L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.

Actu #Mila une lesbienne harcelée pour sa critique de l'islam #JesuisMila




Wiloooo
Modération
Publiée le 22/01/2020 à 17:16 - Modification par Wiloooo le 30/01/2020 - 05:13:44
Auteur du sujet

#Mila

JesuisMila est un hashtag de soutien pour une jeune lesbienne qui a critiqué la religion musulmane sur le célèbre réseau social instagram.

Si vous souhaitez voir la vidéo en question ainsi que l'appel au lynchage c'est ici : https://twitter.com/ratoriku/status/1218536391560368128?s=19&fbclid=IwAR1hD-OXe5kL4Mukw0CYVLa4WOq9sQ_iHb3IYSdakTEho_8S_gJZdnXzytc

Homophobie et insultes à outrance....

Attention âmes sensibles s'abstenir, les insultes homophobes, racistes fusent de tous les côtés à cause de sa critique contre l'Islam. Cette pauvre jeune fille prénommée Mila ne peut même plus sortir de chez elle, elle a même présenté des excuses afin de calmer la situation. Le mal était fait, le lynchage sur twitter n'a pas cessé, suffit de taper #Mila #JesuisMila ou #JesuispasMila sur twitter pour se rendre compte de l'ampleur du phénomène. 😲 😵

Rappel du droit : Cette jeune fille a le droit de blasphémer, donc de critiquer une religion. En France s'est autorisé. Je suis abasourdi d'une telle violence : des appels aux lynchages, même des menaces des morts pour une vidéo certes "violente" (dans les mots employés) mais pas comdamnable par la législation française (il faut le rappeler). Attention cela s'applique à TOUTES les religions, aucune ne doit être au dessus de notre bonne chère république !

On ne peut que soutenir cette pauvre gamine, qui a été maladroite mais elle ne mérite nullement des menaces de mort et un lynchage public. Les réseaux sociaux sont à vraiment à gerber parfois... 🤢

Que pensez-vous de cette affaire ?

Mon avis personnel : je trouve que c'est abusif, et je ne trouve pas la vidéo si violente que cela. Pour moi, Mila a le droit de critiquer n'importe quelle religion quand elle le souhaite. Je trouve sincèrement que cette affaire fait froid dans le dos

Gros silence des associations LGBT, y a une omerta sur ce sujet ahurissante...


#322197

W0nderwOOman
Modération
Publiée le 22/01/2020 à 17:56 - modifié par w0nderwOOman le 23/01/2020 - 01:52:14

Ça me fait de la peine :(

Il paraît que son harcèlement aurait commencé il y a plusieurs jours mais j'avoue que c'est toi qui m'a fait découvrir cette triste histoire. Marianne parle d'un silence assourdissant des personnalités de gauche, des organisations féministes et des associations de défense des droits LGBT. Un peu facile, je trouve, puisque tout le monde ne passe pas sa vie sur insta ni twitter... c'est vrai quoi le monde est bien plus grand que les réseaux sociaux, non ?

Il y a 5 ans, des journalistes sont morts pour des dessins, sachant qu'ils étaient menacés depuis très longtemps. Je crains que cette jeune fille ne soit condamnée à vivre sous protection.

Sur les réseaux, plus grand monde ne s'inquiète de ce que disent les lois... sauf le jour où les gens reçoivent une belle assignation du tribunal. Devant un juge, souvent les gens la ramènent moins.

NB : les appels au lynchage et les raids numériques sont condamnables par la loi, contrairement au blasphème.


 6 votes #322203
Lulu51200
Publiée le 22/01/2020 à 18:42

Écoeuré par les messages de haine. Désespéré. On ne peut plus rien dire.

Ça me rappelle vaguement un sketch des années 80-90, qui, aujourd'hui serait totalement interdit.

Tout ça pour dire que nous sommes dans un pays prônant la liberté d'expression, mais pas trop non plus, sinon tu te fais menacer.


 3 votes #322206
Raphaelle
Publiée le 22/01/2020 à 18:55

Bonjour ou bonsoir,

Je viens de voir la vidéo et je suis assez étonnée. Elle est assez violente, c'est vrai. Elle a parfaitement le droit de dire ce qu'elle pense et je trouve ça très bien, mais malgré la liberté d'expression, je trouve qu'elle a été maladroite dans sa manière de dire les choses : elle est assez grossière et dit que l'islam est une religion violente et haineuse. Or (je précise que je suis athée), l'islam est une religion qui n'est pas haineuse et incite plutôt à la paix et l'amour (comme toutes les religions) mais qui est parfois ... "manipulée" si on peut dire et son message de départ est parfois bien détourné. Donc je comprends qu'elle puisse penser ça mais je trouve qu'elle généralise beaucoup trop. Ou alors c'est vraiment sa vision des choses.

