L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.

Actu 29,1 c'est le pourcentage de couples homosexuels


Jstophe
Publiée le 07/02/2020 à 21:55
Auteur du sujet


"29,1 c'est le pourcentage de couples homosexuels qui s'étaient rencontrés sur Internet en France, contre seulement 8,5 pour les couples hétérosexuels, selon une étude Ined-Insee publiée en 2014. Les sites de rencontres n'ont pas révolutionné les pratiques amoureuses de ces derniers. En revanche, les personnes gays utilisent en nombre cet espace de séduction éloigné du regard de l'entourage."

Vu à l'exposition De l'amour au Palais de la Découverte à Paris, jusqu'au 30 Août 2020.

Entrefilet paru dans le magazine National Geographic, numéro de Février 2020.

Est-ce encore le cas en 2019 ou en 2020.

BeTolerant y contribue, comme d'autres sites de rencontres. On pourrait les citer car ils ne sont nullement concurrents à BeTo. L'état d'esprit étant très différent, outre l'aspect "plan Q". D'aucune manière il ne faudrait se forger une image "idyllique" de ce genres de sites, jamais innocents ni jamais coupables.

Mais comme ces sites ne sont ni totalement fermés ni totalement ouverts, le champ est (presque) libre.


Source : National Geographic Février 2020
#323782

Damidamaro
Publiée le 08/02/2020 à 11:59 - modifié par Damidamaro le 08/02/2020 - 12:20:44

Il faudrait modifier le titre : On pourrait croire que c'est le nombre de couples homoxuels en tout dans la société. Une personne qui lit le titre sans ouvrir la conversation pourrait répéter des informations fausses.


 1 vote #323815
Jstophe
Publiée le 08/02/2020 à 12:32
Auteur du sujet

Par respect pour l'auteur de l'article, je n'ai fait que retranscrire le texte fidèlement.


 0 vote #323816
Damidamaro
Publiée le 08/02/2020 à 13:51 - modifié par Damidamaro le 08/02/2020 - 13:53:47

L'auteur est lui-même sujet à caution, dans ce cas. Quand un titre est trompeur, peu importe que l'auteur l'ait écrit comme ça lui-même, la conclusion est que le titre est trompeur.


 0 vote #323820
Alithia
Publiée le 08/02/2020 à 13:54 - modifié par Alithia le 08/02/2020 - 13:55:42

Après au sens stric du terme y a pas de fausse info dans le titre.

29,1 pourcent de couple homosexuels....

Seul, ça veux rien dire, ça peux être, 29,1 pourcent de couple homosexuel mange des pains de cakes au petite dej (y en as beaucoup qui en mange au petit dej ? maintenant je voudrais le savoir).

Si mauvaise information il y a c'est parce que la personne n'aura pas vérifier dans l'article de quoi il est question.

Sinon j'approuve, dans certain lieu reculé de la France, je pense que c'est peut être le seul moyen de communiquer sur son genre ou sexualité de façon safe.

Quand on ne peux en parler à personne irl, internet deviens un pont pour communiquer avec d'autre personne prêtes à vous écouter.

Merci donc à tout ce qui ont, et continue de participé à la création de ce sites, et qui continue de le faire vivre, et avec lui, ses valeurs :)

Vous êtes un phare dans l'obscurité pour beaucoup de gens !


 0 vote #323821
Jstophe
Publiée le 08/02/2020 à 13:55
Auteur du sujet

J'ai cru bien faire ... alors, vu comme cela, mea culpa.


 1 vote #323822
Damidamaro
Publiée le 08/02/2020 à 14:00

Pas de soucis : il suffit de rajouter "qui s'étaient rencontrés sur Internet en France" dans le titre et l'honnêteté intellectuelle sera sauve ! :)


 0 vote #323823
Jstophe
Publiée le 08/02/2020 à 14:04
Auteur du sujet

La première phrase a été tronquée, d'où une confusion. Mais d'un autre côté, le titre prétant justement à interpeler peut susciter l'envie d'aller plus loin et de lire le texte qui suit et qui peut éclairer.


