L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.

Je suis passée de lesbienne à bi


Lyza9
Publiée le 29/01/2020 à 14:23
Auteur du sujet

Bonjour tout le monde

Mon histoire est un peu complexe, j'ai connu un passé difficile. Je m'explique: après avoir été violée par des hommes au plus bas âge, j'ai voulu me venger d'eux plus tard, ce qui n'a pas été fait car la peur de violence, maladie et autre. J'ai fini par me calmer. J'avais des relations passagères avec des camarades et amis proches. Jusqu'au jour où j'ai assumé mon homosexualité à l'insu des miens car mal acceptée. J'ai eu des petites amies, j'ai été amoureuse et déçue, j'ai rompu avec l'une puis l'autre...bref, je suis retournée dans ma vie hétérosexuelle espérant changer du jour au lendemain, en vain. Chaque fois que une fille m'attirait je me faisais violence pour ne pas succomber, mais je finissais par l'approcher.

Des filles, j'en ai connu et aimé, des hommes pareils. Mais jusqu'à présent, malgré que je sois mariée à un homme qui connaisse mon passé homo, je suis toujours attirée par les femmes!

Draguée, ce n'est pas mon point fort, car il m'arrive d'avoir envie d'aborder une fille mais finalement je n'ose pas, elle m'échappe, et la tristesse se fait sentir! Dur!

Dernièrement, j'ai fait une rencontre, elle est mariée avec 3 enfants, elle est à sa 3e petite amie (moi), bien que ayant 1 an d'expérience homosexuelle derrière elle comparée à moi qui en a plus de 25 ans, si je peux le dire. Nous avons respectivement le même âge: 40 ans. Je suis amoureuse plus que jamais, et elle aussi. Parfois, cet amour nous fait peur, particulièrement à elle dont le mari n'est au courant de rien, moi par contre il n'a aucune idée de si j'ai encore envie d'avoir une relation avec une femme bien qu'il sache que je peux le faire à tout moment, suffit de lui en parler! Mais je préfère ne rien lui (mon mari) dire et vivre cela dans la discrétion. Ca fait presque 2 mois que je suis avec cette femme, au début on aimait beaucoup passer le temps à faire l'amour, et pour dire vrai elle n'avait jamais connu d'orgasme avec son mari, si ce n'est qu'une seule fois en 25 ans de mariage avec lui, par contre moi ça m'arrive de jouir parce que quand je le fais avec mon mari, je pense en train de le faire avec une femme les yeux fermés. Je ne dirais pas que je prends bien mon pied avec lui, mais plutôt avec elle car trop de fusion et de sensualité entre nous.

Le jour où elle m'a dit être JALOUSE de savoir que je peux avoir d'autres femmes, j'ai réalisé qu'elle tenait trop à moi et ne voulais pas me perdre. Moi aussi je n'ai pas envie de la quitter, du moins pas maintenant car avec elle tout se passe bien même si on se voit très peu, on se parle tous les jours au téléphone sauf les week-ends où elle ne peut pas me parler ayant son mari à côté ainsi que ses enfants où je me sens priver de mon autre moi.

Le jour où elle m'a dit qu'un jour elle pensera quitter l'homme de sa vie car elle n'est pas sexuellement épanouie avec lui, je ne savais pas quoi lui répondre, parce que avec 3 enfants, ce n'est pas comme si on les abandonne comme des adultes pour aller à l'aventure, ils sont encore jeunes (les deux derniers) et le premier a 20 ans, ils vivent toujours ensemble!

Moi de mon côté, pas encore d'enfants et 2 ans de mariage...je me sens beaucoup plus attirée par les femmes, surtout celle avec qui je suis actuellement, mais je n'ai pas envie d'être responsable de son divorce si jamais cela arrivait, car entre elle et moi, je suis plus lesbienne que elle. Elle ne se considère pas comme homosexuelle par contre moi oui, car plus introvertie que elle. Elle se considère plutôt bi, mais elle ne l'assume que partiellement.

Est-ce que quelqu'un a le même vécu que moi? J'aimerais savoir que je ne suis pas seule!