Dans tout les cas, je trouve qu'elle a été un peu maladroite dans sa façon de le dire et je comprends que certaines personnes soient choquées et énervées.

CEPENDANT, je ne comprends pas les messages haineux et je n'incite personne à la haine envers cette jeune fille. Les gens pourraient discuter calmement, mais je crois que c'est pas possible pour certains, qui préfère insulter.

De plus, je ne vois absolument pas le rapport avec le fait qu'elle est lesbienne ... Elle parle uniquement de l'avis qu'elle a de l'islam et à aucun moment de son homosexualité. Donc si elle a été attaqué à cause de ça, c'est vraiment un prétexte lamentable et sans aucun rapport. Et si elle n'a pas été attaqué à cause de ça, pourquoi le titre de ce forum mentionne "une jeune lesbienne" ? C'est avant tout une jeune femme et qu'elle soit lesbienne, pansexuelle, hétérosexuelle ou de n'importe quelle orientation sexuelle, cela n'a aucun rapport avec le sujet et cela ne définie pas une personne ! Donc je suis parfaitement d'accord pour qu'on en parle, mais est-ce uniquement parce qu'elle est lesbienne ?

Peut-être a-t-elle mentionné son homosexualité à un moment ou a-t-Elle été attaqué à cause de ça et je ne le savais pas. Dans ce cas, excusez-moi.

Voilà, c'était ma vision des choses. Désolée s'il y a des fautes et bravo si vous avez eu le courage de tout lire


 8 votes #322214
Meligood
Publiée le 22/01/2020 à 19:10

Yop'

Faut quand même comprendre pourquoi les gens sont si virulents, que tu ne sois pas en accord avec la religion est une chose, par contre l'insulter, dire qu'elle met "un doigt dans le trou du cul" de leur Dieu, c'est clairement insultant pour les croyants. Les menaces de mort sont certes de trop, et la harceler ne change rien. Par contre ça reste impardonnable, et son âge n'excuse en rien la violence dont elle a aussi fait preuve en insultant gratuitement une religion qu'elle ne connait pas. Sa cause est assez indéfendable, elle aurait juste mieux fait de se taire et de garder son avis pour elle, le déballer sur internet, ça allait forcément causer une vague de harcèlement, d'insulte et de menace.

Faudrait aussi apprendre à élever les gamins et à leur faire comprendre que les propos qu'ils entretiennent sur internet ressortiront forcément un jour ou l'autre. Surtout que là, elle ne l'a pas fait anonymement, elle a été suffisamment bête pour se prendre en vidéo, tenir des propos odieux et se permettre après de pleurer sur la vague d'insulte qu'elle se prend. C'est un peu facile, elle aurait mieux fait de tourner sa langue 7 fois dans sa bouche et de se dire "Oups, ce que je vais dire sera stupide". Surtout que l'Islam c'est la seconde religion de la France, donc forcément.. Elle prend cher.

Après je justifie pas ce qu'elle subit, ça part dans des proportions énormes, c'est juste que si elle n'avait pas posté ça, il ne se serait rien passé. (:


 4 votes #322216
W0nderwOOman
Modération
Publiée le 22/01/2020 à 19:57 - modifié par w0nderwOOman le 22/01/2020 - 20:11:30

En réaction à sa vidéo, de nombreux propos lesbophobes ont été postés, parmi les autres menaces et insultes reçues. Les insultes lesbophobes sont-elles moins douloureuses que les autres ? Je ne crois pas. D'après ce qui se dit, la jeune Mila affichait ouvertement son orientation sexuelle sur son compte insta. Et certains de ses détracteurs ne se sont pas gênés pour se servir de son orientation pour l'attaquer. Dans le titre, je ne vois rien de réducteur dans l'utilisation du mot lesbienne. Mais plutôt une façon de résumer sa situation.

Soyons factuel·le·s : elle n'insulte pas les croyant·e·s. Elle tient des propos insultants sur Dieu. Et insulter Dieu n'est pas interdit en France, bien qu'on imagine que ce doit être interdit par quasiment toutes les religions. Libre à chacun·e d'accorder ou non de l'importance à la vidéo de la jeune Mila.

Si les (vrai·e·s) croyant·e·s ont vraiment été choqué·e·s par les propos de cette jeune fille, il·elle·s devraient pouvoir trouver refuge auprès de leur Dieu et prier pour que la société vive en paix...


