:58

@Jstophe

Si c'était aussi simple - l'homophobie n'existerait pas et l'indiquer ne prêterait pas à conséquence ni questionnement .

Devoir se restreindre dans sa façon d'être au quotidien n'est pas à mettre en parallèle avec l'hétérosexualité qui est la norme depuis ... heu ... le patriarcat .

(cf : l'ami wiki)^^

@Caramany

Il y a se vendre et "se vendre" - certains impératifs nécessitent de rester discrets - pas au point de devoir faire semblant toute sa vie dans son quotidien . Le lieu de travail est chronovore , souvent plus que la famille .

Il n'y a rien qui ne me fasse plus bondir que ces cv réclamés avec force détails (dont il faudrait pourtant supprimer ceux qui incommodent) accompagnés de cette foutue lettre de motivation , depuis quelques années .

Avant , il suffisait de se présenter avec son cv . La motivation n'ayant pas besoin d'être diligentée par un courrier :"je veux , j'ai besoin de travailler" suffisait .

Ce nouveau fonctionnement est profondément "urticant"^^ .

Il y a mieux comme projet de vie que d'en faire une "partie de cache-cache" permanente :)


 0 vote #323990
Sociable30
Publiée le 10/02/2020 à 22:56 - modifié par Sociable30 le 10/02/2020 - 22:59:33

"Je vous remercie et je vais le retirer, bien que je trouve cela innacceptable. Mais aux vues des faits, c'est obligatoire."

Si tu trouves le truc inacceptable, ne retire pas ton logo et ton expérience dans cette association LGBT.

Te conseillant cela, je ne m'inscris nullement en faux par rapport aux commentaires précédants qui t'incitent à ne pas faire de référence là dessus.

Tu as possiblement plus à perdre qu'à gagner en affichant la couleur.

Mais la cohérence personnelle prime à mon sens sur ces considèrations.

Si tu sens vraiment que tu es dans le reniement en mettant cet aspect de coté, il ne te reste plus qu'à assumer, m'est avis.

Ensuite, il y a différentes façons de le faire et tu peux très bien rester dans une logique pro tout en signalant ce que tu as fait pour cette association.

De plus, on peut être hétéro et bosser pour une telle association, non ?

J'ai, de mon coté, montré un engagement personnel dans une association controversée dans quelques recrutements pro et cela m'a coûté de ne pas me faire embaucher dans une grosse boite nationale, le recruteur me jetant mon dossier à la tête avec mépris en apprenant mon engagement alors que tout s'était très bien passé jusque là.

D'une part, cela ne m'a pas empêché de faire ma vie pro ailleurs; d'autre part, c'était pour moi une question de rectitude personnelle qui n'était pas négociable.

Avec le recul, je me dis que je me suis sans doute compliqué ma vie mais que j'ai eu raison d'en parler parce que cet engagement faisait ma singularité.

Il était donc question de me montrer tel que j'étais, ce que j'ai fait dans chaque recrutement qui était important pour moi.

Et bien, ce même motif qui m'a fait me faire jeter comme un malpropre de la part de quelques entreprises m'a fait aussi me faire recruter par d'autres.

Conclusion: Tu as la choix d'afficher la couleur ou pas si ta personnalité peut faire avec.

Mais, si tu es comme moi dans une fierté sans compromis de tes choix perso, pas sûr que cette faculté te soit disponible et il te faudra alors en assumer toutes les conséquences, sans pouvoir d'ailleurs être certain qu'elles soient positives ou négatives.

Il n'y a pas de bon ou de mauvais choix mais si tu trouves vraiment que tu es en train de faire un truc inacceptable, c'est tout simplement que tu n'as pas le choix et qu'il ne faut pas te renier…


 0 vote #323994
Reglisse
Publiée le 10/02/2020 à 23:47

Coucou Éric,

Faire partie d'une association LGBT+ ne veut pas forcément dire que tu es gay. J'ai connu des personnes engagées dans une asso végane alors qu'elles ne l'étaient pas.

Déjà, l'ouverture d'esprit va dépendre du milieu dans lequel tu cherches du travail.

Ensuite, si cela te semble important pour toi de parler de ton engagement au sein de cette asso, demande toi ce que cela t'a apporté. Tu peux mettre en avant ce que tu y as fait, les qualités que tu as pu développer.

Cela me fait penser à un ancien recruteur qui m'a raconté avoir été impressionné par une jeune fille qui avait du bénévolat pour aider des malades en Afrique. À travers son expérience, elle avait développé une forte résistance au stress et une grande capacité d'organisation. C'était justement ce que l'entreprise de transport multi-modal recherchait.

Cette expérience au sein de cette asso t'a appris des choses, comme toute activité extra-professionnelle. C'est à toi de savoir l'expliquer et le mettre en avant.


 0 vote #323997
Carlena
Publiée le 11/02/2020 à 00:21

Bonsoir,

Tout dépend aussi dans quel milieu professionnel tu es ? Je travaille dans l'animation, pour moi et beaucoup de mes collègues, c'est plutôt concidérer comme un atout.

Pourquoi s'interdire de mettre qu'on a été bénévole dans une asso LGBT alors que l'on mettrait en gros caractère bénévole dans un club de foot ? Ca reste du bénévolat. Et ca n'a rien à voir avec ton orientation sexuelle (à ne pas noter dans ton CV, ca, ca ne regarde que toi). Je connais des personnes hétéro qui font partie d'asso LGBT. Donc pour moi c'est plus à prendre comme une expérience positive de bévolat.

Par contre je comprends que ce soit un frein auprès des recruteurs ou futurs clients. Car même si une personne est tolérente, du point de vue de l'inconscient en fonction de son éducation, de son milieu etc... Elle pourra choisir un autre juste pour ça.

Il faut que tu choisisses avec ton coeur, tes valeurs, comme plusieurs l'ont déjà noté dans leurs réponses. Au moins, la personne qui te recrutera, te recrutera pour ce que tu es vraiment : toi. Mais surement qu'on te reffusera des postes.

J'ai de mon côté le même problème avec le handicap. J'ai choisi de ne rien mettre sur mon handicap sur mon CV et dans mes lettres de motivation afin de passer le premier palié plus facilement. Et le jour de l'entretien, j'arrive telle que je suis. Habillées de milles couleurs (peu assorties) et avec ma canne. Souvent ce n'est pas passé et j'ai été recalée. Mais le jour où j'ai trouvé mon job, j'étais pleinement acceptée au-delà de ce handicap que mon employeur a choissi de ne pas voir. Ils ont même adapté le véhicule du poste avant mon premier jour.

Je te souhaite de vivre un expérience semblable.

Carlena


 1 vote #323999
SuzanneTD
Publiée le 11/02/2020 à 00:41 - modifié par SuzanneTD le 11/02/2020 - 00:52:55

+1

C'est souvent de rester soi , qui - envers et contre tout - contribue à tous ces changements .

Les personnes en situation de handicap ont une bonne connaissance du challenge , du défi à relever .

Le reste ne devient que contingences , l'essentiel étant ailleurs :)

Etre membre d’association LGBTQI+ est-il un préjudice pour la recherche de travail ?

Au regard de la loi : ça ne devrait pas :)


 0 vote #324001