#322819

Frango
Publiée le 29/01/2020 à 20:44

Bonsoir Lyza9,

Ta situation n'est pas la plus facile à vivre, mais tu ne l'as pas choisie ; c'est la vie qui s'en est chargée pour toi...

Si j'ai bien compris, tu as connu plusieurs femmes dans ta vie et, à présent, tu es mariée avec un homme. Tu a rencontré une femme, et vous êtes amoureuse l'une de l'autre. Cette femme a connu aussi d'autres femmes et vit, actuellement avec un homme.

Tu dis te sentir plus lesbienne qu'elle... Mais, crois-tu qu'il y ait des critères qui puisse le définir ? Dans un couple homo, ou hétéro, in n'y a pas de + ou - , il y a une entente, une complicité, une communication ou un échange. Sinon, le couple se déséquilibre.... et se désuni.

De plus, tu ne veux pas être responsable de son divorce, mais tu ne parle pas du tien. Cest un peu comme si tu te rendais responsable de cette situation... Dans une histoire de couple, on est deux. Deux adultes. Deux à prendre les décisions.

J'ai vécu, à plusieurs reprises, cette situation inconfortable d'avoir, pour amant, un homme marié. Je ne l'ai jamais recherché. Deux êtres qui se croisent, c'est comme deux étoiles qui brillent un peu plus fort dans le ciel. Rien ne les prédestinaient à se croiser. Mais la vie, les circonstances, la joie, la peine... Bref. Et j'ai toujours trouvé ces rencontres difficiles, car elles étaient rythmées par la vie familiales de ces hommes. Mais l'amour est patient et accepte (presque) tout. Aucun d'eux n'a divorcé et je les ai aimé du mieux que je pouvais, dans le plus grand respect de leur choix.

Bon courage, Frango.


 1 vote #322830
Caramany
Publiée le 29/01/2020 à 21:27

Ça m'arrive aussi d'être attiré par les filles, surtout une fille jolie, élégante, de valeur traditionnelle et surtout intelligente . Jai même eu moment de phantasmer former une union avec telle. (T'es content Lindos ? Un gay de moins, un hétéro conforme de plus.) Mais c'est du fantasme. Une espèce d'envie de protéger une perle rare, et de lui donner le meilleur de moi. Sauf que je sais que je ne peux que lui donner la pire, et ce ne serait pas l'amour que je pourrait lui offrir. ce genre de fantasme me fait rire de temps en temps. Mais pas de arrière goût amer. Juste drôle.

Par rapport à ton cas, je trouve ça normal. On a le droit de se découvrir tout au long de notre vie. Personne d'autre, ni toi même peut définir ce qui peut arriver. On agrandit, et on se fortifie. Le Traumatisme d'enfance qui t'a mis de barrière sentimentale ne te fait plus de mal, parce que tu es maintenant une personne forte. En plus, c'est pas plus mal d'être bi, j'aimerais un jour l'être.


 1 vote #322833
Lyza9
Publiée le 03/02/2020 à 10:34
Auteur du sujet

Réponse à Frango#322830

"De plus, tu ne veux pas être responsable de son divorce, mais tu ne parle pas du tien. Cest un peu comme si tu te rendais responsable de cette situation..."

Dans mon couple, c'est plus zen, car mon mari est au courant de mon homo, je le suis depuis plus de 25 années (que j'assume), il ne peut pas me quitter tout simplement parce que je voudrais ou j'ai une petite amie, car il sait que j'ai toujours cette attirance. Par contre, de son coté (ma petite amie), son mari ne sait rien, et son homo est récent (1 an), parfois il lui arrive de penser qu'elle va le quitter pour moi, pourtant ils ont 25 ans de mariage...alors qu'elle et moi ne sommes qu'ensemble depuis 3 mois maintenant.