 4 votes #322219
Wiloooo
Modération
Publiée le 22/01/2020 à 19:58
Auteur du sujet

Tu aurais été un homme @W0nderwOOman je pense qu'on serait ensemble 😍


 2 votes #322220
Raphaelle
Publiée le 22/01/2020 à 20:13

Si elle a reçu des insultes lesbophobes, je comprends pourquoi ce forum a été créé Et je suis parfaitement d'accord avec le fait que ce ne sont pas des insultes moins graves que les autres


 3 votes #322222
Membre désinscrit
Publiée le 22/01/2020 à 20:58

Raphaelle, si tu pouvais arrêter de dire que l'islam est une religion de paix et d'amour en mode formatage complet... je t'invite à lire de nombreux passages du coran pour voir tous les nombreux appel aux meurtres de ceux qui ne suivent pas la voie. Contrairement au nouveau testamen côté religion catholique qui a clairement supprimé de nombreux passages violents.

Il y a eu récemment un comique qui a humilié l'image de jésus à la radio et bizarrement, il n'a recu aucun harcelement ni menace de mort... là une fille de 16 ans qui est encore complétement immature dit 2/3 mots de travers ( qui sont certes poussés notamment le doigt dans le cul) et elle reçoit des centaines de menaces de mort et on l'attend à la sortie de son lycée pour la frapper voir pire.

Je me dis quand même qu'il y a un leger problème vis à vis de l'islam surtout dans les nouvelles générations

#322224
Reglisse
Publiée le 22/01/2020 à 21:17

Bonsoir,

Voilà un sujet qui ne laisse pas indifférent. J'ai lu l'article de Marianne, qui explique qu'un mec l'a draguée sur Instagram, alors qu'elle est ouvertement lesbienne, et qu'il l'a insultée en utilisant la religion, quand elle l'a rembarré. C'est suite à cela qu'elle a posté ses vidéos, sous le coup de la colère. C'est maladroit, sans nuance, volontiers provocateur… Je n'approuve pas, mais c'est dans l'air du temps où même les politiques interviennent à chaud, quitte à dire des âneries aussi grosses qu'eux. Elle a réagi de façon épidermique, comme celles et ceux qui l'ont insultée.

Au final, les conséquences sont déjà énormes et nul ne peut dire jusqu'où ça ira. D'autant plus que des personnes non musulmanes ont soutenu le harcèlement numérique et l'ont emplifié.

Elle en gardera des séquelles pendant longtemps, si ce n'est à vie. Et, même si personne ne la tue (ce que j'espère pour sa famille et pour elle ! ), elle risque de se suicider (c'est l'une des possibles conséquences d'un harcèlement).

Les réseaux sociaux sont dangereux et ce ne sont pas du tout des espaces de liberté. Il y a une règle tacite dessus : on ne doit jamais aller contre l'avis dominant, sous peine d'avoir un retour de bâton plus ou moins violent. Sur Internet, tout va trop vite, tout s'emplifie, tout reste. On maîtrise très difficilement sa e-réputation.

En plus, la religion (surtout musulmane) est un sujet hyper-sensible, entre extrêmisme et discrimation des pratiquants modérés. Je pense qu'il y a, sous-jacent, l'abandon des quartiers défavorisés, qui deviennent de vrais guettos, et puis un besoin de créer des communautés afin de se protéger d'agressions réelles ou imaginaires.

À mes yeux, cette triste affaire montre la rigidité de la pensée actuelle. C'est un problème sociétal car il faudrait se demander d'où viennent cette violence et cette intolérance. Un tel phénomène de masse est, pour moi, symptomatique d'une époque qui va mal.


 6 votes #322230


Alithia
Publiée le 22/01/2020 à 21:38

Déjà faux remettre les choses à plat, les religions, même si les adeptes porte le même noms, n'ont pas pour autant la même façon de pratiquer.

Y a des musulmans pacifique et extrémiste, y a des chrétiens gentil, et aussi les kukusklan, y a pas si longtemps que ça, extrémiste, meurtrier et terroriste aussi.

Donc commençons par rester calme, la religion n'est qu'un outils, le problème c'est comment la personne l'utilise.

Voilà maintenant mon ressentis, on as le droit de dire ce qu'on pense, après y a aussi les forme, et surtout un cadre de lois qui s'appel l'incitation à la haine.

Je suis pas juriste, donc je n'est aucune idée de la porter des propos de cette jeune fille. Après, parler de ce qu'elle ne connais visiblement pas, de façon assez, colérique je dirais, violente, ça m'embête.

Donc il est de droit de tout le monde de lui faire remarquer.

Mais en effet le flot de haine et de menace et tout bonnement intolérable et inacceptable.

À mon humble avis, il faudrais apprendre, tous, à relativiser déjà, à ne pas juger sans connaître, à comprendre qu'on a pas tous la même opinions, et à accepter les différence, les critiques, ce faisant beaucoup de débats stérile n'aurais pas lieux.

Bref je pense que d'un coter comme de l'autre, y a des tord, y a sur reactions, et que ça n'aurai pas du déborder.