 1 vote #323824
Damidamaro
Publiée le 08/02/2020 à 15:10 - modifié par Damidamaro le 08/02/2020 - 15:15:18

Oui mais comme je le disais : "Une personne qui lit le titre sans ouvrir la conversation pourrait répéter des informations fausses."

Une personne intéressée regardera. Personnellement, je ne suis pas pour des titres dits "putaclics" au détriment de l'honnêteté intellectuelle surtout que ce forum est public et rassemble beaucoup de personnes en recherche d'elles-même, perdues ou en souffrance qui, même si elles ne participent pas au forum, le regardent. Pour cela, il ne faut pas se laisser guider par nos ambitions personnelles quelle qu'elles soient mais privilégier la vérité. Ce qui signifie éviter les titres volontairement tronqués. Que le journaliste ait été malhonnête est une chose mais aucun d'entre-nous sur le forum n'a a circonscrire à des objectifs de référencements ou de chiffres dictés par une rédaction. Pour toutes ces raisons, il faut faire preuve de rigueur dans ce que nous postons sur le forum, qu'il s'agisse de posts ou de réponses.


 0 vote #323831
Jstophe
Publiée le 08/02/2020 à 15:27
Auteur du sujet

La magazine cité, National Geographic, n'a pas la réputation ni vocation d'être un magazine à sensation mais est une publication très sérieuse. Je me sens offusqué, offensé, au travers cette revue. Si tous les magazines se situaient à cette échelle, le niveau intellectuel général s'en trouverait grandi , tiré vers le haut.


 0 vote #323832
Damidamaro
Publiée le 08/02/2020 à 16:50

Ce n'est pas le sujet. La réputation, c'est très subjectif... et le fait de ne pas être un "magazine à sensation" ne prémuni pas contre les imperts... Il ne s'agit pas du magazine mais d'un journaliste qui écrit POUR un magazine... La vocation n'a rien à voir là-dedans.

Je pense que nous avons suffisament débattu de ce sujet. Le fait est que je pense qu'il faut faire très attention aux éventuelles escroqueries intellectuelles que l'on voudrait faire passer pour de la neutralité. La neutralité, ça n'exciste pas. J'aurai donné mon avis. Je te laisse face à tes reponsabilités. Je pense que chacun est assez grand pour les prendre en adulte et non par sur-réaction émotive : Il n'y a pas à s'identifier à un magazine mais à y prendre des informations dans le but de les traiter le plus objectivement possible.


 0 vote #323833
Otentik
Publiée le 08/02/2020 à 17:03

À part ça, un magazine qui, en Février 2020, nous sort une étude de 2014 ça vous parait cohérent?

Pas pour moi.

Perso ça m'arrive de feuilleter ce magazine quand j'en vois un, mais uniquement pour les photos.


 1 vote #323834
Membre désinscrit
Publiée le 08/02/2020 à 19:00

c'est énorme mais à part un site comme be tolerant, dur de trouver d'autres applications dédiées aux relations sérieuses. A croire qu'une majorité de gays sont obsédés par le sexe pour que toutes les autres applis soient à visée plan cul:/

#323838
Jstophe
Publiée le 08/02/2020 à 23:37
Auteur du sujet

Pour TonyBeacon : Cette participation est hors sujet.

Pour Damidamaro : Merci de m'enfoncer un peu plus, Bon, d'accord, j'ai commis une connerie avec cet article de presse. C'est ce qu'il en ressort. On efface, on passe l'éponge. Je n'ai pas à assumer la responsabilité de l'auteur de l'article.

On reste en bons termes comme avec tous les membres de ce site auquel je tiens. Accord/désaccords, cela fait partie de la vie. Ici comme ailleurs.