 0 vote #323333
Whoami
Publiée le 03/02/2020 à 16:54

salut lyza

sujet très complexe, en particulier avec des enfants en jeu...

j'ai vécue une relation hachurée durant 8 ans avec une femme mariée (elle n'était pas mariée quand je l'ai connue) et elle a eue 3 filles. Elle ne s'est jamais définie en tant que lesbienne ou bi... elle me disait juste que c'était uniquement moi et qu'elle serait incapable d'aller avec une autre femme. elle n'a jamais assumer sa relation avec moi, on devait rester cachées... son mari était au courant... a ma grande surprise, lorsqu'un jour, alors que j'avais encore rompu depuis 4 mois, il est venu me chercher chez moi pour me demander d'aller la voir car je lui manquais. situation particulièrement bizarre sur le moment, car je m'attendais plutôt à me prendre son poing dans la tronche qu'une invitation... bref... elle n'a jamais assumé d'être avec moi. et ne se voyait pas vivre avec moi.. j'ai finalement lâché l'affaire après une énième rupture avec elle. je la croise encore régulièrement, je sens son regard sur moi. mais je ne craquerai plus car j'ai passé l'âge de l'amusement.

je pense que, avant de parler divorce, tu devrai lui demander si elle est capable de s'assumer et de vous assumer toute 2 aux yeux des autres. serait elle capable d'en parler à ses enfants ? sa famille ? ses amis ? le regard des autres dans la rue ?

si non... oublie... il n'en ressortira rien de bon.


 0 vote #323409
Lyza9
Publiée le 05/02/2020 à 08:51
Auteur du sujet

Bien vu!

Elle dit tout le temps qu'elle s'en fou de ce que les autres penseront, mais je doute que ce soit le cas! Car si elle arrive à s'épanouir sexuellement avec moi, cela ne veut pas dire qu'elle est prête à l'engagement avec une femme sans se soucier du reste. Parce que lorsqu'elle m'invite lui rendre visite chez elle, je trouve ses enfants, elle refuse que je la touche ne serait ce qu'un toucher innocent sans arrière pensée, car elle a peur de craquer! Le problème est que lorsque je la touche, elle fond et se penche pour m'embrasser, mais quand elle n'a pas envie, elle me repouse gentiment.

Bref, je lui ai dit de se calmer, que ce n'est pas le moment de se bloquer avec son mari car elle vit quelque chose de nouveau, vu le peu d'expérience qu'elle a, il ne faut pas qu'elle se précipite à prendre des décisions qu'elle regrettera après, car son mari risquerait la pourrir la vie, ce qu'elle ne sait pas vu qu'il l'aime tellement au point de céder à toutes ses caprices, et parfois il est bipolaire et la met de mauvaise humeur, mais dans l'ensemble, ils sont tellement liés vu que 25 ans de mariage ce n'est pas rien!

Moi de mon côté, mon mari est au courant de mon orientation, et sait que d'un moment à l'autre, j'aurai envie d'aller vers une femme, mais doute que je puisse demander le divorce pour cela car il m'accepte telle que je suis, parfois il lui arrive d'imaginer entrain de faire l'amour à deux femmes en même temps, c'est-à-dire moi et une autre! On a eu cette conversation un jour, je lui ai fait comprendre que je ne pourrai pas la partager, sans lui dire que j'en avais déjà une! Il m'a trouvé égoïste, je suis désolée mais c'est moi la BI pas lui, je ne conçois pas ma bisexualité comme un "polyamour" ou "un ménage à trois", donc s'il ne l'a pas compris, dommage pour lui. Je lui ai aussi demandé ce que ça lui ferait d'essayer un trio avec 1 autre homme et moi, c'est-à-dire deux hommes et moi, il m'a répondu "Jamais de la vie"! J'ai rigolé! Pourtant, il m'a raconté avec eu une expérience avec son meilleur ami et l'épouse de cette dernière, juste 2 ans avant qu'on soit marié, c'était deux hommes et une femme! Il semblerait l'avoir presque oublié! Bref, c'était un échange open sans prise de tête! Je me suis sentie soulagée d'avoir eu à reparler de ce sujet, car cela faisait longtemps qu'on en avait pas évoqué après notre mariage...Avant, on en parlait beaucoup, mais c'était moi qui était plus accro aux femmes, et je lui racontais mes déboires lorsqu'il y en avait.

Voilà quoi?


 0 vote #323544