 6 votes #322234
Lindos
Publiée le 22/01/2020 à 22:17 - modifié par Lindos le 22/01/2020 - 22:26:46

Sur la forme, en France la loi permettant de critiquer les idées et croyances des groupes de personnes tout en interdisant de critiquer ces personnes pour leur appartenance à ces croyances, et la justice étant actuellement incapable de s’opposer à la loi du plus fort et aux lobbies trans-nationaux, il vaut mieux rester factuel et prudent dans les critiques des idées, ne pas céder à la provocation, et ne pas recycler les injures des gens dont on critique les idées.

Sinon c’est la loi du plus fort qui s’applique. A fortiori sur les réseaux sociaux qui échappent souvent à la loi, d’une façon qui serait comparable à des altercations dans la rue qui échapperaient à une intervention de la police, ce qui à ma connaissance n’existe pas en France (en dehors des quartiers dits de non droit, où l’état finirait de toutes les manières par envoyer des brigades de CRS pour calmer les esprits). Mais cette police n'existe pas dans les rues d’internet, où n’existe au mieux qu’un auto-contrôle appelé modération, et quelques plaintes.

Je crains que les adolescents, élevés au biberon d’une apparente liberté qu’ils vont perdre en entrant dans le monde des adultes, ne l’aient pas compris. Je crains que cette jeunes fille qui a répondu à des mots durs et homophobes si j’ai bien compris, par des mots durs, n’ait pas réalisé qu’elle ne ferait pas le poids.

Sur le fond, si j’ai bien compris elle a depuis été menacée de mort par les plus excités, ce qui est habituel dans ce genre de situation mais strictement interdit par la loi. Et menacée d’enfer le jour du jugement dernier par les plus modérés, ce qui en dit long sur le fanatisme de ses contradicteurs : historiquement l’enfer du jugement dernier a toujours été promis et mis en œuvre par des humains. C’est vrai de toutes les religions normatives du comportement, et concernant l’Islam, si celui de paix a existé après les conquêtes brutales de l’Empire Islamique puis après sa chute sous les colonisations occidentales, celui-ci se conjugue désormais de plus en plus au passé. J’imagine que c’est ce qu’elle a voulu dire pour défendre son orientation sexuelle, mais seule, et sans en connaître les risques.

Bref, les seules méthodes à peu près efficaces actuellement en France pour se défendre lorsqu’on est une minorité est de se victimiser, occuper l’espace culturel en culpabilisant les autres, s’insérer dans le programme éducatif des enfants, et payer des juristes qui attaquent systématiquement en justice les délits dont la minorité est victime (en général la justice se saisit des crimes). Le rendement est mauvais mais il en reste toujours quelque chose.

Comme il s’agit apparemment d’une ado, donc très vulnérable, ayant blasphémé en réponse à des provocations homophobes alors que le blasphème n’est pas interdit en France, et qu’elle est probablement menacées par des adultes, cela nécessite une réponse d’adultes mettant d’autres adultes devant leurs responsabilités. Si elle a réellement reçu des menaces de morts, et si d’aventure la justice oubliait d’assurer la protection d’une mineure, elle devrait porter plainte. Mais apparemment selon la presse, la police est intervenue dans son lycée, son proviseur aurait fait un signalement à la justice, et une plateforme prendrait sa déposition.


 0 vote #322235
Plume
Publiée le 22/01/2020 à 23:16

Bonsoir à tous,

J'ai jeté un coup d'oeil aux commentaires sans avoir regardé la vidéo de cette jeune femme et il me semble que les injures et agressions sont tres diverses.. de son physique à son intelligence, en passant par des propositions obscenes de mecs hétéros, menaces de coups, menaces de mort, d'enfer... Je n'ai pas l'impression que les retours soient focalisés sur son orientation sexuelle ou sur la religion critiquée. Il y a meme des gens qui semblent vouloir tempérer les autres, voir qui vont dans son sens..

Alors peut etre que mon ressenti est du au non visionnage de la video en amont mais perso ce qui me questionne surtout cest la question de la reglementation autour des réseaux sociaux.. cela donne l'impression d'une zone de non droit où tout peut se dire sans restriction.

Internet est un outil formidable mais nos sociétés ont du louper une étape.. de regulation..

Quand jai lu la premiere fois ce post, jai cru que cela se passait a l'étranger.. Ben non.^^

Plume


 3 votes #322240
Saddy
Publiée le 22/01/2020 à 23:53

honnêtement, elle l'a bien cherché pcq fallait pas chercher la bête pcq insulter une religion, son livre sacré et dieu alors qu'elle n'est pas renseigné à propos de celle-ci c'est ce qui a poussé toute cette haine et maintenant elle fait sa victime pcq elle se fait insulter de partout mais c'est normal si on critique votre religion d'une manière totalement absurde et péjorative en insultant votre religion de cette façon alors que cette personne n'est ni concernée ni bien renseignée sur celle-cisérieusement comment allez-vous réagir ?