 1 vote #323857
Membre désinscrit
Publiée le 09/02/2020 à 06:04

Qu'il est guindé ! 🤣

Laissons mourir ce sujet qui se résumait à corriger ton titre, passionnant 🙃

#323865
Sociable30
Publiée le 09/02/2020 à 10:17

Le titre est accrocheur mais la première phrase recadrait les choses…

De plus, on rève peut-être qu'un mec sur trois soit d'une approche possible mais c'est tellement irréaliste qu'il n'y avait vraiment pas beaucoup de risque de contagion dans la désinformation. 😂

Et puis, il y avait une question: "Est-ce encore le cas en 2019 ou en 2020" ?

Personne n'a répondu à cette question…

C'est d'ailleurs plutôt du coté des instituts de sondage qu'il faudrait la chercher mais mon sentiment perso, c'est qu'il n'est pas marqué sur le front de quelqu'un qu'il est homo.

Alors que la probabilté de se tromper pour un hétéro abordant une personne de l'autre sexe est très faible, la nôtre, quand on aborde une personne de notre sexe est forte.

Il me semble donc normal d'avoir recours à un filtre qui va nous orienter vers les gens potentiellement compatibles.

Cela peut être "les lieux de convivialité gay", les messages passés par l'autre (tenue, attitude, discours).

Mais il me semble qu'un filtre de selection soit necessaire pour pouvoir trouver les bonnes personnes sans importuner les autres.

Internet étant un bon moyen de faire ce criblage sans le risque du contact mal orienté dans la vraie vie.

Je pense que c'est vrai, aussi bien pour une relation de consommation de sexe que pour former un couple car le préambule est le même: La quête d'une personne compatible avec sa sexualité, sans vouloir faire injure aux personne asexuelles qui n'ont pas cette préocupation sexuée mais doivent tout de même s'associer avec des gens qui ne seront pas réflactaires au fait d'être vus de l'extérieur comme un couple homo.

Il y a longtemps, les pissotières remplissaient cette fonction et je trouve bien plus évident ce recours au net pour filtrer les gens entre ceux qui pourraient s'associer et ceux qui vont se sentir importunés.


 0 vote #323866
GreenDestiny
Publiée le 09/02/2020 à 13:19 - modifié par GreenDestiny le 09/02/2020 - 13:34:51

C'est tout à fait logique au final, le net permet aux LGBT qui n'ont pas forcément l'envie de visiter les milieux LGBT (bars, associations par exemple), de trouver d'autres personnes de leur goûts assez facilement, avec 100pourcent de chance que la personne aient une attirance similaire, donc pas ou très peu d'erreurs possible.

Pour la différence avec les hétéros, bah.. disons que j'imagine que les LGB ont des facilités à se connectés ensembles au moins émotionnellement, et que du coup ça se passe plus facilement, il y as aussi moins de 'vieilles mentalités' comparés aux hétéros qui doivent discuter longuement, puis fixer plusieurs RDV et où l'un des genres as bien plus d'offres que l'autre, ce qui induit un "triage".

Le marché hétéro est :

Femme : Plein d'attention donnée, plein de match, peu d'aboutissement réels.

Homme : Très peu d'attention, peu de match, doivent se démarquer pas mal pour au final très peu d'aboutissements.

Le point commun, c'est que rien n'aboutis, car personne ne semble les prendres au sérieux et est soit là car il "essaye", soit là car il veut de l'attention facile.

Je préfère 1000x les applis de rencontre homos, même si je n'y trouves pas forcément ce qui me plait le plus, bien plus conviviales, où tu peux discuter avec qui tu souhaite, pas vraiment de jugement sur photo, pas d'exigeances sur le premier message, etc etc. Ils ont tout compris sur comment faire une application: Les gens peuvent se connecter facilement et échanger librement. (D'ailleurs, j'avais lu que beaucoup de gens mettent leur Inst#gram sur T##der pour discuter sur Inst#gram plutôt que T##der, preuve qu'il y as un petit problème dans le système de "match".)


 0 vote #323869