L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.

Maître ou Esclave, ou les deux


Jstophe
Publiée le 06/02/2020 à 18:32 - Modification par Wiloooo le 17/02/2020 - 11:16:43
Auteur du sujet

Bonjour,

Je voudrais vous soumettre une réflexion, qui n’appartient pas à mon intimité (voir mon profil et ma description). Pas sado-maso pour 2 ronds.

« Le Maître est un Esclave car il a besoin de son Esclave pour être le Maître «

Il en va de même pour les religions, quelles qu’elles soient, tous esclaves, idem pour les addictions (tabac, alcool, drogue, jeux vidéo, obsession sexuelle).

Je crois que c’est Blaise Pascal qui a dit (1): « La religion ferme au monde, la philosophie ouvre au monde « .

Ne sommes-nous pas quelque part Maître de quelqu’un, et/ou Esclave de quelqu’un ou de quelque-chose? Consciemment ou inconsciemment.

(1) : Sauf erreur de ma part, j’ai toujours raison. (plaisanterie)

La discussion est ouverte.


#323668

Kendany
Publiée le 06/02/2020 à 19:13 - modifié par Kendany le 06/02/2020 - 19:14:04

Ha ben oui effectivement. On est aussi esclave de nous même. ( Peur,pulsion,survie) et des circonstances et engrenages de la vie. Qui nous façonnent et fait qu'indirectement nous faisons tel ou tel choix. En faite on est constamment influencé par de tas et des tas de personnes, par nous mêmes, Et pleins de facteurs différents sans même en avoire conscience. Le libre arbitre n'est finalement souvent qu'une illusion pour nous simple mortel. Il y a trés souvent un facteur qui va faire que l'on va prendre une décision que nous pension pleinement venant de nous même. Mais qui quand on regarde de plus près est une influence interne ou externe.


 1 vote #323678
Cahir
Publiée le 06/02/2020 à 19:13

Bonjour,

Je pense que nous sommes esclave de notre condition physique. Nous ployons sous le joug de nos besoins matériels. Comment se prétendre maître de quoi que ce soit, alors que l'on ne dompte pas même notre propre nature ? Faire abstraction de notre chair nous conduit au suicide. Nous sommes enclin à la soumission car il faut avant tout nourrir notre corps-pantin : prison de l'âme et rappel moqueur de notre condition.

Je ne me prétends pas maître de moi-même, ce serait de la prétention. Je m'en remets aux autres mais il ne s'agit pas là d'une prise de pouvoir sur ce Moi peu enclin au progrès, mais d'une collaboration passive. Cet Autre est évidemment soumis aux même lois naturelles.

Voilà ma vision des choses mais je crois que je suis hors-sujet 🤔


 2 votes #323679
Kendany
Publiée le 06/02/2020 à 19:24

"Voilà ma vision des choses mais je crois que je suis hors-sujet "

Non je ne pense pas.

La question final était.

"Ne sommes-nous pas quelque part Maître de quelqu’un, et/ou Esclave de quelqu’un ou de quelque-chose?"


 0 vote #323683
Jstophe
Publiée le 06/02/2020 à 20:26
Auteur du sujet

Je prends acte des commentaires judicieux et réalistes de Cahir et de Kendany. J'abonde en votre sens. Que vous en soyez remerciés.


 1 vote #323705
Kendany
Publiée le 06/02/2020 à 21:09

👍 😉


 0 vote #323710
Jstophe
Publiée le 06/02/2020 à 21:43 - modifié par Jstophe le 06/02/2020 - 21:47:15
Auteur du sujet

Remarque pertinente : on est avant tout esclave de son physique et du regard que les autres portent sur soi à commencer par son physique.

Les femmes qui passent 3 heures dans la salle de bains chaque matin sont conditionnées par leur apparence physique d'où une sorte d'esclavage.


 1 vote #323713