Avant de dire son avis et de parler de liberté d'expression il faut tout d'abord peser ses mots , je ne dis pas qu'il faut obligatoirement aimer l'islam non , tu peux dire que tu n'aime pas la religion mais pas de cette façon agressive et totalement péjorative envers les musulmans.


 0 vote #322243
Plume
Publiée le 22/01/2020 à 23:59

Saddy,

La France est dotée de lois permettant de garantir la paix sociale sans passer par la loi du tallion ("oeil pour oeil, dent pour dent").

Alors quelquesoit ce que cette jeune femme a pu dire ou faire, ce n'est pas aux victimes (supposées ou présumées) de faire justice elles-memes.. donc je ne peux être d'accord avec toi quand tu dis "elle l'a bien cherché"..

Plume


 1 vote #322246
Membre désinscrit
Publiée le 23/01/2020 à 00:05

elle est belle la nouvelle génération, maintenant on mérite des menaces de mort parce qu'on critique une religion ...

Elle dit clairement que la religion musulmane est haineuse donc la logique aurait voulu que plein de pratiquants lui prouvent le contraire en lui parlant calmement et non ils confirment ses dires en voulant la détruire socialement dans des milliers de messages... je ne vois pas trop la paix et l'amour personnellement .

#322247
W0nderwOOman
Modération
Publiée le 23/01/2020 à 01:33 - modifié par w0nderwOOman le 23/01/2020 - 01:35:06

Précision : le compte insta de Mila - que je n'ai jamais suivi, comme plein de gens ici j'imagine - n'est plus accessible à ce jour. On ne peut donc pas consulter la totalité des messages infâmes qu'elle a reçus, qu'ils soient, sexistes, homophobes ou racistes... et puis à quelles fins ? Pour en faire un graphique ? Elle dit avoir reçu 200 messages de haine par minute. Résultat : elle ne se sent plus en sécurité dans la vraie vie, comme on dit.

NB : personne ne focalise sur le caractère homophobe des messages qu'elle a reçus. Le fameux drapeau arc-en-ciel qu'elle arborait fièrement sur les comptes des réseaux qu'elle fréquente, a retenu l'attention de beaucoup de gens, dont celle du journaliste Hadrien Mathoux de Marianne, qui a rapporté, entre autres :

Un compte LGBT a envoyé un message privé à Mila, lui réclamant de "retirer le drapeau LGBT+" de sa biographie Twitter : "Tu n'as clairement pas l'ouverture d'esprit de faire partie d'une communauté qui prône l'amour et l'acceptation ! Tu fais honte et à mes yeux tu n'es pas différente des gens qui nous harcèlent… Tu ne fais aucun effort pour comprendre l'autre et à mes yeux tu es comme les homophobes sauf que toi tu es islamophobe (...). Ne viens pas au lycée, tu ne survivras pas une semaine." Pas difficile d'imaginer que le compte en question n'est pas du tout un compte officiel... Comme si la « communauté LGBT » avait un rôle à jouer dans cette histoire !

@Saddy : Rappel : toutes les associations et communautés religieuses le savent : le blasphème n'est pas interdit en France et insulter Dieu n'est puni par aucune loi française. Et si le droit français ne plaît pas à tout le monde, il n'est pas permis pour autant de se faire justice soi-même, que ce soit sur un réseau social ou ailleurs.


 2 votes #322254
Mimoza
Publiée le 23/01/2020 à 08:12

Je n'ai rien à dire sur ce genre d'histoire.

Des gens incultes et agressifs qui s'adonnent à une provocation stupide et aveugle. Je suppose que ceux qui prennent la peine de lui répondent ne sont guère mieux de toute façon...

On touche là aux dérives des réseaux sociaux. N'importe qui peut maintenant s'exprimer en public, en particulier les gens plein de haine ou mal intentionnés.

Entre parenthèse, elle dessert et abime au passage la communauté lesbienne.


 3 votes #322255
Felix35
Publiée le 23/01/2020 à 08:48

Cette triste histoire illustre de façon saisissante la montée de l'islamisme et la soumission de nos élites face à celui-ci.

Quand j'étais jeune, on regardait avec incrédulité la montée du nazisme dans nos cours d'histoire, en se demandant comment les gens avaient pu laisser faire. Maintenant on comprend…


 1 vote #322259
Organ
Publiée le 23/01/2020 à 09:15

Je ne me rappel ni de l'auteur ni de la citation mots pour mots mais ca ressemblait a ca : "plus une minorité pose probleme plus celle ci sera defendu".

Je n'ai jamais entendu quelqu'un etre scandalisé par des propos un peu border sur les asiat ou sur les juifs par contre la moindre petite blague a l'encontre des musulmans et tu finis catégorisé comme facho.

Hors la minorité qui pose le plus de probleme en France est bien la minorité musulmane.

Ses valeurs sont diametralement opposées a celles de la republique, le droit des femmes, des lgbt et de toutes les autres minorités sont baffoués.

Chanceux que je suis je n'ai eu a faire a de l'homophobie que peu de fois mais ce n'etait jamais au nom de jesus, jehova etc...

Les auteurs d'attentats le commetent au nom d'une certaine religion et encore une fois...c'est toujours la meme.

les regards noirs, les insultes et les coups proviennent majoritairement de cette minorité.

Ceux qui posent probleme sont defendu par le politiquement correct.

Apres les attaques de charlie Hebdo, seul une minorité a legitimé les actes des terroristes, pourtant ces heros ( oui dire tout haut ce que pense tout bas la majorité et prendre le risque de subir de attaques fait d eux des heros) critiquent tout autant la religion catholique, voir meme plus.

Je conclus par mon degout pour tout ces politiques et journalistes (plutot de gauche), qui apres chaque attentat nous reppetent "il faut pas stigmatiser, les principales victimes c'est les musulmans".

J'aurai bien voulu leur montrer les images du bataclan avant le nettoyage histoire de les ramenés a la réalité, mais bon "fo pa stigmatisé", j'ai mal pour les familles des victimes qui quand elles allument la tv ou la radio et entendent que les victimes c lé musulmans.

C'est vrai quoi, ton fil a finis avec 15 balles dans le corps, a agonisé pendant de longues minutes mais c'est pas de leur faute....

M'enfin les bien pensants de mauvaise foi me diront " mé non dan le coran il y a marké qu il fo aimer tout le monde", c'est sur vu comme ca, mais a coté on peut quand meme lire qu'il faut conquerir le monde et imposer la religion musulmane partout, que les juifs doivent etre eliminés jusqu au dernier, que les homos sont des abominbations qu'il faut eradiquer, que la femme doit se voiler sinon il apparait logique que les hommes puissent la violer, non mais c'est vrai quoi, quelle pute cette meuf, on a vu sa cheville faut la violer.

Si vous voulez un exemple precis de ce que veux imposer ce livre, qui a mon sens détrone mein kamp dans l'horreur, allez en Iran ou un gamin de 14 ans a été pendu pour homosexualité, ou 2 femmes ont ete lapidés pour adultere.

Trop facile de relever que les bons poinnts en ommetant les mauvais.

Sinon en partant de ce principe, hitler n'etait pas raciste, il aimait juste enormément les peuples du nord :)))


 6 votes #322263
Plume
Publiée le 23/01/2020 à 09:53

Organ,

Je pense qu'il faut différencier le politique du religieux.. et les extrémismes de la religion. Il ne faut pas être dupe de la communication qui est faite autour du terrorisme où la religion est utilisée comme un outil de manipulation. Il existe des musulmans qui vivent leur religion dans la paix et ce n'est pas juste ni respectueux de généraliser comme tu le fais..

Et la politique de l'Iran ne definit pas le Coran. Heureusement..

Perso j'ai lu et ai été choquée de certains passages de la Bible.. notamment en ce qui concerne la condition des femmes. Mais si tu contextualises la periode de son écriture, tu comprends mieux certains passages et tu te dis que chacun est libre de traduire de façon plus moderne ce qui est ecrit..

Plume


 2 votes #322265
Virak
Modération
Publiée le 23/01/2020 à 10:39 - modifié par Virak le 23/01/2020 - 10:40:00

De la cyberhaine comme c'est plutôt courant sur internet.

*Pour un selfie inopportun ou un tweet malheureux, n’importe qui peut être cloué au pilori sur les réseaux sociaux. Difficile ensuite de reprendre le cours normal de sa vie.

Si la méchanceté est atemporelle, elle a trouvé aujourd’hui des conditions favorables à son épanouissement : l’évolution des médias qui, chaque jour un peu plus, font de la vie un spectacle, un public qui trouve son bonheur dans le ridicule des autres, la possibilité pour chacun, à l’ère numérique, de se faire juge de tout sur fond de discours populistes.*

https://viesdefamille.streamlike.com/media.php?p=cyberhaine-comment-lutter


 2 votes #322269
Organ
Publiée le 23/01/2020 à 12:17

Je n'en pense pas moins des autres religions Plume

"la religion existe depuis que le premier hypocrite a rencontré le premier imbécile"


 2 votes #322273
PetiteCore
Publiée le 23/01/2020 à 12:38 - modifié par PetiteCore le 23/01/2020 - 12:40:02

Entre la peste et le choléra, entre la xénophobie (au sens large de celui qui vient d'une autre culture) et les LGBTIphobie, je n'ai pas trop envie de choisir.

Le journal Mariane est en train de suivre RisposteLaïque : il devient plus catholaïque que réellement laïque.

Il est étrange de voir comme certain-ne-s oublient que le judaïsme, le christianisme et l'islam ont une base théologique et morale commune et que cela se retrouve particulièrement dans la vision que ces religion ont des LGBTI+. Voyez ce qui se passe dans des pays comme les USA ou la Pologne, pourtant chrétient, où la religion est plus influente qu'en France. Avant de vouloir balayer devant la porte des autres (les musulmans), les chrétients devraient peut-être balayer devant la leure, non ?

Le problème n'est pas l'islam en particulier, ni même dans les religions en général, mais dans la cis-hétéronormativité de nos société : tant que nous vivrons dans des société qui considérent qu'être cisgenre et/ou hétérosexuel-le est la norme, les autres seront forcéments des "untermensch".


 4 votes #322274
Membre désinscrit
Publiée le 23/01/2020 à 12:52 - modifié par PhilPhil le 23/01/2020 - 13:00:51

Bonjour Organ,

J'aurais eu tendance à approuver tes propos, en te lisant vite et en me laissant emporter par le contexte de ces dernières années.

Mais, as-tu toi-même lu le Coran ? As-tu écouté des théologiens de l'Islam compétents (à ce sujet, je recommande d'écouter les émissions religieuses du dimanche matin sur France 2, qui sont souvent très instructives). Comme dans toute religion, il y a le texte sacré et ce que les hommes en font. C'est pour cette raison que je suis parfaitement anticlérical au sens large et que je n'accepte les textes sacrés que comme textes philosophiques.

Cela dit, je suis d'accord avec toi : les prédicateurs enfiévrés de toutes sortes, les ayatollahs de tous poils et tous les pseudos martyrs de mes fesses sont tous des salopards dont la véritable vocation est la poubelle ou la prison.

Bien à toi,

PhilPhil

#322277
Sociable30
Publiée le 23/01/2020 à 15:01 - modifié par Sociable30 le 23/01/2020 - 15:07:27

"Sous l'oppression, le sage se comporte en fou"

Cette phrase vient de quelque part dans l'ancien testament; livre commun aux trois grandes religions monothéistes.

Je pense que cela résume bien ce qui se passe.

Alors, quelle oppression ?

J'en vois plusieurs: Celle des religions, celle d'appartenir à une minorité sexuelle, celle des médias sur lesquels on s'exprime comme on le ferait en petit comité et qui sont une caisse de résonnance à portée planétaire.

Également l'oppression liée à l'effet de foule, de meute.

D'oppressé, on devient facilement oppresseur…

On est au 21° siècle et on devrait pouvoir dire ce que l'on pense, même si c'est bête, méchant, injuste.

En cela, je suis contre la pénalisation des propos antisémites ou homophobes.

Je ne suis ni l'un, ni l'autre; je préfère le préciser.

On peut aussi être anti-islam et le dire; raciste à la dernière extrémité et le proclamer.

C'est en tout cas ce que je voudrais voir comme liberté possible dans mon pays.

Sinon, on est dans le dogme, qu'il soit religieux, politique, sexuel, sécurité routière, prévention santé,…

Ne pas pouvoir critiquer une religion, à tort ou à raison, est malsain.

Ne pas pouvoir dire que l'on est contre le fait de voir des gens de même sexe se mélanger aussi.

Une société adulte doit accepter l'un et l'autre.

En dernier ressort, c'est la loi, notament dans son volet coercitif qui doit gérer le truc.

Une agression, qu'elle soit contre un homo ou un hétéro est une agression et doit être jugée de la même façon.

Dire qu'une religion, c'est de la merde doit être traité de la même façon que de dire que les ravioli en boite, c'est de la merde.

Libre, celui qui aime les raviolis en boite, de dire le contraire et il doit avoir la possibilité de le faire.

Sacraliser les minorités, c'est un poison.

Faire la même chose au motif qu'on représente une majorité aussi.

Il s'agit de deux cotés d'une même pièce, avec des conséquences du même ordre.

Ce faisant, on introduit la différence dans ce qu'elle a de pire: Donner la possibilité à un juif de se sentir supérieur à un musulman ou inversement.

Faire croire à un athée qu'il vaut mieux qu'un croyant.

Faire penser que les LGBT méritent une revanche.

On pourrait décliner à l'infini mais le résultat de tout cela est que l'on ne vit plus entre "semblables".

Un peu comme si une sauterrelle bleu n'était plus une sauterelle ou si une sauterelle qui faisait des bonds d'un mètre était plus une sauterelle que celle qui sautait 90cm.

Mais bordel, ce sont bien toutes des sauterelles !

Ne rentrons pas dans ces batailles, que ce soit pour attaquer ou même défendre car, ce faisant, on allimente le truc.

Utilisons notre tête pour dénoncer la bêtise des paramètres de l'affrontement en évitant de traiter les auteurs de toutes ces bétises de noms d'oiseaux.

Faisons la distinction entre ce qui est dit et qui le dit.

Essayons de comprendre la façon de penser des uns et des autres, de la partager ou rejeter mais avec intelligence et raison.

Pour cela, il faut soi-même faire le ménage dans notre tête; faire le tri entre notre intelligence véritable et notre conditionnement.

Il y a tant de boulot à faire de ce coté que cela devrait déjà pas mal nous occuper…


 3 votes #322281
PetiteCore
Publiée le 23/01/2020 à 15:27 - modifié par PetiteCore le 23/01/2020 - 15:30:39

C'est amusant de contater que certains voudrais une liberté d'expression absolue qu'ils n'admettraient pourtant probablement pas dans la matérialité. En effet, si on adaptait cette liberté absolue au monde matériel, cela reviendrait à pouvoir fraper, voir tuer, n'importe qui, en pretextant de sa liberté d'agir.

C'est une vision très égoïste de la liberté. Si on admet que la liberté d'agir doit être bornée, qu'elle doit se limité à ce qui ne nuit pas à autruit, pourquoi devrait-il en aller différamment de la liberté d'expression ?

Je suis anarchiste et donc très soucieuse de la liberté individuel en général, pas seulement la mienne mais aussi celle des autres.


 1 vote #322283
Sociable30
Publiée le 23/01/2020 à 16:35

J'ai du mal avec la logique que tu exprimes…

La liberté d'expression est d'autant plus importante que, faute de dire ce que l'on pense ou parce que les arguments viennent à manquer, on voit régulièrement des gens en venir aux mains.

Avancer l'idée que l'on ait pas le droit de tuer et qu'il faut donc ne pas avoir le droit de tout dire, c'est connecter des choses qui ne le sont pas et en tirer une logique de surface.

Ou bien, il faut intégrer la violence en tant que mode de communication alors que, le plus souvent, elle arrive justement quand la communication n'est plus possible.

Si tu peux développer, je te promets de réfléchir attentivement à ta façon de voir.


 1 vote #322289
Brunette58
Publiée le 23/01/2020 à 17:17

Personnellement je suis d'accord avec Meligoog.Elle a été bcp trop loin.

Cela ne justifie pas absolument pas les menaces de mort ,je pense qu'il n'y a même pas de débat à avoir là dessus.

Mais la haine elle la mérite et malheureusement il y a des gens spéciaux en face.

Non franchement elle n'a vraiment pas été maligne et elle se prend le retour de flamme.

Comme on dit l'esclavage était autorisé fût un temps,en référence au fait que le blasphème l'est.

Je ne dis qu'il devrait être interdit pour autant mais avec du respect et de la jugeotte et bien on évite ce genre de provocation à 2 balles.

Surtout que oui,il n'était pas question que de blasphème,elle a vraiment humilier leur Dieu et fait de la provocation.


 0 vote #322292
Alithia
Publiée le 23/01/2020 à 17:21

En lisant les réponses diverse, une minorité, heureusement, aime bien taper sur les musulmans, ou le coran.

Soit disant que juif, chrétiens, ou que sais je comme religion n'a pas fait pire.

Mais bordel (désoler je suis en colère !) toute les religions sont sale. Et si on veux jouer à qui a la plus grosse religions pourris, cruel et sale, alors le christianisme et sûrement en haut de la liste.

Massacre, traite de noir, esclavage, homosexualité et sodomie punis de peine de mort, et c'est pas des légendes, croisade (sous prétexte) colonisation abusive, tu sais d'où viens la terre plate, non parce que c'est à la renaissance quand la religions a dit, la terre c'est plat. Parce qu'avant la terre était ronde, et c'était sur, la Grèce antique à calculer la circonférence de la terre de façon très précise et corescte ! on parle de prêtre pédophile ??

Je peux continuer longtemps, très longtemps, pour chaque religion, même le bouddisme à eu ces extrémiste.

Donc à la fin, que ça sois clair, une religion n'est pas responsable, les être humains oui, la religions est un outils.

Tu va condamner tout ce qui ont une armes parce qu'un couillon a tuer avec ???

Non parce que y a des con dangereux et des personnes responsable.

Y a pas un seul coran, comme y a plusieur Bible, pour plusieurs chrétiens, orthodoxe, protestant, certain acceptant l'homosexualité d'autre pas.

La Russie et un bonne exemple de chrétienté dangereuse, très dangereuse.

Je peux continuer longtemps, donc une fois pour toute, on ne juge pas une personne à sa religion mais à ses actes !!!

Désoler, je suis en colère parce que des innocent paie tout les jours les pots casser de l'islamophobie, comme les LGBT supporte l'homophobie, et ça m'énerve !!!!


 2 votes #322293

Ce sujet a été bloqué par l'équipe de modération, aucune réponse n'est possible.